share on:
Rate this post

Une haie vive est un élément de paysage très pratique et esthétique. Elle offre une protection et un abri à la faune et à la flore, et elle est également un bel ajout à votre jardin. Si vous souhaitez planter une haie vive, cet article vous fournira les informations dont vous avez besoin pour savoir comment composer une haie vive qui s’intègrera parfaitement à votre jardin. Nous examinerons les avantages d’une haie vive, les différents types de haies, les méthodes de plantation et les conseils à suivre pour entretenir correctement une haie vive. Vous serez bientôt prêt à créer une haie vive qui embellira votre jardin pendant des années à venir !

Comment obtenir le succès dans la plantation de votre haie vive ?

Votre haie vive est constituée de variées espèces qui lui permettent de posséder une certaine personnalité grâce à leur diversité de couleurs et de teintes.

Les arbustes à feuillage caduc comme les charmilles sont à mettre en terre entre mi-octobre et fin mars. Si vous avez acheté des espèces en conteneurs, vous pouvez les installer à tout moment de l’année, à condition de les arroser copieusement.

Lorsque vous plantez vos arbustes, vous devez prendre en considération l’espace que vous allez laisser entre eux. La règle est simple : si vos arbustes ont une taille inférieure à un mètre, l’espacement est de 50 cm. Pour les espèces qui ont une hauteur comprise entre 1 et 2 mètres, l’espacement doit être de 60 à 80 cm et pour les grands arbustes, vous devez préférablement laisser un espace de 1 à 1.50 mètre.

Si votre haie libre est très longue et mesure plus de 15 mètres, il est plus judicieux de louer une tarière ou une trancheuse à godets pour effectuer les trous de plantation qui formeront une tranchée linéaire. Cette méthode est préférable si vous avez choisi des plantes de petite taille.

Lire aussi  Orient Montres: La Fusion Parfaite entre Tradition Horlogère et Modernité Esthétique

Si vous utilisez une tarière ou une trancheuse, voici les étapes nécessaires :

  • Retournez la terre et enlevez les pierres.
  • Vérifiez que les racines des arbustes ne s’entremêlent pas au-delà du pot, et les coupez si c’est le cas.
  • Creusez votre trou, il doit avoir une profondeur de 40 cm minimum et respectez les espacements recommandés.
  • Ajoutez au fond de chaque trou un terreau enrichi de fumier pour améliorer votre sol.
  • Installez les plantes en quinconces pour ajouter du rythme et du relief à votre haie vive.
  • Arrosez abondamment.
  • Appliquez un paillage à base d’écorces maritime pour limiter la repousse des mauvaises herbes et pour éviter les arrosages trop fréquents.
  • Au bout de 2 à 3 jours, vous versez environ 10 litres d’eau sur chaque plantation. Ensuite, vous arrosez une fois par semaine ou tous les dix jours en été, suivant les températures. Quand l’arrosage est suffisant, la plante grandit d’environ 50 à 60 cm.

Comment sélectionner les arbustes pour composer une haie vive ?

L’esthétique de la haie dépend beaucoup de la variété de la végétation. Apprenez à connaître les espèces différentes afin de bien les choisir.

Le nombre de variétés

La haie vive est composée d’un mélange d’espèces. Voici quelques conseils pour déterminer le nombre adapté :

  • Si votre haie mesure moins de 25 mètres : vous devrez sélectionner au maximum 5 variétés.
  • Si votre haie est longue de 25 à 50 mètres : vous devrez choisir au plus 6 espèces.
  • Si votre haie mesure plus de 50 mètres : elle devra contenir au maximum 8 variétés.

Le niveau d’ombrage souhaité

Si vous cherchez à bénéficier d’une protection visuelle ou si vous n’avez pas de vis-à-vis, le choix des espèces peut être différent.

  • Les arbustes à feuillage persistant gardent leurs feuilles l’hiver, offrant ainsi une protection toute l’année.
  • Les semi-persistants, ils conservent leurs feuilles en hiver, mais lors de grand froid, les feuilles peuvent tomber, et repousser au printemps suivant.
  • Les arbustes à feuillage caduc : ils perdent leurs feuilles en hiver, mais les branches fournissent encore un certain niveau d’ombrage.
  • Les arbustes à feuillage marcescent : ils conservent leurs feuilles mortes durant la saison hivernale, offrant une protection visuelle.
Lire aussi  Comment choisir le meilleur fournisseur d'électricité pour votre foyer ?

Si vous n’avez pas de vis-à-vis très gênant 

Les arbustes caducs qui se ramifient beaucoup sont une bonne solution.

Si vous avez besoin d’une haie occultante

La meilleure option est de mélanger les variétés persistantes, semi-persistantes et marcescentes avec des arbres caduques.

Si vous avez besoin d’une haie très occultante

  • Vous pouvez alors utiliser des arbustes persistants ou semi-persistants.
  • Placer des plantes marcescentes: vous aurez une protection importante et vous aurez le plaisir de profiter d’un paysage changeant au fil des saisons.
  • Mélanger les occultants et les caduques : dans ce cas, il faut mélanger 1/3 de feuillage caduc, en misant sur les fleurs, les feuillages et les fruits décoratifs et 2/3 d’espèces occultantes.

Pourquoi la haie vive est-elle intéressante pour l’apparence de votre jardin ?

Les arbustes à feuillage persistant qui composent la haie vive lui donnent une beauté qui perdure toute l’année, avec des modifications en fonction des saisons. De plus, au printemps, les fleurs qui y poussent lui donnent une touche supplémentaire de charme qui rend ce jardin très attrayant. Ce mélange de nature et de liberté est très séduisant.

La haie vive peut également être considérée comme un abri pour les petits animaux et les insectes pollinisateurs. Les oiseaux y font leur nid, et de nombreux autres préfèrent se cacher dans cet environnement. Elle joue donc un rôle important pour la biodiversité.

Un bordure peu nécessitant de l’entretien

Les bordures à feuillage persistant ou caduc demandent moins de soins que les haies classiques, principalement parce qu’elles sont principalement composées d’arbustes à feuillages persistants ou caducs. Ils ont peu besoin d’entretien, ce qui permet aux jardiniers de les laisser s’épanouir librement et de créer un coin de nature harmonieux. C’est la solution idéale si vous aimez les jardins sauvages.

Si vous voulez une haie harmonieuse, vous pouvez la tailler une fois par an, ce qui est largement suffisant. Grâce à sa variété, elle est également robuste et moins sensible aux maladies.

Quelle est la largeur idéale d’une haie vive ?

Réponse : La largeur idéale d’une haie vive est de 2 mètres.

Quels arbustes sont adaptés pour une haie vive ?

Réponse : Les arbustes adaptés pour une haie vive sont le thuya, le photinia, le buis, le noisetier, le laurier-tin, le cyprès, le laurier-cerise et le laurier-rose.

Quelle est la fréquence de taille pour une haie vive ?

Réponse : La fréquence de taille pour une haie vive est d’environ une fois par an, en fin d’hiver ou en début de printemps.