share on:
Rate this post

Les loirs peuvent être un problème délicat à gérer dans la maison. Ils peuvent causer des dégâts importants et même contaminer les aliments. Heureusement, il existe plusieurs méthodes pour éliminer les loirs de votre maison et les empêcher de revenir. Dans cet article, nous allons examiner 5 solutions pour se débarrasser d’un loir dans la maison. Nous discuterons des avantages et des inconvénients de chaque solution, ainsi que de leur efficacité à long terme. Nous discuterons également des précautions à prendre pour éviter les infestations futures. Après avoir lu cet article, vous serez en mesure de choisir la méthode qui vous convient le mieux et de prendre les mesures nécessaires pour éliminer les loirs de votre maison.

Le loir : ses particularités

Le loir appartient à la famille des Gliridés, et c’est le plus imposant des rongeurs. Il peut mesurer entre 10 et 30 cm, et peser entre 80 et 200 grammes. Sa caractéristique principale est sa queue qui se termine par une touffe blanche et noire. Ses oreilles sont rondes et grandes, et ses flancs sont de couleur rougeâtre. Quant à son ventre et ses joues, ils sont blancs. Ses moustaches lui servent à éviter les obstacles la nuit et ses pattes sont recouvertes d’une substance gluante qui lui permet de s’accrocher facilement. La durée de vie du loir est d’environ 7 à 9 ans et il bouge principalement la nuit. Il hiberne d’octobre à avril et se cache habituellement dans les greniers. Son régime alimentaire se compose de larves, œufs, fruits et graines. Quand il est menacé, il se défend en claquant des dents et en faisant des sifflements ou des cris aigus. Sa queue se décroche si on la saisit. Il émet également un bruit sourd qui ressemble à un ronflement ou à un grognement si on ne lui fait pas peur.

Lire aussi  Les Secrets pour Trouver la Location d'Appartement Idéale en Île-de-France

Quand le loir se reproduit, sa portée se compose de deux à neuf petits.

Quel est le meilleur moyen de déterminer si un loir habite votre grenier ?

Les loirs s’infiltrent habituellement dans les espaces situés en hauteur. Il est facile de découvrir leur présence en constatant certains indices caractéristiques :

  • des détériorations des matériaux d’isolation ;
  • des morsures sur les câbles électriques ;
  • des grattements la nuit en venant des murs ou des arbres du jardin ;
  • rarement, vous pourrez le voir lorsqu’il est plus actif, mais il est très méfiant.

Quelles sont les conséquences du loir ?

Elles peuvent être très variées :

  • il provoque des bruits gênants pour les occupants de la maison pendant la nuit ;
  • il endommage l’isolant, que ce soit de la laine de verre ou autre, et altère l’efficacité de l’isolation ;
  • il s’attaque aux cloisons en bois, affaiblissant votre maison ;
  • il peut être à l’origine de maladies telles que la salmonellose et contaminer ainsi les habitants de la maison.

© istock

Quels sont les effets du loir ?

Ils peuvent être très variés :

  • il provoque des nuisances sonores pour les occupants de la maison durant la nuit ;
  • il ronge l’isolant, que ce soit de la laine de verre ou autre, et diminue le pouvoir isolant ;
  • il attaque les cloisons en bois, fragilisant votre habitat ;
  • il peut être à l’origine de maladies telles que la salmonellose et contaminer les habitants de la maison.

Loir Dans La Maison© istock

Méthodes pour éliminer les loirs de votre domicile

Le piège : un dispositif doux et efficace

Pourquoi tuer ce petit mammifère quand on peut l’expulser simplement ? Il faut alors se tourner vers un piège à loirs ou une cage à loirs. Vous le capturez et vous le relâchez ensuite dans la nature. Comme c’est un animal qui se déplace peu, vous n’avez quasiment aucune chance de le revoir par la suite. Le piège à double entrée, reste le plus performant.

Vous déposez un appât et vous installez plusieurs pièges ce qui lui laisse peu de chance de ne pas se faire prendre.

  • Mettez les cages dans diverses pièces du manoir ou dans les combles aménagés ou pas. Vous pouvez en disposer dans les pièces comme la cuisine.
  • Le matin, faites systématiquement le tour des pièges. Cela permet d’éviter à l’animal la dénutrition et l’enfermement prolongé. Il décèderait sous l’effet du stress, engendré par la captivité.
  • Ensuite, relâchez-le en pleine nature à quelques kilomètres.
Lire aussi  Le zinc de toit : un choix durable pour votre couverture ?

Enfilez des gants quand vous manipulez le piège pour ne pas y laisser votre odeur.

Attention : Il ne faut pas utiliser de pièges qui risquent de tuer le loir. N’employez pas non plus de rodenticides appropriés qui tuent également.

L’appareil à ultrasons

Il émet des sons qui sont très désagréables pour le loir, mais que vous ne percevez pas. Il va alors chercher à fuir très rapidement.

Placez plusieurs appareils dans les combles et le grenier, il faut choisir des appareils efficaces. Comme les ultrasons ne traversent pas les cloisons, il est préférable d’en mettre un dans chaque pièce.

Les raticides

Le loir est protégé par des textes législatifs, vous devez demander une autorisation auprès de la préfecture. Si vous l’obtenez, vous pouvez alors utiliser du raticide. Il faut en mettre sur les lieux de passage du loir, retirez ensuite le cadavre.

Faire appel à un professionnel

Vous pouvez, si vous n’y arrivez pas tout seul, recourir à un professionnel. Il vous aidera à chasser les loirs qui ont décidé de vous envahir. En effet, il possède le savoir-faire nécessaire pour les éliminer sans problème.

Méthodes préventives

Au lieu de les chasser, il est plus facile de leur barrer l’entrée chez vous. Pour les empêcher de grimper à l’étage, voici quelques astuces :

  • N’entreposez pas de nourriture dans votre grenier, car cela les attire inexorablement.
  • Les plantes grimpantes (comme le lierre) servent d’échelle aux loirs pour grimper dans les combles. Maintenez-les à au moins un mètre du grenier.
  • Faire attention aux orifices qui peuvent leur permettre d’entrer, comme les tuiles canal du toit. Il existe des protections adaptées en métal.
  • Bouchez ou ajoutez un grillage fin sur toutes les ouvertures de plus de 2 cm.

Comment capturer un loir?

Utilisez une cage à souris ou une cage à loir. Vous pouvez également utiliser des appâts pour attirer le loir et le capturer.

Comment éloigner un loir?

Éliminez toutes les sources de nourriture et d’eau pour empêcher le loir d’entrer et de s’installer. Utilisez des produits répulsifs ou des pièges pour chasser le loir.

Comment se débarrasser des loirs une fois qu’ils sont capturés?

Une fois le loir capturé, vous pouvez le relâcher à l’extérieur. Vous pouvez également le donner à un centre de prise en charge des animaux sauvages ou à un organisme de bienfaisance local.