share on:
Rate this post

Si vous avez besoin de retirer une cheville molly, vous n’êtes pas seul. Les chevilles molly sont très utiles pour la fixation de divers matériaux, mais elles peuvent être difficiles à retirer. Pour vous aider, voici un article SEO décrivant six méthodes pour retirer une cheville molly. Dans cet article, vous apprendrez à utiliser des outils tels que des pinces, des grattoirs, des perceuses et des cutters pour retirer une cheville molly. Vous apprendrez également comment appliquer des méthodes alternatives telles que la chaleur et la dilatation pour retirer une cheville molly. Enfin, vous découvrirez comment utiliser des produits chimiques pour retirer une cheville molly. Avec ces techniques, vous serez en mesure de retirer avec succès une cheville molly.

Découvrez la cheville Molly : sa fonction et son installation

Ce système de fixation s’adapte parfaitement aux charges plus ou moins lourdes que vous souhaitez placer sur des murs en BA13, de la brique creuse, des plaques de plâtre ou des parpaings creux, là où les systèmes classiques ne fonctionnent pas.

Il s’agit d’une cheville à expansion métallique avec ailettes spécialement conçue pour les supports creux. Elle peut supporter des charges plus lourdes sur des cloisons où les autres types de chevilles sont insuffisants.

Selon la résistance nécessaire, son diamètre s’accroît pour permettre de fixer en toute sécurité une télévision à écran plat ou un meuble de cuisine. Vous avez le choix entre 3 différents types de chevilles Molly :

  • la cheville Molly autoforeuse ;
  • la cheville Molly autoperçante ;
  • la cheville Molly classique.

Ces chevilles doivent être installées avec un petit outil spécial, une pince, pour que les ailettes puissent se déployer et s’accrocher solidement au support une fois enfoncées. Ces points d’appui multiples garantissent une adhérence parfaite, ce qui rend extrêmement ardu leur retrait une fois en place.

Est-il possible de retirer une cheville Molly sans endommager le mur ?

Ceci constitue une question cruciale, car une fois les ailettes déployées, il semble très difficile de l’extraire sans abîmer le support fragile, comme les murs en placo ou en plâtre.

Cependant, les concepteurs ont anticipé ce problème. Ils recommandent de détacher la tête de la cheville du reste en la retirant. Les professionnels connaissent bien la procédure et peuvent ensuite faire tomber la partie avec les ailettes dans la brique creuse par exemple. En extrayant cet élément de l’intérieur du trou par poussée, on évite de détériorer le matériau du mur.

Lire aussi  Quand notifier au locataire une augmentation de loyer : le guide complet

Quel matériel est nécessaire pour retirer une vis Molly ?

Pour enlever la pièce qui est attachée au support et la séparer du reste de l’écrou, vous avez besoin d’instruments que tout bricoleur doit posséder.

Selon la technique que vous choisissez, vous aurez besoin de :

  • un marteau et une visseuse pour dévisser la vis ;
  • ou un tournevis plat et un marteau ;
  • ou un perceuse équipée d’une mèche qui correspond au diamètre de l’écrou ;
  • ou un tournevis et une pince.

Quelle stratégie adopter ?

Vous avez le choix entre différentes techniques qui s’adaptent le mieux à votre situation et qui sont les plus pratiques :

Si vous n’avez pas de problème à conserver le corps de la cheville dans le mur, vous pouvez tout simplement casser la partie visible de la cheville. Cependant, cette méthode n’est pas conseillée pour les pièces humides, comme la salle de bain ou la cuisine. Vous pouvez alors pousser la cheville dans la cloison ou bien colmater le trou avec du joint. Notez que vous ne pouvez pas arracher la cheville, car une partie du mur risque de venir avec elle. Voici comment vous pouvez enlever une cheville Molly sans abîmer le mur :

Avec un tournevis plat

Enlever ce type de cheville consiste à enlever les parties visibles, comme la vis et la collerette. Celles-ci sont gênantes lorsqu’il s’agit de reboucher et de lisser le mur. Voici comment faire :

  • dévissez la vis et enlevez-la de la cheville ;
  • repérez la patte de fixation, les petites flèches indiquent son emplacement sur la tête de la cheville ;
  • enlevez la collerette avec un tournevis plat en exécutant un mouvement de levier ;
  • terminez le travail avec une pince ;
  • poussez le corps de la cheville pour qu’elle tombe derrière la plaque de placo ;
  • rebouchez le trou avec de l’enduit à poncer et à peindre.

© Ooreka

Avec un marteau ou une perceuse

Si la collerette ne se détache pas avec un tournevis plat, un marteau est alors nécessaire pour enlever ces éléments, tout comme une perceuse. Sous l’effet du choc, la collerette se casse et vous pouvez ensuite retirer le corps facilement.

Avec un marteau :

  • Vissez les vis, mais pas complètement et en les insérant légèrement de travers pour qu’elles soient en appui sur la partie métallique.
  • Une fois que cette dernière est enfoncée, frappez avec le marteau doucement pour que la collerette se sépare de la partie métallique.
  • Faites ensuite tomber la cheville métallique derrière le mur en la poussant.
  • Les vis servent de burin.

Avec une perceuse :

  • Avec un foret à métaux dont le diamètre est légèrement supérieur à celui de la cheville, percez dans le filetage pour casser la collerette.
  • Percez jusqu’à la partie du corps creuse pour que tout tombe dans la paroi.
  • Retirez la mèche.
  • La collerette se retire avec le foret.
Lire aussi  9 solutions pour se débarrasser de la prêle dans le jardin

Enlevez une cheville Molly à la pince coupante

Il suffit de couper directement la collerette avec la pince coupante et ensuite de rabattre les ailettes.

Avec une meuleuse

Le principe est le même, en remplaçant la pince coupante par la meuleuse.

Retirez la cheville Molly sans outil

C’est tout à fait possible d’enlever ces chevilles sans outil particulier. Dans ce cas, l’objectif est de les dissimuler plutôt que de les retirer.

Voici comment procéder :

Appliquez un joint acrylique pour combler les parties saillantes et lissez le mur. Vous n’avez plus ensuite qu’à repeindre l’endroit en question.

Dissimulez et réparez les joints et raccords de manière professionnelle !

Ce produit est particulièrement prisé par les professionnels pour camoufler les raccords et joints. Une fois appliqué, il peut être repeint. Cependant, il ne convient pas aux zones humides, et ne doit pas être appliqué dans la cuisine ou dans la salle de bain.

Gardez-vous en sécurité !

Vous devez être vigilant lorsque vous retirez les chevilles Molly qui sont en hauteur. Assurez-vous d’être bien installé afin de ne pas tomber en arrière pendant votre travail.

Comment combler le trou après avoir retiré la cheville Molly ?

Une fois que la cheville Molly a été supprimée de son emplacement, le trou qui reste est de la taille de celle-ci. Si vous avez poussé un peu plus fort, la surface du support peut être abîmée autour de sa tête. Cependant, ces défauts sont facilement réparables.

Voici ce qu’il faut faire :

  • Remplissez le trou avec du papier journal, il sert de butée. Si le diamètre est inférieur à 8 mm, vous pouvez passer cette étape.
  • Bouchez ce trou avec du rebouchage que vous appliquez sur toute la profondeur du trou. Soyez généreux et laissez dépasser un peu de produit du mur. Cela s’avère être une astuce pratique, car ce type d’enduit a tendance à se rétracter légèrement lorsqu’il sèche.
  • Passez ensuite une éponge humide autour du trou.
  • Au moment où l’enduit est sec, poncez légèrement pour que le support soit parfaitement lisse.
  • Appliquez votre peinture sur toute la surface pour réparer le mur.

La cheville Molly est très utile pour les murs en matériaux creux. Et finalement, à la différence de ce que pensent beaucoup, elle n’est pas si difficile à retirer sans causer de gros dommages sur le mur concerné. C’est donc une bonne solution pour fixer des éléments sur des cloisons de ce type.

Combler le Trou © Ooreka

Comment faire si les chevilles Molly ne dépassent pas du mur ?

Si les chevilles Molly que vous avez installées ne sont pas visibles, laissez-les en place et appliquez une couche de mastic acrylique pour masquer la tête et le trou. Une fois sèche, vous n’avez plus qu’à poncer et à repeindre.

Vous pouvez également peindre la tête pour qu’elle se fondent avec le support sans mastic.

Si la tête dépasse, mais pas de beaucoup, enfoncez-la avec un marteau dans le mur de 1 à 2 cm. Enduisez ensuite la zone, attendez 24 heures, poncez et appliquez la peinture.

Quel outil est nécessaire pour retirer une cheville molly?

Réponse: Une clé à molette ou une clé polygonale.

Comment retirer une cheville molly?

Réponse: Tout d’abord, enfoncez la tête de la cheville molly à l’aide d’une clé à molette ou d’une clé polygonale. Ensuite, tirez sur la cheville molly avec un tournevis jusqu’à ce qu’elle se dégage de son trou.

Quel est le meilleur moyen de retirer une cheville molly?

Réponse: La meilleure méthode est d’utiliser une clé à molette ou une clé polygonale pour enfoncer la tête de la cheville molly, puis d’utiliser un tournevis pour tirer sur la cheville molly et la retirer.