share on:

De plus en plus de consommateurs optent pour des appareils de chauffage basés sur des énergies régénératives. Outre les systèmes solaires thermiques, c’est surtout la pompe à chaleur qui est très appréciée. Dans le même temps, l’attractivité de la technologie à condensation reste intacte. Une option de combinaison avantageuse pour le chauffage hybride consiste en une chaudière gaz à condensation et une pompe à chaleur. Des institutions publiques telles que BAFA ou KfW récompensent également l’investissement avec des subventions attrayantes.


Chauffage hybride pompe à chaleur gaz : illustration du système WOLF

Qu’est-ce que le chauffage hybride ?

On parle de système de chauffage hybride (ou bivalent) lorsqu’au moins deux générateurs de chaleur combinés couvrent le besoin de chaleur. Un système de chauffage hybride avec la combinaison « pompe à chaleur et gaz » utilise à la fois la pompe à chaleur et le gaz combustible pour chauffer un bâtiment et produire de l’eau chaude.

Le fait que de plus en plus de constructeurs s’appuient sur des sources d’énergie renouvelables pour alimenter leur maison en électricité, en chaleur et en eau chaude n’est pas toujours entièrement volontaire. Les réglementations qui exigent une part minimale de ressources renouvelables dans l’approvisionnement énergétique du bâtiment y contribuent également. Le concept est efficace : la biomasse, l’énergie solaire et les pompes à chaleur contribuent déjà de manière significative à l’approvisionnement énergétique durable et économique des habitations.

Le problème avec de nombreuses sources d’énergie régénératives est que le potentiel énergétique est généralement assez faible lorsque la demande d’énergie est élevée, c’est-à-dire en hiver. Dans le cas des pompes à chaleur, cela s’applique surtout au type le plus courant, la pompe à chaleur air/eau. Vous pouvez découvrir pourquoi dans notre article sur les différents types de pompes à chaleur.


Chauffage hybride pompe à chaleur gaz : schéma système hybride avec chauffage au gaz et graphique solaire thermique
Avec ce système de chauffage hybride, la pompe à chaleur prend généralement en charge seule l’apport de chaleur. Les jours particulièrement froids, le chauffage au gaz s’allume.

Un système de chauffage hybride peut par exemple être basé sur une chaudière gaz à condensation et une pompe à chaleur air/eau. Ici, la chaudière à condensation et la pompe à chaleur peuvent fournir du chauffage et de l’eau sanitaire, ce qui augmente considérablement les possibilités d’augmentation de l’efficacité. Mais comment fonctionne la pompe à chaleur du système de chauffage hybride au gaz ?

Chauffage hybride : gaz et pompe à chaleur combinés

En ce qui concerne les chiffres de vente des systèmes de chauffage en Allemagne, les pompes à chaleur et les chaudières gaz à condensation occupent les premières places.1 Ils ont raison de le faire, car l’économie et l’efficacité des technologies sont incontestables. Les deux solutions conviennent au chauffage dans les bâtiments neufs et anciens, mais elles diffèrent par le profil de propriété.

Lire aussi  Réglage du thermostat du radiateur : c'est comme ça que ça marche !