share on:
Rate this post

Accrocher un tableau lourd peut être une tâche intimidante, mais ce n’est pas impossible. Il est important de bien préparer le mur et d’utiliser les outils et matériaux adéquats pour assurer une installation sécurisée. Dans cet article, nous allons expliquer les étapes à suivre pour accrocher un tableau lourd de manière efficace et sécuritaire. Nous expliquerons également comment choisir les bonnes vis et ancres et comment effectuer les tests de tension et de stabilité nécessaires. Enfin, nous donnerons des conseils supplémentaires pour une installation réussie.

Étape initiale : déterminez le poids de votre tableau

Avant de procéder à l’accrochage de votre tableau, il est essentiel de déterminer précisément le poids de la structure ou du tableau que vous souhaitez suspendre au mur. C’est une donnée déterminante pour choisir les fixations à utiliser. Vous pouvez par exemple utiliser une balance de salle de bain. Si elle est trop petite pour accueillir le tableau, vous pouvez vous peser seul et puis encore une fois avec le tableau et ainsi déterminer son poids réel. Si votre tableau est de moins de 2.5 kilos, sa légèreté vous permet d’utiliser uniquement des cimaises murales adaptées aux tableaux.

Si vous souhaitez éviter d’endommager vos murs ou si vous êtes locataire, pensez aux systèmes de fixation sans perçage des cloisons.

Pour les tableaux de plus de 2.5 kilos, d’autres systèmes d’accroche doivent être envisagés pour garantir leur stabilité et votre sécurité.

Quel type de système de fixation est requis pour des tableaux selon leur poids ?

La plupart des murs sont fabriqués à partir d’une structure en bois recouverte d’un matériau. Les murs des maisons construites avant 1940 sont principalement en plâtre, tandis que les murs des maisons modernes sont généralement en gypse.

Les cadres dont le poids est inférieur à 2,5 kilogrammes peuvent être suspendus à l’aide d’une bande adhésive, d’un ruban spécial ou d’un crochet adhésif.

Pour les tableaux qui pèsent entre 2,5 et 10 kilogrammes, vous aurez besoin d’un ancrage mural en plastique ou en gypse.

Les tableaux de 10 à 25 kilos doivent être suspendus à l’aide d’un ancrage mural en métal ou d’un ancrage papillon. Ces fixations doivent être solidement attachées au mur.

Lire aussi  Les soldes décoration de Noël : comment rendre votre maison étincelante ?

Si le tableau est plus lourd ou si vous souhaitez accrocher plusieurs cadres, vous pouvez opter pour un système de suspension avec des crochets, des câbles ou des rails.

Attacher le cadre sur les poteaux en bois

Pour les murs séparatifs ou les parois en plâtre, construites avec une structure en bois, c’est le moyen le plus pratique. Les poteaux représentent en fait la partie la plus stable de vos murs. C’est pour cette raison qu’il est meilleur d’accrocher vos cadres les plus lourds directement dessus.

Le seul petit hic se trouve dans le fait que les poteaux ne sont pas forcément à l’emplacement où vous voulez placer votre toile. Dans ce cas, le système de suspension avec un rail de fixation est plus approprié. Vous pouvez alors user de toute la longueur des montants pour suspendre vos toiles.

Identifier la présence de montants dans votre cloison

Les montants sont généralement espacés à 40 cm. Vous pouvez détecter leur existence en frappant doucement votre mur : si le son produit est creux, c’est qu’il n’y a pas de montants. Vous pouvez également utiliser un détecteur de montant, qui est particulièrement adapté pour les murs en plâtre, où il est plus difficile de repérer les montants.

  • Si votre tableau mesure plus de 40 cm et que la distance entre les deux montants est plus grande, vous pouvez employer un niveau à bulle et deux vis. Mettez une vis dans au moins deux montants pour plus de stabilité. Ensuite, vous fixez le tableau sur la pièce de bois avec des vis ou des clous, selon le système que vous avez choisi.
  • Si votre tableau est plus petit, optez pour un support de montage que vous placez sur un montant en bois. Plantez-y plusieurs clous et accrochez votre tableau. Si votre mur est en plâtre, préférez des vis.
  • Si vous ne pouvez pas suspendre vos tableaux dans les montants, explorez d’autres solutions.

Fixations pour cloison

Les boulons d’ancrage sont disponibles sous divers modèles pour s’adapter à tous les types de cloisons. Il est primordial de les choisir avec soin selon le poids de l’objet à accrocher et le matériau de votre mur. Après avoir percé un petit trou, il faut insérer la vis ou le boulon.

Si votre mur est en placoplâtre, les chevilles Molly conviennent parfaitement. Elles s’ouvrent une fois enfoncées dans le mur. Les chevilles en plastique sont également appropriées, car elles gonflent lorsque la vis est vissée.

Les chevilles classiques sont recommandées pour des murs en plâtre. Lorsque le forage correspond à la cheville, il faut l’enfoncer, la retirer et visser la vis pour le gonflement. On dévisse pour disposer le tableau et revisser lorsqu’il est bien en place.

Lire aussi  15 solutions pour se débarrasser d’un mulot dans la maison

Les chevilles papillon sont employées pour les poids importants. Elles bénéficient d’un système à ressort et le poids du tableau repose à l’arrière du mur. Il est alors nécessaire de percer un trou plus large.

Les chevilles à placoplâtre assurent une tenue optimale aux charges conséquentes. Elles sont bien maintenues, car elles se fixent sur l’arrière de la cloison. Il suffit de visser la vis pour que les pièces métalliques s’ouvrent dans le mur.

Attaches murales

Les attaches murales sont idéales pour les cloisons sèches sans structure de bois. Ces attaches sont appelées attaches gypse. Elles procurent plus de solidité pour l’article que vous suspendez. Il en existe plusieurs types : certains sont en métal et d’autres en plastique.

Elles sont adaptées aux tableaux de moins de 10 kilos. Le fonctionnement est le suivant : lorsqu’une vis est introduite, deux petites pattes se dilatent et soutiennent ainsi la vis solidement.

Si votre tableau pèse plus de 10 kilos, utilisez des attaches murales en métal impérativement. Les ancrages en plastique peuvent ne pas être suffisants. Préférez les boulons à bascule, les chevilles Molly ou les ancrages papillon.

Système de fixation de cadres avec câble

Le système de fixation pour vos tableaux avec rail d’accroche, câble et crochets est idéal pour les cadres lourds. Les câbles sont attachés à un rail pour les suspendre. C’est très bénéfique pour différentes raisons : pour la sécurité, l’absence de perçage supplémentaire sur le mur et la facilité avec laquelle vous pouvez changer le décor en disposant de nouveaux tableaux.

Ces rails sont capables de soutenir n’importe quel poids et peuvent s’accrocher à toute surface murale. La position et la hauteur des tableaux sont très faciles à ajuster, sans avoir besoin d’outils et autant de fois que vous le souhaitez.

Fixations murales pour tableaux

Les crochets sont une option intéressante pour fixer des tableaux lourds. Il est toutefois préférable de les clouer directement dans le montant du mur. Ces supports sont adaptés pour les cadres pesant entre 12 et 24 kg. Pour les oeuvres moins lourdes, à savoir moins de 2,5 kg, des fixations adhésives sont recommandées. Elles n’endommagent pas le mur.

Quel type de matériel est nécessaire pour accrocher un tableau lourd ?

Réponse: Des clous ou des vis à bois adaptés à la taille et au poids du tableau et un marteau ou une visseuse.

Comment déterminer l’endroit où accrocher le tableau ?

Réponse: Déterminez à quelle hauteur le tableau serait le mieux mis en valeur. Utilisez un niveau pour vous assurer que le tableau est bien droit avant de commencer à accrocher.

Comment installer correctement le tableau ?

Réponse: Marquez les endroits où vous allez enfoncer les clous ou les vis avec un crayon. Enfoncez les clous ou vissez les vis à l’aide d’un marteau ou d’une visseuse. Vérifiez que le tableau est bien fixé et qu’il est droit.