share on:
Rate this post

Les températures chaudes et le temps ensoleillé sont le moment idéal pour aménager un jardin minéral. Un jardin minéral est composé de roches et de sable, et est une manière facile et durable de créer une oasis de détente et de beauté dans votre jardin. Vous trouverez dans cet article des informations sur les matériaux et les techniques à utiliser pour aménager un jardin minéral, ainsi que des conseils pratiques sur l’entretien et la gestion de ce type de jardin. Nous vous expliquerons également comment aménager un jardin minéral pour le rendre plus attrayant et durable. Enfin, vous apprendrez comment tirer le meilleur parti de votre jardin minéral et comment le rendre le plus attrayant possible.

Les avantages d’un jardin minéral

Le jardin minéral est une alternative au jardin japonais et à la rocaille, mais il est tout autant capable de vous procurer une ambiance zen. Il s’agit d’un espace aménagé et recouvert de gravier ou d’un autre matériau minéral qui comporte de nombreux avantages. Cela permet de restituer la chaleur emmagasinée durant le jour et favorise un drainage optimal, ce qui rend cette solution parfaite pour les plantes provenant des milieux désertiques ou de climats chauds et secs comme la flore alpine méditerranéenne.

Son look épuré et contemporain séduira beaucoup, et ce type de jardin est aussi un biotope qui attirera une faune spécifique. Il s’intègrera parfaitement avec un jardin classique, naturel ou non, et même la végétation spontanée pourra s’y mêler.

Comment créer un jardin minéral ?

Préparation de l’espace

C’est une étape essentielle. Il est préférable de choisir une aire plutôt sèche et bien ensoleillée dans votre jardin.

Désherbage manuel ou occultation : c’est possible sur une petite superficie. Il faut éliminer la plus grande partie des mauvaises herbes pour empêcher leur repousse. Sur les petites surfaces, vous pouvez utiliser une gouge, une houe et un désherbeur thermique. Sur les grandes surfaces, optez pour des grands cartons non traités ou une bâche noire, posée sur le sol pendant quelques semaines. Les plantes, privées de lumière, sont alors rapidement éradiquées.

Préparation de l’espace grâce au motoculteur ou à la fourche-bêche : cette étape est primordiale, car une fois le minéral posé, il est difficile d’intervenir. Vous préparez le terrain en le décompactant le plus possible grâce à un motoculteur, une fourche-bêche ou une grelinette. C’est recommandé sur les grandes superficies.

Lire aussi  Comment nettoyer les joints en silicone ?

Amélioration du drainage du sol : si le sol est compact et lourd, il est indispensable de le décompacter et de le décaisser avant de le mélanger à des graviers. N’ajoutez pas de sable, cela pourrait aggraver le compactage du sol. Si le sol est déjà sec et drainé correctement ou si votre terre est sableuse, cette étape n’est pas nécessaire.

Ne pas apporter d’amendement organique : il n’est pas utile d’enrichir votre sol, car ce type de jardin en graviers ne nécessite pas de plantes gourmandes.

Nivellement du sol avec soin et créer une petite pente légère pour évacuer l’eau. Il est préférable en effet d’enlever le plus d’eau possible, une pente de 1 à 2 centimètres est suffisante.

Installation d’un géotextile ou d’un feutre non tissé : stabilisez ce dernier en plaçant des grosses pierres en périphérie ou en mettant des broches en acier galvanisé. Ce feutre ou géotextile empêche les adventices de repousser durant les premières années.

Réalisation des trous de plantation : percez des petites fentes en forme de croix pour insérer ensuite la plante. Les distances de plantation doivent être relativement importantes. Il faut aérer ce type de plantation pour obtenir un meilleur rendu. Vous pouvez également vous rapprocher des plantations naturelles.

Mise en terre directe des végétaux ou en pot : les plus fragiles seront mieux en pot. Une fois que vous les avez placés, arrosez-les bien.

Pose du minéral : prévoyez une couche de minéral de 5 centimètres environ. Il est possible d’ajouter des bandes en plastiques ou en inox si vous souhaitez séparer les différents matériaux minéraux. Tout est une question d’esthétique.

© istock

Sélection des matériaux

Le gravier peut être utilisé dans ce type de jardin. Il est conseillé de prendre le temps de le choisir, car le remplacer n’est pas facile. Essayez de privilégier un minéral de votre région. Il se mariera mieux à l’environnement. De plus, il est moins cher et vous avez moins de frais de transport. Vous pouvez également le sélectionner sur place, ce qui est plus simple pour avoir une meilleure idée du rendu final.

Vous avez un grand choix de revêtement :

  • Le gravier : il est très pratique et facile d’entretien.
  • Les petites galets : ils donnent un aspect très naturel et sont très agréables sous les pieds.
  • Le cailloux : ce type de pierre n’est pas très cher et offre un rendu très esthétique.
  • Les pierres plates : elles sont idéales pour créer des motifs, des allées ou des mosaïques.
Lire aussi  Combien coûte une Dame Jeanne ?

Créer un Jardin de Gravier

Un jardin de graviers est une solution parfaite pour les espaces extérieurs : il est facile à mettre en oeuvre et à entretenir et offre un très joli rendu.

Vous avez le choix entre :

  • Le gravier : il est disponible dans diverses couleurs, formes, compositions et textures.
  • Les galets de mer ou de rivière : à l’achat, ils sont plus chers mais offrent un rendu joli et sont doux et lisses au toucher.
  • Les coquillages
  • Les tessons de bouteilles polis, les billes de verre: ils procurent un look très original et un résultat esthétique.
  • Le bois flotté.

Il est possible de mélanger différents types de gravier ou de mélanger galets et graviers. Choisissez des couleurs, des formes et des tailles variées.

Notez qu’un mètre cube de gravier pèse 1 800 kilos en moyenne, mais cette valeur peut varier selon la densité. Pour connaître la quantité à acheter, appliquez le calcul suivant : (Poids au m3/100) x par épaisseur de la couche = le nombre de kilos nécessaire pour un m².

Par exemple, si le poids au mètre cube est de 1 857 kilos et que l’épaisseur de la couche est de 7 centimètres, il vous faut 130 kilos par m².

Vous pouvez installer un jardin de graviers à n’importe quel moment, néanmoins les printemps et automnes sont à privilégier.

Les Plantes les Plus Adaptées

Parmi les arbres et arbustes, certains sont adaptés aux graviers, comme le tamaris, les sumacs, l’argousier, le ciste, l’ajonc ou le buddleia.

Les vivaces sont elles aussi très adaptées à ce style de jardin. On peut citer l’achillée, la Gaura de Lindheimer, la verveine de Buenos Aires, l’Erigeron karvinskianus, l’anthémis, l’armoise, le panicaut, le thym, la sauge officinale, la marjolaine, le romarin ou encore la lavande.

Du côté des graminées, les Briza, Miscanthus, Stipa, Calamagrostis, Pennisetum et Fétuque sont à privilégier.

Les rhizomes et bulbes comme les iris, les alliums, les agapanthes et les lys conviennent également au jardin minéral et offrent des fleurs et des hauteurs intéressantes.

Les annuelles, telles que la nielle des blés, le pavot de Californie, le coquelicot ou le lin bleu, sont parfaites pour un jardin de graviers, car elles affectionnent les sols secs et chauds.

Les plantes alpines ou exotiques sont aussi à privilégier.

Quel type de plantes peut-on mettre dans un jardin minéral ?

Réponse : On peut mettre des plantes à faible entretien, comme les cactées, les plantes grasses, les plantes succulentes et les plantes méditerranéennes.

Quel type de matériaux peut-on utiliser pour aménager un jardin minéral ?

Réponse : On peut utiliser des matériaux tels que des gravillons, du sable, des cailloux, des galets ou des dalles de pierre pour aménager un jardin minéral.

Est-ce que les jardins minéraux ont besoin d’être arrosés ?

Réponse : Les jardins minéraux n’ont pas besoin d’être arrosés régulièrement, car les plantes qui y sont plantées sont adaptées à des conditions sèches. On peut cependant les arroser occasionnellement pour maintenir leur santé.