share on:
Rate this post

L’arbre à kiwi est un fruit délicieux, mais il peut être difficile d’en obtenir une bonne récolte. La bouturage est une méthode populaire pour multiplier les plants de kiwi et augmenter la récolte. Dans cet article, nous allons explorer les étapes nécessaires pour bouturer avec succès le kiwi et comment cette technique peut aider à augmenter la production de fruits. Nous verrons également comment le bouturage peut être utilisé pour créer des haies plus fournies et plus robustes.

En bref sur le kiwi

Le Actinidia chinensis, plus communément appelé kiwi, peut être cultivé facilement si vous avez un grille, un mur ou un muret. Le kiwi est riche en vitamine C et est très apprécié le matin par les jeunes et les adultes. Afin d’obtenir des fruits, il faut palisser la plante et avoir un pied mâle et plusieurs pieds femelles. En moyenne, on compte 3 femelles pour un mâle, mais il est possible de planter 7 à 8 femelles.

Quand est-il conseillé de réaliser des boutures de kiwi ?

Avant de commencer, il convient de savoir que ces boutures sont parmi les plus difficiles à effectuer. Toutefois, vous pouvez réduire les risques en augmentant le nombre de boutures, ce qui nécessite un mâle par 3 à 5 femelles.

La période idéale pour le bouturage va de novembre à janvier, pendant l’été ou l’automne-hiver. Vous pouvez également prendre en compte le calendrier lunaire et opter pour une période de lune descendante, lorsque la sève descend dans les profondeurs et facilite l’enracinement. De plus, il est préférable de choisir un jour fructifiant pour amplifier la production de la plante.

Lire aussi  13 conseils pour se débarrasser de l’odeur du compost

Préparez votre outillage, dont un sécateur désinfecté à l’alcool à 90° afin d’éviter la propagation de micro-organismes.

Bouturer le kiwi : les différentes étapes

Récupérez des bouteilles d’eau en plastique avec leur bouchon, et coupez-les en deux au milieu. Remplissez le fond avec un mélange léger et sableux. Prévoyez plus de boutures que nécessaire, car cela est complexe.

Choisissez des rameaux de l’année, verts en été et ligneux le reste de l’année. Coupez-les en morceaux d’environ 25 cm. Supprimez les feuilles sauf celles situées en haut. Puis coupez le sommet pour limiter l’évaporation.

Trempez alors l’extrémité des tronçons dans une eau de saule, une hormone de bouturage naturelle. Enfoncez le tronçon sur un tiers de sa hauteur dans le mélange sableux, sans le toucher au fond. Tassez la terre et arrosez-la avec le reste de l’eau de saule.

Rehaussez la bouteille sur son fond en enfonçant la partie supérieure coupée et munie de son bouchon.

Placez les bouteilles à l’ombre et à une température de 20 °C durant un mois. La bouture étant dans un milieu hermétique, n’arrosez pas. Vous pouvez les mettre sous serre en hiver ou dans une véranda chauffée.

Si la plante reprend, retirez les bouchons et laissez-les en place un mois de plus.

Détachez la partie haute de la bouteille pour que la plante s’adapte à l’extérieur si le climat n’est pas froid.

Mettez-les en place au printemps suivant si le bouturage est un succès et que le système racinaire est bien développé.

Quel matériel est nécessaire pour bouturer un kiwi ?

Réponse :

Un sécateur, un couteau, un pot, un substrat (terreau, perlite, vermiculite ou mélange à moitié-moitié de sable et de terre), de l’engrais et de l’eau.

Lire aussi  Comment réparer une fuite de radiateur ?

Comment préparer le substrat ?

Réponse :

Le substrat doit être humide et léger, mais pas trempé. Utilisez un mélange à moitié-moitié de sable et de terre pour favoriser le drainage et ajoutez de l’engrais pour améliorer la nutrition. Vous pouvez également ajouter de la perlite ou de la vermiculite pour aider à maintenir l’humidité et à améliorer l’aération.

Quand faut-il bouturer un kiwi ?

Réponse :

Le meilleur moment pour bouturer un kiwi est généralement en été, lorsque la plante est en pleine croissance. Les boutures doivent être prises de branches saines et vigoureuses et placées dans un pot rempli de substrat humide.