share on:
Rate this post

Le cirer un parquet est un moyen efficace de protéger votre sol et de lui donner un aspect brillant et attrayant. La cire peut empêcher la saleté, la poussière et d’autres contaminants d’endommager le parquet, et ainsi, d’en assurer sa longévité. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment cirer votre parquet de manière appropriée et efficace, et vous donner des conseils pour assurer sa protection et sa durabilité. Nous allons également vous présenter les différents types de cires disponibles, leurs avantages et leurs inconvénients. En suivant nos conseils, vous pourrez donner à votre parquet l’aspect et la protection qu’il mérite.

Matériel indispensable pour cirer un parquet

  • un décapant, pour les parquets anciens et tachés ;
  • une sous-couche, pour les sols en bois ;
  • une cire spécifique à parquet ;
  • de la teinture, si vous souhaitez changer la couleur ;
  • une cireuse ou un applicateur avec mèche en coton ;
  • des gants de protection en latex.

Prérequis pour cirage du parquet

Votre parquet doit être propre et sec avant de le cirer.

  • Éradiquez les vestiges de cire et les taches à l’aide d’un décireur et d’une paille de fer, le but étant de nettoyer le support.
  • Si votre parquet a été repeint, verni ou huilé, utilisez une ponceuse à parquet et poncez au blanc. Cela implique que vous retrouvez un sol en son état initial. Vous n’avez pas besoin d’utiliser un décireur ou un décapant qui n’enlèveraient pas les salissures et l’ancien revêtement en profondeur.
  • Si le parquet est exotique tel que l’ipé ou le teck, dégraissez le parquet après l’avoir poncé.
  • Si le parquet est neuf et sans finition : poncez avec un papier à grain 120 et dépoussiérez ensuite soigneusement.
Lire aussi  COP de la pompe à chaleur : coefficient de performance pour le rendement

Toutes ces étapes permettent de préparer votre support pour recevoir la cire des meilleures façons possibles.

Utilisation de la cire sur le parquet

Vous pouvez appliquer la cire avec un balais applicateur, une cireuse ou une mèche en coton, selon la superficie à recouvrir. Pour une protection durable, il est recommandé de passer plusieurs couches, en séchant entre 4 et 6 heures entre chaque application. Une fois terminée, vous pouvez polir le parquet avec un chiffon en laine ou une cireuse.

Pour renforcer l’action protectrice de la cire, il est conseillé de mettre une sous-couche avant. Pour changer la couleur de votre parquet, vous pouvez également appliquer une teinture pour parquet avant de poser la sous-couche.

Après l’application

La cire offre une capacité de circulation légère 48 heures après son installation.

  • Ne positionnez pas de tapis durant les 10 jours qui suivent l’application.
  • Ne faites pas glisser de meubles volumineux sur votre plancher ciré.
  • N’oubliez pas de mettre des patins sous les jambes des meubles et des chaises en particulier.
  • Mettez un paillasson à l’entrée de votre maison pour éviter de transporter des gravillons ou du sable qui pourraient rayer la surface cirée.
  • Veillez à ce que les liquides et l’eau ne s’accumulent pas sur un parquet ciré au risque de laisser des taches disgracieuses.
  • Nettoyez régulièrement votre parquet.

Quelques idées et astuces

  • Ne pas oublier de nettoyer le plancher avec un décapant spécial avant de réappliquer la cire.
  • Sur des taches résistantes, frottez ces auréoles avec une laine d’acier n° 000 et remettez de la cire sur la zone que vous avez nettoyée.
  • Il faut assurer que la cire sèche avant de procéder au polissage. Les couches devraient être complètement séchées pour obtenir le « lustre » nécessaire au sol.
  • Lorsque la surface cirée commence à s’estomper et à perdre son éclat, éliminer la poussière et appliquer du restaurateur, puis lustrer pour le brillant.
  • La cire pour parquet peut aussi être utilisée sur les sol en plastique et vinyle, et même sur les dalles en terre cuite.
  • La cire pour le parquet se fige naturellement lorsqu’elle est exposée à des températures en dessous de 12 °C. Pour qu’elle retrouve sa consistance liquide, il suffit de la placer dans un lieu chaud pendant quelques minutes sans l’exposer directement à la chaleur.
Lire aussi  Comment déboucher les WC avec un cintre ?

1. Quels outils sont nécessaires pour cirer un parquet ?

Réponse: Un balai, un seau, une serpillière, une cire dure, un pinceau et des chiffons en microfibre sont les outils nécessaires pour cirer un parquet.

2. Quelle est la fréquence conseillée pour cirer un parquet ?

Réponse: Il est conseillé de cirer un parquet tous les 4 à 6 mois pour une protection optimale.

3. Quel est le bon sens à adopter pour cirer un parquet ?

Réponse: Pour cirer un parquet, il est important de toujours travailler avec des mouvements circulaires et de bien rincer la serpillière entre chaque passage. Il est également important de ne pas appliquer trop de cire pour éviter de laisser des traces.