share on:
Rate this post

L’eau de pluie peut être une source précieuse d’eau potable, mais avant de pouvoir être utilisée en toute sécurité, elle doit être filtrée. Dans cet article, nous examinerons les différentes façons dont vous pouvez filtrer l’eau de pluie et les avantages et les inconvénients de chaque méthode. Nous aborderons également les questions de sécurité et de santé qui peuvent entourer la consommation d’eau de pluie et les mesures que vous pouvez prendre pour vous assurer que l’eau que vous utilisez est propre et sûre à boire.

Pourquoi est-il indispensable de nettoyer l’eau de pluie ?

Lorsque vous récupérez de l’eau de pluie, elle peut ne pas être adéquatement propre et il convient de contrôler sa composition à l’aide de filtres. Il est nécessaire de mettre en place un pré-filtre qui réduira les impuretés les plus grandes et qui est installé à côté des gouttières. En installant une grille ou une crapaudine, vous évitez que l’eau soit souillée par des déchets.

Comme ce premier filtre ne suffit pas pour purifier l’eau correctement, il est important de placer un deuxième entre le récupérateur et la gouttière. Il a pour but d’éliminer les bactéries, les micro-organismes. Parmi les filtres les plus communs, vous trouverez :

  • Le filtre à particules : il est surtout destiné aux gros débris.
  • Le filtre à sable : il débarrasse l’eau quand elle est utilisée pour une piscine par exemple.
  • Le filtre à cartouche : il est installé avant la pompe et capture les fines particules.
  • Le filtre à charbon actif : il capture les mauvaises odeurs, mais aussi les matières organiques.
Lire aussi  Trouver le T2 idéal à Marseille: Conseils et astuces pour une location sans soucis

Pour être efficaces, ils doivent être remplacés de manière périodique. Vous avez la possibilité de construire votre propre système de filtrage pour économiser.

Parmi les divers purificateurs qui sont proposés, les filtres à sable ou à charbon sont facilement réalisables. Il existe également un système qui peut substituer le filtre classique, c’est l’empilement de différents pots de fleurs ou autres récipients de différentes tailles. C’est utilisable si l’eau de pluie ne sert qu’à arroser votre jardin par exemple. Le charbon et le sable sont beaucoup plus efficaces. Ils épurgent l’eau de toutes les impuretés.

Fabriquer un filtre : quelle est son utilité ?

Est-il possible de mettre un filtre artisanal sur toutes les cuves ? Nous allons vous aider à y répondre.

Il faut prendre en compte l’usage que vous allez faire de l’eau récupérée par votre citerne. La législation recommande et autorise son utilisation pour le jardinage, le nettoyage de la voiture et à des fins ménagères, comme pour les toilettes, le lave-linge ou le sol.

Une cuve enterrée est recommandée pour l’usage domestique et tout au long de l’année. Mais quel que soit le type de cuve choisi, un filtre est nécessaire. Celui-ci va résoudre des problèmes différents.

Même si techniquement il est possible de mettre un filtre artisanal sur une citerne enterrée, il est plus pratique de créer un système de filtration à base de charbon ou de sable pour une cuve hors-sol.

Fabrication d’un filtre à sable : comment le construire ?

Réaliser un filtre à sable est simple et efficace et peu coûteux pour filtrer l’eau de pluie. Si vous souhaitez fabriquer votre propre filtre, c’est celui-ci qu’il faut choisir.

Le sable est un produit naturel et respectueux de l’environnement qui existe sous différentes tailles. La filtration est réalisée en fonction du grain du sable. Il retient toutes les particules.

Lire aussi  Lustres Maisons du Monde : sélection des modèles les plus tendances

Vous avez plusieurs moyens pour construire votre filtre à sable, le but restant de superposer les couches.

Dans un récipient, mettez :

  • Une couche de petits cailloux ou graviers ;
  • Une couche de sable gros grains ;
  • Une autre de sable fin ;
  • Un tissu ou une membrane microperforée, pour empêcher le passage des petites impuretés.

Vous installez ensuite ce filtre sur le réservoir d’eau de pluie.

Cette méthode convient également à une cuve enterrée en utilisant le principe de granulométrie du sable, du plus gros au plus fin. Il faut le remplacer une fois par mois et le liquide s’écoule lentement.

Fabriquer un filtre à charbon : comment s’y prendre ?

Le charbon actif est une solution intéressante au lieu du filtre à sable. Il est une matière qui enlève les mauvaises odeurs et nettoie toutes les impuretés. Si vous employez de l’eau de pluie dans les toilettes, lave-linge, etc. le charbon est très utile. C’est un système de filtration très ancien. Plus le charbon est fin, plus il peut retenir les impuretés. Il est aussi une efficace barrière aux pesticides et au chlore.

Le procédé pour fabriquer un filtre à charbon est identique à celui pour le filtre à sable.

Vous devez prendre un récipient et y mettre :

  • Une membrane.
  • Du charbon actif jusqu’à la moitié, le charbon de bois broyé peut faire l’affaire et est moins coûteux.
  • Une couche de sable pour maintenir le charbon en place.

Vous obtiendrez ainsi une eau claire immédiatement. Il est également possible de superposer : des galets, du gravier, du sable, des cendres et du charbon actif.

Les filtres classiques

  • Le filtre à sédiments : en général en nylon, ce type de filtration est choisi selon l’efficacité de la pré-filtration et de la pompe.
  • Le filtre à cartouches : le système le plus fin, mais avec une baisse du débit d’eau.
  • L’ultrafiltration et la microfiltration : ces modes de filtration sont peu répandus et s’utilisent pour des petites quantités d’eau. Ils retiennent même les virus, mais les cartouches doivent être remplacées régulièrement et coûtent cher.
  • L’osmose inverse : ces dispositifs filtrent avec exactitude même les eaux polluées.
  • La lampe à UV : utilisée dans le domaine médical, elle est composée d’une chambre de traitement et d’un coffre électrique. Elle doit être changée chaque année et son prix est d’environ 90 euros.

Q1 : Qu’est-ce qu’une filtration de l’eau de pluie?

R1 : La filtration de l’eau de pluie est une méthode utilisée pour nettoyer l’eau de pluie afin qu’elle soit potable ou utilisable pour le jardinage ou d’autres fins.

Q2 : Quels sont les avantages de la filtration de l’eau de pluie?

R2 : Les avantages de la filtration de l’eau de pluie sont qu’elle permet de réduire la consommation d’eau potable, elle est une source d’eau propre et économique et elle peut être utilisée pour le jardinage.

Q3 : Quels sont les principaux types de filtres utilisés pour la filtration de l’eau de pluie?

R3 : Les principaux types de filtres utilisés pour la filtration de l’eau de pluie sont les filtres à sable, les filtres à charbon actif et les filtres à diatomées.