share on:
Rate this post

De nos jours, nettoyer une toiture sans monter sur le toit est une tâche courante et peut être très utile pour prévenir les dommages causés par la mousse, les mousses, les algues et les lichens. Cet article vous guidera à travers les étapes nécessaires pour nettoyer votre toiture sans monter sur le toit. Nous discuterons des outils et des produits nécessaires, ainsi que des mesures de sécurité à prendre pour assurer la sécurité de votre toiture. Nous vous dirons également comment vérifier si le nettoyage a été effectué correctement et comment prévenir la formation de mousses, de mousses et d’algues à l’avenir. Alors, sans plus tarder, commençons à apprendre comment nettoyer une toiture sans monter sur le toit.

Comment entretenir sa toiture ?

Le toit d’une maison est exposé aux intempéries. Les conditions atmosphériques, telles que la pluie, la neige, le soleil et le vent, entrainent le dépôt de feuilles, de mousse et autres résidus qui endommagent le toit et ses fonctions isolantes. Ne pas y faire attention peut entraîner des dégâts plus importants et donc des dépenses supplémentaires.

Par ailleurs, une toiture sale et abîmée nuit à l’aspect général de la maison.

C’est pourquoi il est nécessaire de nettoyer et entretenir régulièrement sa toiture pour préserver l’étanchéité et l’esthétique de la maison.

Pourquoi s’abstenir de grimper sur le toit ?

Le toit de votre maison n’est pas conçu pour escalader et surtout pas sans assistance d’un expert. Le revêtement peut être particulièrement glissant surtout s’il est envahi par des feuilles. Certaines tuiles peuvent être fragiles et provoquer un accident. En outre, pour votre sécurité, vous avez besoin d’acheter ou de louer un équipement spécial pour monter en toute sûreté et cela a un coût.

Lire aussi  Quelle couleur de peinture pour des WC sans fenêtre ?

5 façons de nettoyer votre toiture sans monter dessus

© istock

Nettoyer votre toit sans prendre de risques est absolument faisable, voici 5 méthodes pour vous y aider :

Le nettoyage à la lance haute pression

Le nettoyeur à haute pression équipé d’une lance permet d’enlever assez simplement les saletés même les plus tenaces. Des extensions ou des lances télescopiques permettent d’accéder à des hauteurs importantes et de les ajuster. Attention cependant, car le jet peut abîmer les tuiles ou ardoises. Il faut faire couler l’eau d’en haut vers le bas, même s’il est parfois difficile de le faire sans monter sur le toit.

La brosse avec manche télescopique

Vous pouvez aussi utiliser une brosse équipée d’un manche télescopique après avoir humidifié la toiture avec un produit spécial. Une fois les saletés frottées, il faut les rincer. Le pulvérisateur est alors la solution. Vous devez agir avec douceur pour ne pas abîmer le revêtement et cela prend beaucoup de temps et de force.

Le pulvérisateur longue portée

Les pulvérisateurs longue portée sont très utiles pour cette tâche. Le jet pulvérise l’eau à grande distance avec une puissance conséquente. La lance télescopique vous permet de vous en éloigner encore plus. Vous pouvez ajouter un produit nettoyant pour un nettoyage en profondeur. Un anti-mousse, un antifongique ou un produit hydrofuge sont des options intéressantes. Certains pulvérisateurs peuvent envoyer de l’eau jusqu’à 10 mètres de hauteur.

Une échelle pour se rapprocher du toit

L’échelle vous permet de vous rapprocher un peu plus du toit, mais pour cela, il est conseillé d’utiliser un nettoyeur haute pression, une brosse avec manche télescopique ou un pulvérisateur longue portée. Cette solution présente des avantages : elle évite de casser les tuiles, et rend l’entretien plus simple puisque l’eau ne coule pas vers le bas.

Faire appel à un professionnel

Si vous ne souhaitez pas prendre de risques et ne parvenez pas à atteindre le toit correctement malgré nos solutions, pensez à contacter un professionnel. Il disposera du matériel adapté et saura comment procéder. Cela vous évitera des risques inutiles et cette prestation coûte entre 10 et 30 euros le m². Vous pourrez opter pour un nettoyage simple, moins cher, ou un nettoyage plus complet avec des options comme le traitement hydrofuge, plus onéreux.

Lire aussi  Chauffage au sous-sol : nécessaire ou facultatif ?

Quelques réponses aux questions que vous pouvez vous poser

A quelle fréquence devez-vous nettoyer votre toit ?

Il est préférable de procéder à ce nettoyage, une fois par an. Vous pouvez le faire au printemps, ce qui vous permettra de vérifier l’état de la toiture après l’hiver, ou à la fin de l’automne pour enlever les feuilles mortes. Tout dépend de l’environnement de la maison. Si elle est à proximité de grands arbres, elle risque d’être rapidement remplie de feuilles, de fientes et de brindilles, l’entretien devra alors être plus fréquent. Si elle se trouve sur un grand terrain et que les arbres sont éloignés de la construction, faites-le plutôt au printemps.

Est-il possible d’appliquer le produit anti-mousse sans monter sur le toit ?

C’est en effet possible une fois que vous avez ôté la toiture de tous ses déchets. Vous nettoyez d’abord avec un nettoyeur à haute pression et ensuite vous appliquez le produit en question. Pour cela, utilisez un embout spécial sur votre karcher ou mettez directement le produit dans le pulvérisateur longue distance. Vous effectuez la même procédure pour les autres produits.

Est-il possible de nettoyer ses gouttières sans monter sur la toiture ?

Globalement, monter sur le toit n’est pas nécessaire pour nettoyer vos gouttières. Une simple échelle est suffisante. Cependant, si vous avez peur d’employer ce matériel, le plus simple est de faire appel à un expert. Il détient le matériel nécessaire et ses compétences vous assurent un travail minutieux et un résultat parfait.

A lire aussi :

  • Nettoyer sa toiture avec de l’eau de Javel : bonne ou mauvaise idée ?
  • Comment travailler sur un toit en toute sûreté ?
  • Comment réparer une tuile fêlée ?
  • Les différents types de tuiles pour une toiture
  • Quelles différences entre une gouttière et un chéneau ?

Comment utiliser un nettoyeur haute pression ?

Utilisez un nettoyeur haute pression pour éliminer la saleté, les mousses et les algues de la toiture. Utilisez un tuyau flexible pour éviter de monter sur le toit. Réglez le nettoyeur haute pression à faible pression et à faible débit et répétez le mouvement à plusieurs reprises pour nettoyer la toiture.

Quels sont les produits de nettoyage à utiliser ?

Les produits de nettoyage à utiliser pour nettoyer la toiture dépendent du type de toiture. Utilisez un produit conçu spécifiquement pour le type de toiture que vous possédez. Vérifiez l’étiquette du produit et assurez-vous qu’il est adapté à la toiture.

Quelle est la fréquence de nettoyage recommandée ?

La fréquence de nettoyage recommandée dépend du type de toiture et de la quantité de saleté accumulée. Pour les toitures en tuiles, il est recommandé de nettoyer le toit une à deux fois par an. Les toitures en bardeaux et en asphaltes devraient être nettoyées une à deux fois par an. Les toitures en métal devraient être nettoyées une à deux fois par an.