share on:
Rate this post

Les outils indispensables pour travailler le bois sont nombreux et variés. Les outils électriques, manuels et mécaniques peuvent être utilisés pour couper, façonner, assembler et finir des pièces de bois pour créer un projet de qualité. Les bonnes outils sont essentiels si vous voulez travailler le bois avec précision et efficacité. Dans cet article, nous allons vous donner une liste des outils les plus courants et indispensables pour débuter vos projets de travail du bois. Nous détaillerons également leurs fonctions et leurs utilisations principales afin que vous puissiez choisir les bons outils pour vos projets.

Ciseaux à bois – Nécessaires pour le travail du bois

Les ciseaux à bois sont indispensables pour creuser ou tailler le bois et enlever de la matière. Il est préférable de posséder plusieurs ciseaux de largeurs différentes, entre 8 et 25 millimètres. Les plus courants sont le 8, le 12, le 20 et le 25 mm, de sorte à avoir toujours à portée de main l’outil dont vous avez besoin. Ces ciseaux sont très pratiques pour de nombreuses réalisations. Afin de les utiliser facilement, il est important qu’ils soient bien aiguisés. Cela permet alors de sculpter avec précision le bois.

Utilisation des Bédanes

Comme les ciseaux à bois, les bédanes sont un outil utilisé pour sculpter le bois et le creuser. Il est plus robuste et plus épais et est employé pour tailler des mortaises. Ceux-ci sont très utiles pour l’ajustement de tenons lors de l’assemblage des meubles. Il est également employé dans la coupe de bois tourné.

Outils de sculpture en bois

Les outils de sculpture en bois sont caractérisés par une lame en V ou courbe, tranchante des deux côtés. La lame en acier se compose de deux parties : la soie, pointue et insérée dans le manche, et le corps qui, en s’appuyant sur le bois, sectionne le matériau. En outre, ils peuvent être plats, creux, demi-plats et de tailles variées.

Lire aussi  Pourquoi utiliser un humidimètre pour le bois de chauffage ?

Utilisation des planes

Ces outils de façonnage sont très appréciés pour les bois vieux et différents. Les pieds de chaises sont modelés avec ceux-ci. Le travail se fait rapidement. Les planes servent à écorcer, à biseauter les angles d’une poutre, à dresser un plan, à arrondir une pièce de bois carrée. Elles sont tirées vers soi dans la bonne direction et offrent une grande précision.

Outils pour finitions

Les racloirs sont utiles pour améliorer la qualité esthétique d’un travail, grâce à un résultat plus net qu’avec le ponçage. Les copeaux sont de petite taille. Ils fonctionnent grâce à une tôle d’acier bien tranchante et au morfil coupé à angle droit. Les racloirs peuvent également être utilisés pour nettoyer le bois et enlever des traces de colle.

Utiliser un rabot en bois

Les outils à raboter sont composés d’un corps en bois, en plastique ou en fer, avec une lame de métal fixée à un angle spécifique. La lame tranchante permet d’équarrir, de tailler et de sculpter le bois. Ils sont surtout utilisés pour réaliser des moulures, des rainures ou simplement pour réduire l’épaisseur du bois.

Selon leur utilisation, ils ont plusieurs noms :

  • Varlope et riflard pour aplanir le bois ;
  • Feuillures, bouvets et guillaumes pour creuser des rainures ;
  • Guimbardes pour aplanir les fonds ;
  • Talons, doucines qui peuvent prendre différentes formes, en fonction des moulures décoratives à obtenir ;
  • Rabots électriques pour raboter une planche, dresser un champ ou réaliser un chanfrein ou une feuillure.

Ponceuses

Les ponceuses sont principalement utilisées pour lisser les surfaces, mais elles présentent également des usages variés selon le modèle:

  • Ponceuses à bande: très lourdes et offrant une bonne puissance, elles sont destinées aux poutres et aux solives;
  • Ponceuses excentriques: parfaites pour les finitions et faciles à manier;
  • Ponceuses orbitales: légères, elles sont adaptées aux formes arrondies, offrant un excellent rendu en finition et sont simples d’utilisation;
  • Ponceuses girafes ou murales: seulement destinées aux surfaces hautes;
  • Ponceuses à parquets: spécialement conçues pour le ponçage des parquets et offrant un bon rendement.

Ponceuse Bois© istock

Scies manuelles

Les scies électriques sont pratiques pour découper des grands morceaux. Il est facile de les utiliser sans trop d’effort et ils offrent une excellente précision dans le travail. Il existe cependant différents types de scies disponibles sur le marché.

Lire aussi  Chaises Maisons du monde : sélection des plus beaux modèles pour votre déco

Scie sauteuse : elle est constituée d’une lame dentée, petite ou grande. Vous coupez des matériaux tels que le bois, l’aluminium, le PVC ou le métal, précisément à la verticale ou à l’horizontale. Grâce à son mouvement pendulaire, elle est facile à utiliser.

Scie plongeante : elle est conçue pour couper les plans de travail, les portes, les placards, le parquet et les profilés. La scie plongeante sur rail est parfaite pour des coupes précises et profondes. Elle est utilisée pour fractionner une pièce centrale dans un panneau.

Scie circulaire : elle comporte une lame montée directement sur le moteur et est adaptée pour la menuiserie et l’ébénisterie. Son utilisation est sécurisée grâce à l’interrupteur de sécurité et au blocage de l’axe.

Scie à ruban : elle est dotée d’une bande en acier fermée. Elle est pratique pour des travaux rapides et détaillés et peut être utilisée pour des formes complexes. Elle est efficace pour des morceaux peu épais et importants, mais s’utilise sur un établi et un guide-lame pour les pièces les plus épaisses.

Scie sabre : elle est pratique pour les coupes droites ou courbées, avec un mouvement de va-et-vient. Grâce à sa vitesse réglable, elle est facile à maîtriser et sûre.

Scie à onglet : elle est conçue pour les coupes d’angle et disponible sur le marché avec diverses puissances et capacités de coupe, avec ou sans laser.

Scie à cloche : elle offre une précision et une facilité d’exécution avec son foret perceur, en diamant, en HSS ou en carbure de tungstène.

Scie chantournée : elle est composée d’une lame courte et fine et effectue des mouvements montant et descendant en va-et-vient.

Utilité du serre-joint

Cet accessoire est très pratique pour fixer une ou plusieurs pièces que vous souhaitez assembler ou coller. En les maintenant solidement à l’aide d’un établi, vous pouvez plus facilement réaliser des travaux de coupage, de soudure, de séchage ou de perçage. Il existe plusieurs types de serre-joint, dont le serre-joint dormant, le serre-joint à visser, les pinces et le serre-joint à presse.

Quel est le premier outil nécessaire pour travailler le bois ?

Réponse :

Une scie à bois est l’outil indispensable pour commencer à travailler le bois.

Quel autre outil est nécessaire pour pouvoir affiner le bois ?

Réponse :

Un rabot est l’outil le plus adapté pour pouvoir affiner le bois.

Quel outil est le plus adapté pour pouvoir percer des trous dans le bois ?

Réponse :

Un foret est l’outil le plus adapté pour pouvoir percer des trous dans le bois.