share on:
Rate this post

Le piment d’Espelette est une épice populaire originaire des Pyrénées françaises. Cultivée pour ses saveurs piquantes, elle est utilisée depuis des siècles pour ajouter du caractère à une variété de plats. Mais quand et comment semer le piment d’Espelette ? Dans cet article, nous vous expliquerons les étapes à suivre pour semer et cultiver cette délicieuse épice. Nous vous donnerons également des conseils sur les meilleures façons de l’utiliser et de la conserver. Alors lisez la suite pour en savoir plus sur le piment d’Espelette et comment le semer !

Planter le Piment d’Espelette : Quand ?

Semez les graines de Piment d’Espelette en Février et Mars lorsque la température commence à augmenter (idéalement entre 18 et 20°C). Les conditions peuvent varier selon la localisation.

Semis du Piment d’Espelette

Le piment d’Espelette fleurit mieux dans des sols nutritifs. Il est recommandé de travailler le sol sur une épaisseur de 30 cm pour lui donner l’environnement idéal. Prévoyez ensuite 3 kilos de compost ou de fumier par mètre carré pour enrichir le sol où vous allez semer.

Comment planter le piment d’Espelette ?

Étant donné que le piment d’Espelette est un peu difficile à manipuler, la méthode la plus simple est de faire un semis en godet. Vous avez ainsi moins de peine à le repiquer.

Voici comment procéder :

  • remplissez les godets avec un terreau pour semis ;
  • déposez 3 graines dans chaque récipient ;
  • tassez légèrement et arrosez en fine pluie, sans déplacer les graines.

Installez vos godets dans un lieu clair et chaud. Cela peut très bien être dans la véranda, la serre ou sur le rebord d’une fenêtre. Une fois que les graines ont germé, vous ne conservez plus qu’un plant par godet.

Transplantation des plants de piment d’Espelette

Il est préférable de transplanter les graines de piment d’Espelette lorsque la terre est bien chaude, généralement à partir du mois de mai.

Lire aussi  Comment choisir le meilleur éclairage tête de lit LED pour une ambiance cosy ?

Espacez les plants de 50 à 60 cm afin d’éviter la propagation des maladies. Creusez une cavité suffisamment profonde pour enfouir les premières feuilles du plant, ce qui facilitera le développement des racines.

Si la température est encore fraîche, faites un paillage avec des tuiles. Retirez-les dès que les températures augmentent, car sinon vos plants risquent de souffrir d’excès de chaleur.

Où cultiver votre piment d’Espelette ?

Pour qu’il s’épanouisse aisément, il lui faut lumière et de la chaleur. Il est donc nécessaire de le placer dans une zone baignée de soleil et abritée des vents.

Il peut être cultivé dans un pot sur votre terrasse. Plantez-le à côté des aubergines et des tomates dans votre jardin. Vous pouvez aussi en placer quelques pieds dans un massif pour son éclat décoratif.

Entretien des piments d’Espelette : quelles précautions prendre ?

Il est conseillé de biner régulièrement les plants de piments d’Espelette. Attention, cette variété est très fragile et se casse facilement. Faites donc preuve de vigilance et de délicatesse pendant les travaux de binage.

Dans le cas où vous ne possédez pas d’expérience en matière de culture, optez pour un paillage. Cette méthode est également très efficace pour améliorer l’arrosage des plants. De plus, il est recommandé de tuteurer les piments d’Espelette pour leur donner plus de résistance face à leur fragilité.

Aqueduc du Piment d’Espelette

Le Piment d’Espelette préfère seulement une petite quantité d’eau. Il faut donc être prudent et maîtrisé sur l’apport. La quantité est appliquée à la base par arrosage ou tuyau. Il est conseillé de ne pas asperger les feuilles.

Quand et comment récolter le Piment d’Espelette?

La production du Piment d’Espelette se fait d’août à octobre. Quand les fruits sont mûrs et ont une belle couleur rouge, vous pouvez les cueillir sans abîmer les piments ou les branches fragiles.

Le Piment d’Espelette peut être consommé frais et est un ingrédient très populaire dans de nombreux plats, apportant une saveur légère et agréable sans trop de piquant.

Vous pouvez également le faire sécher pour le consommer tout au long de l’année.

Comment assécher le piment d’Espelette ?

Si vous optez pour le séchage de vos piments, vous pouvez opter pour l’une des deux méthodes suivantes :

Le séchage en guirlande

Vous avez besoin d’une aiguille et d’un fil. Enfilez le fil par le pédoncule de chaque piment, terminez par une boucle et suspendez la guirlande dans un endroit bien ventilé et bien exposé à la lumière du soleil.

Lire aussi  Semer du muguet : comment et quand le planter ?

Le séchage sur caillebotis

Si vous disposez d’un petit nombre de piments d’Espelette, cette méthode prend de la place. Utilisez des caillebotis et installez-les dans un lieu ventilé et ensoleillé.

Attendez ensuite entre 4 et 5 semaines en fonction de l’hygrométrie. Pour une séchure optimale, vous pouvez passer le tout au four. Placez vos piments ou vos guirlandes à mi-hauteur et réglez le four à 50 °C. Faites chauffer durant une heure en laissant la porte du four entrouverte.

Dès que le piment d’Espelette est complètement sec, vous pouvez le découper en lamelles et l’utiliser pour parfumer vos plats. Vous pouvez aussi le mettre en poudre au moyen d’un robot et le conserver dans des petits contenants à épices. Le piment sèche et à l’abri de la lumière se conserve très bien.

Collecter les graines

Comme tous les piments, le piment d’Espelette produit des graines que vous devrez récupérer et conserver pour planter la saison prochaine. Il est donc important de choisir le bon pied mère pour vous assurer que les piments sont conformes à la variété authentique au niveau de la morphologie.

Le plant doit être robuste, sain et bien ramifié. Ensuite, sélectionnez les plus beaux fruits. Afin de récolter les graines, attendez que le fruit soit bien sec.

Risques pour le piment d’Espelette : quelles sont les maladies auxquelles il peut être exposé ?

Le piment d’Espelette est relativement résistant à la plupart des maladies. Pour éviter les problèmes, il est conseillé de bien espacer les plants lors de la mise en terre, et de ne pas mouiller les feuilles lors des arrosages.

Les adversaires du Piment d’Espelette

Les pucerons

Le Piment d’Espelette a une bonne immunité aux pucerons mais si il est envahi par ces insectes, vous devez y remédier. La meilleure solution est d’utiliser du savon noir ou l’extrait de pyrèthre.

Les gastéropodes

Les escargots et les limaces sont de véritables ennemis pour le Piment d’Espelette. Vous pouvez les maintenir à distance en les piégeant ou en les entourant de barrières. Vous pouvez le faire de façon naturelle avec des produits naturels tels que des coquilles d’œufs émiettées, des épines de pins… Une autre solution consiste à utiliser de la cendre car cette plante apprécie la potasse.

Quelle est la période idéale pour semer le piment d’Espelette ?

Réponse :

Le piment d’Espelette se sème entre avril et mai, lorsque les températures extérieures sont stables et supérieures à 15°C.

Comment semer le piment d’Espelette ?

Réponse :

Il est conseillé de semer le piment d’Espelette en godets, entre avril et mai. Les graines doivent être recouvertes d’un centimètre de terreau et maintenues humides. Une fois les plants assez grands, ils peuvent être plantés en pleine terre.

Quel type de sol est le plus adapté pour planter le piment d’Espelette ?

Réponse :

Le piment d’Espelette préfère un sol riche et fertile, bien drainé et à pH neutre. Il est préférable d’ajouter du compost et des engrais organiques au sol avant de planter.