share on:
Rate this post

Le semis des capucines est une activité intéressante et gratifiante pour les jardiniers. Ces fleurs à la couleur vive sont une excellente alternative aux autres fleurs qui s’épanouissent à l’automne et en hiver, et il est relativement facile de les cultiver. Cet article vise à expliquer le moment idéal pour semer des capucines et comment le faire de manière efficace. Nous examinerons également les soins à apporter à ces plantes pour qu’elles produisent de belles fleurs colorées.

Détails de la capucine : une plante adaptable

Cette fleur est très aisée à élever et s’adapte bien à diverses conditions. Elle se fleurit tout au long de l’été et prend diverses formes : retombante, grimpante, naine, vivace ou annuelle. Vous pouvez aussi la planter en pot si vous le désirez.

La capucine craint les gelées et est considérée comme une plante annuelle en France. Certaines variétés vivaces sont moins communes.

C’est une plante idéale à cultiver avec vos enfants parce qu’elle est facile à entretenir et enchante les amateurs de jardinage.

Elles ajoutent une touche d’originalité à vos bordures grâce à ses feuilles rondes et ses fleurs en forme de trompette.

Quand planter des capucines ?

Les capucines sont des plantes fleuries très faciles à cultiver et à semer. C’est le choix idéal pour apprendre aux enfants les rudiments du jardinage.

Généralement, les capucines se sèment de février à juin pour les mêmes dates que les œillets d’Inde. Toutefois, il faut respecter deux conditions :

  • Les semis entre février et avril dans des régions froides doivent être effectués en pots et à l’abri.
  • Les semis entre avril et le début de juin sont préférablement réalisés en poquet et directement en terre.
Lire aussi  Comment les lanterneaux d'éclairage zénithal illuminent-ils votre espace ?

Si vous vivez dans une région où le climat est chaud en hiver et que le gel n’est pas une menace, les graines de capucines peuvent être mises en terre dès l’automne. Dans ce cas, la germination interviendra au printemps suivant.

Dans les bonnes conditions, les graines de capucines vont germer entre 14 et 20 jours après l’ensemencement. Il faut en moyenne entre 1 et 2 mois pour que les premières fleurs apparaissent. C’est une période relativement courte et parfaite pour obtenir rapidement un joli massif fleuri.

Semer des Capucines : Conseils et Astuces

Il est primordial de choisir soigneusement l’endroit de plantation. Les capucines affectionnent les lieux chauds, lumineux et ensoleillés pour s’épanouir généreusement. La terre ne doit pas être trop fertile et rester fraîche l’été, et tolérer les sécheresses temporaires et courtes.

Faire tremper les graines avant le semis

Les graines de capucine sont assez grosses et protégées par un enveloppe dure, dite tégument. Afin que le germe perce plus facilement, il est conseillé de les faire tremper la veille du semis dans de l’eau tiède pour les ramollir.

Semer dans des godets

Dans les régions au climat froid, le semis en godets est la solution adéquate car les gelées peuvent survenir même en avril ou en mai. Dans des godets de 8 cm, des jardinières ou des grands pots, mélangez à parts égales terreau horticole et terre de jardin. Placez ensuite 3 graines par godet en les espacant, puis enfoncez-les à 3 cm de profondeur. Arrosez le substrat, conservez les godets à l’abri du gel, et repiquez les plants en terre à partir de mi-mai, en les éloignant les uns des autres de 30 cm.

Semis direct en pleine terre

  • Préparez votre terre et aérez-la avec une griffe.
  • Creusez des trous peu profonds et répartissez 2 ou 3 graines par trou.
  • Rebouchez les trous avec un mélange terreau/terre de jardin et arrosez abondamment.
Lire aussi  Quand mettre du fumier dans son jardin ?

Quel entretien pour vos capucines ?

Les jardiniers en herbes qui ne connaissent pas encore toutes les règles seront ravis d’apprendre que les capucines requièrent peu d’entretien.

  • L’arrosage : il est modéré, mais régulier pour conserver un sol frais.
  • Le nettoyage des fleurs : retirez les fleurs fanées régulièrement.
  • Les tuteurs : les capucines grimpantes nécessitent la pose d’un tuteur ou d’un grillage au pied.
  • Les pucerons : elles sont sensibles aux attaques de pucerons, veillez à les traiter au savon noir si nécessaire.

La capucine s’associe facilement aux cultures du potager :

Elle attire les chenilles de la piéride du chou et les pucerons.

Cette plante est annuelle et meurt dès les premiers frimas. Si vous laissez quelques graines tomber durant l’automne, elle se ressèmera de façon autonome à l’année suivante. Dès le printemps, si l’hiver a été clément, des jeunes plants vont apparaitre.

Vous pouvez récolter les graines des capucines grimpantes ou naines au mois de septembre. Laissez-les sécher au soleil ou sous abri si le temps est plus humide. Conservez-les durant l’hiver dans une boite en métal hermétique ou dans un sachet en papier kraft et vous pourrez les semer au printemps suivant.

Types et variétés de capucines

Les capucines comportent plusieurs variétés, bien que les plus courantes soient les capucines annuelles, telles que la grande capucine commune.

L’hybride de Lobb’ est issue de cette variété et produit des fleurs en grande quantité. Son développement est vigoureux et elle peut présenter des variétés naines et rampantes. La série « Race Alaska » provient également de cette variété.

La capucine des Canaries est une plante grimpante facile à cultiver et très originale.

Les capucines vivaces, telles que la capucine tubéreuse sont moins répandues et nécessitent un peu plus de soin lors de leur culture.

1. Quand dois-je semer les capucines ?

Vous devriez semer les graines de capucines en mars ou en avril, après que les risques de gel aient disparu.

2. Où devrais-je semer les capucines ?

Vous devriez semer les graines de capucines en plein soleil ou à mi-ombre.

3. Comment dois-je semer les capucines ?

Vous devriez semer les graines de capucines à une profondeur de 0,5 à 1 cm et en les espacant de 15 à 20 cm.