share on:
Rate this post

Les systèmes de chauffage au mazout et au gaz sont les plus courants du portefeuille. Alors que ces générateurs de chaleur ont eu peu de concurrence pendant longtemps, ils ne sont en réalité plus durables aujourd’hui. De plus, de nombreux systèmes de chauffage au mazout et au gaz dans les bâtiments existants sont très anciens et peuvent donc être inefficaces. Dans de nombreux cas, le remplacement immédiat du chauffage est donc l’alternative la plus économique. Découvrez quand et pourquoi vous devriez remplacer votre radiateur dans notre article.


Remplacement de l'élément chauffant : outil

Bien que le remplacement du système de chauffage soit la bonne solution dans de nombreux cas, de nombreux propriétaires hésitent : Remplacer le système de chauffage nécessite non seulement un investissement considérable, mais également un processus décisionnel complexe, que nous souhaitons structurer avec cet article.

Pourquoi remplacer le radiateur ?

Près d’un tiers des générateurs de chaleur en Allemagne ont déjà fêté leur 20e anniversaire. Les réchauffeurs d’huile ont tendance à être encore plus anciens que les autres systèmes. Le résultat : des systèmes de chauffage anciens et inefficaces. Les propriétaires de ces appareils de chauffage peuvent réduire considérablement leurs coûts de fonctionnement en remplaçant l’appareil de chauffage.

Les charges d’émission sont également nettement inférieures avec les dernières technologies. Les systèmes de chauffage modernes reposent sur des énergies renouvelables et génèrent de la chaleur beaucoup plus efficacement. Ils augmentent également le confort de vie grâce à leur plus grande fiabilité et à leur compatibilité avec la maison intelligente.

Mesures pour un générateur de chaleur plus efficace

Pour de nombreux utilisateurs d’anciens appareils de chauffage, l’installation d’un nouvel appareil de chauffage est l’alternative la plus efficace. Bien que les mesures d’optimisation du système de chauffage existant puissent également vous apporter une augmentation de l’efficacité, elles ne peuvent pas prolonger la durée de vie d’une chaudière à mazout ou à gaz conventionnelle. Mais qu’est-ce que les chauffagistes et les conseillers en énergie entendent par les différents types de mesures ?

  • réinstallation
  • remplacement de chauffage
  • modernisation du chauffage

Dans le cadre de la nouvelle installation, l’artisan équipe pour la première fois un nouveau bâtiment d’un système de chauffage. Non seulement il installe le générateur de chaleur central, mais le système de distribution de la chaleur produite doit également être entièrement repensé. Cela comprend une phase de planification approfondie, au cours de laquelle le spécialiste détermine la quantité de chaleur nécessaire pour chaque pièce individuelle de la maison.


Échange de chaleur : Part des sources d'énergie dans les permis de construire pour les bâtiments résidentiels neufs en 2019 Graphique
La pompe à chaleur a maintenant dépassé le chauffage au gaz en tant que type de chauffage le plus populaire dans les nouveaux bâtiments. Les radiateurs à mazout et autres générateurs de chaleur, en revanche, ne jouent guère de rôle dans les bâtiments nouvellement construits.

Il dispose les surfaces de refoulement, c’est-à-dire les radiateurs conventionnels ou le chauffage au sol ou mural, en conséquence et les raccorde au système de conduites d’eau. Des pompes de circulation électriques font circuler l’eau de chauffage chauffée.

Dans le cas des systèmes de chauffage au mazout et au gaz, la chaleur thermique réelle provient d’un processus de combustion – vous ne pouvez donc pas vous passer d’une cheminée pour évacuer les gaz de combustion. Parmi les technologies disponibles sur le marché, seules la pompe à chaleur et, à l’avenir, le système de chauffage à pile à combustible peuvent se passer d’un processus de combustion physique. Les pompes à chaleur sont donc le premier choix d’avenir dans les nouveaux bâtiments.

Lors de la modernisation ou de l’optimisation du système de chauffage, le générateur de chaleur central reste en grande partie intact. Même changer les pompes de circulation électriques peut être utile : une pompe de circulation obsolète peut être l’un des principaux consommateurs de votre foyer, représentant jusqu’à 10 % de la facture d’électricité.

L’équilibrage hydraulique promet également une augmentation significative de l’efficacité sans qu’il soit nécessaire de remplacer les pièces du système. Ici, l’installateur de chauffage optimise les réglages du système de chauffage afin que les surfaces de chauffage de chaque pièce de la maison reçoivent la quantité d’eau optimale.

Comme vous bénéficiez encore de nombreuses mesures de modernisation du chauffage même après l’installation d’un nouveau générateur de chaleur dans le cadre d’un remplacement de chauffage, celles-ci sont toujours intéressantes. En raison du rapport particulièrement favorable entre efforts et économies, les énergéticiens placent souvent les idées de modernisation avant le remplacement du système de chauffage dans leurs feuilles de route de rénovation.

Quand il est temps de remplacer le radiateur

Il y a de bonnes raisons de remplacer un vieil appareil de chauffage. Des coûts d’exploitation réduits grâce à une consommation de carburant nulle ou réduite et donc également des coûts de chauffage inférieurs, une fiabilité et des coûts d’entretien réduits ainsi que des caractéristiques d’utilisation pratiques des appareils modernes sont des arguments convaincants.

A partir de la 15ème année de fonctionnement au plus tard, vous devez penser à remplacer votre système de chauffage. Les signes suivants indiquent qu’un remplacement de chauffage peut améliorer l’efficacité et la fiabilité de votre alimentation en chaleur.

Si vous reconnaissez ces développements dès le début, vous pouvez vous préparer au remplacement nécessaire du système de chauffage. La situation est différente s’il y a soudainement un défaut irréparable dans le système de contrôle du chauffage. Les pièces de rechange sont généralement difficiles à obtenir, les nouvelles générations d’appareils ne sont souvent que partiellement compatibles et surtout coûteuses. Il n’est donc généralement pas rentable d’équiper une chaudière de chauffage vieillissante et inefficace d’un nouveau système de contrôle.

Une telle situation vous met sous pression lors du remplacement du système de chauffage et cela est d’autant plus ennuyeux que la décision d’un nouveau générateur de chaleur doit être mûrement réfléchie. Peu de gens prendront le temps de peser soigneusement toutes les options alors que les températures intérieures chutent et chutent.

Non seulement les pannes de chauffage soudaines, mais aussi la législation facilitent la décision de remplacer le système de chauffage pour les propriétaires indécis. Selon la loi sur l’énergie des bâtiments (GEG), anciennement l’ordonnance sur les économies d’énergie (EnEV), un système de chauffage doit être remplacé lorsqu’il atteint sa trentième année de fonctionnement. Cependant, il existe quelques exceptions à cette règle, de sorte que les immeubles locatifs avec plusieurs unités d’habitation dans lesquelles vous n’habitez pas sont particulièrement touchés.

L’ordonnance accorde aux propriétaires qui sont tenus d’échanger un délai de mise en œuvre de deux ans. Vous pouvez vérifier si vous êtes potentiellement couvert par le règlement en utilisant la liste de contrôle ci-dessous. Même si l’une des mentions s’applique à vous, cela indique que votre générateur de chaleur relève de l’une des exceptions à l’obligation de remplacement.

Mais même si l’une des exemptions s’applique à vous, vous devriez envisager de remplacer le système de chauffage. Il existe également des programmes de subventions : vous pouvez lire comment et si vous pouvez en bénéficier dans notre article Subventions pour le chauffage.

Une exception s’applique-t-elle à votre générateur de chaleur ?

Si une ou plusieurs des déclarations s’appliquent à vous, votre appareil de chauffage a probablement une exception et n’est donc pas sujet à remplacement.

Même si vous n’êtes pas obligé de remplacer votre système de chauffage, cette démarche vaut tout de même la peine dans bien des cas. Il est préférable de ne pas passer à un nouvel appareil de chauffage à la dernière minute, par exemple en cas de dommages soudains et irréparables. Alors restez flexible et votre chauffage fonctionnera toujours de manière sûre, économique et fiable.

Facteurs pour le choix du nouveau chauffage

Quel que soit le nouveau générateur de chaleur que vous choisissez lors du remplacement de votre système de chauffage, le choix a des conséquences à long terme. C’est exactement ce qui rend la décision difficile pour les propriétaires. Une fois que le nouveau système de chauffage est installé dans la chaufferie, le débarras ou le jardin, cela dépend si les hypothèses formulées lors de la planification s’avèrent vraies. Cela n’est pas possible sans hypothèses pour les différents paramètres de planification.

Même des facteurs qui semblent constants, tels que vos habitudes d’utilisation, peuvent changer considérablement au fil des ans, sans parler des coûts des sources d’énergie et des exigences légales en matière d’émissions. Une liste des facteurs les plus pertinents pour la sélection du nouvel appareil de chauffage aide à garder une trace.

Les concepts individuels sont demandés

Contrairement à la nouvelle installation, le chauffagiste ne peut pas planifier les services du bâtiment en toute liberté lors du remplacement ultérieur du système de chauffage. Les particularités du chauffage d’un bâtiment ancien doivent être prises en compte. Les composants existants du système de chauffage, tels que les tuyaux et les surfaces d’évacuation, doivent être utilisés au mieux afin de maintenir les mesures structurelles et leurs coûts dans des limites raisonnables.

L’espace disponible dans la propriété joue également un rôle. Quiconque a déjà exploité un système de chauffage au gaz n’aura généralement pas conservé d’espace de stockage pour le bois de chauffage ou les pellets au cours des dernières décennies. Il en va de même pour une copropriété avec chauffage au sol au gaz.

Si vous avez déjà exploité un système de chauffage au mazout, il est nécessaire de se débarrasser des réservoirs de mazout existants. Les systèmes de chauffage au mazout ne sont plus durables et ne sont plus rentables d’un point de vue financier.

Lire aussi  Opter pour une aide pour la rénovation énergétique