share on:
Rate this post

L’angle mort est une notion importante à comprendre lorsque l’on souhaite optimiser son référencement naturel (SEO). Il existe des techniques qui peuvent aider à améliorer la visibilité et la présence en ligne d’une entreprise, et l’angle mort en fait partie intégrante. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est l’angle mort et comment l’utiliser pour améliorer votre SEO. Nous expliquerons également comment l’utiliser pour créer du contenu de qualité et renforcer votre présence en ligne. Enfin, nous vous donnerons des conseils pour éviter de tomber dans une mauvaise pratique SEO liée à l’angle mort.

Lorsqu’on conduit, l’angle mort désigne cette zone qu’on ne peut pas voir en se contentant de surveiller ses rétroviseurs. Avant de manœuvrer, il est indispensable de se retourner et de s’assurer qu’aucun piéton ou automobiliste ne se trouve dans cette aire. Cela peut être le cas lors d’un changement de direction ou d’un départ en stationnement. Ne pas vérifier ses angles morts peut conduire à des drames mortels. Dans ce billet, on vous explique comment bien surveiller ces secteurs et quelles sont les solutions à disposition pour faciliter votre conduite.

🚘 Qu’est-ce que l’angle mort ?

angle mort qu'est-ce que c'est

L’angle mort est une notion primordiale enseignée aux conducteurs novices lors de la formation théorique du Code de la route. Il désigne la zone invisible malgré l’utilisation des dispositifs visuels comme le pare-brise, la lunette arrière et les rétroviseurs intérieur et extérieurs.

Pour le contrôler, la seule solution est de regarder à gauche et à droite pour repérer ces parties non-visibles. De plus, plus la vitesse du véhicule est grande, moins le champ de vision du conducteur est important :

  • À 30 km/h : le champ de vision est de 120°.
  • À 80 km/h : le champ de vision est de 60°.
  • À 100 km/h : le champ de vision est de 45°.
  • À 130 km/h : le champ de vision est de 30°.

Ne pas vérifier l’angle mort peut causer des accidents graves et mortels. Des usagers vulnérables tels que des vélos, scooters, motos, trottinettes et piétons peuvent être moins visibles.

Les conducteurs de véhicules lourds (poids-lourds, fourgon, bus, camion…), doivent obligatoirement placer un signal à l’arrière de leur véhicule, afin de signaler leurs angles morts et ainsi alertes les usagers vulnérables.

🔍 Quels sont les moyens pour vérifier les angles morts ?

angle mort où regarder

Pour contrôler ses angles morts, il y a deux étapes à suivre :

  • Un examen indirect : cette expression corrrespond au contrôle habituel que vous effectuez en jetant un coup d’œil à votre pare-brise et à vos miroirs, à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule, pour voir si quelqu’un se trouve ou non dans votre champ de vision.
  • Un examen direct : pour compléter votre examen, vous devez tourner la tête et le buste à droite et/ou à gauche en fonction de la manœuvre à effectuer pour vérifier efficacement les angles morts qui se trouvent sur les côtés et à l’arrière du véhicule.
  • Lire aussi  Biellette de direction : rôle, changement et prix

    Tourner la tête pour vérifier les angles morts ne vous prend que quelques secondes, mais ces secondes sont quelquefois suffisantes pour éviter un accident. Cependant, cette procédure s’avère très utile :

    • Lors des manœuvres : que ce soit pour un demi-tour, un stationnement en créneau, en épi ou en bataille, une marche arrière… vous devez vérifier vos angles morts pour vous assurer de ne pas gêner la circulation et causer un danger.
    • Au carrefour : vous devez être capable de prévoir les mouvements des autres usagers pour traverser au bon moment, vérifier vos rétroviseurs intérieurs et extérieurs ainsi que l’angle mort correspondant à la direction prise, tout en signalant votre manœuvre en activant le clignotant.
    • En changeant de file : lorsque vous circulez sur une route à plusieurs voies (nationale, autoroute…), vérifiez vos rétroviseurs intérieur et extérieur, puis l’angle mort correspondant à la direction empruntée tout en signalant votre changement de file en activant le clignotant.
    • En sortant d’une place de stationnement : le contrôle des angles morts est impératif, en plus des rétroviseurs, pour vérifier qu’il n’y ait personne au moment où vous voulez quitter votre place dans un parking ou sur une ligne de stationnement.
    • En rejoignant une voie à sens unique ou l’autoroute : vérifier l’angle mort évitera toute possibilité d’accident.

    📝 Des peines sont-elles associées à un mépris des angles morts ?

    sanctions angle mort

    Il n’existe pas de dispositions spécifiques à l’infraction routière en rapport avec le contrôle des angles morts : par conséquent, il ne peut pas être passible de sanctions de la part des forces de l’ordre. Il est cependant essentiel d’effectuer correctement ces manœuvres, car elles peuvent causer des accidents très graves ou mortels.

    Voici quelques statistiques recueillies par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) en 2015 concernant les accidents dus aux angles morts :

    • 3% des accidents mortels sont liés à un angle mort.
    • 3% des accidents mortels d’usagers de deux-roues motorisés sont liés à un angle mort.
    • 8% des accidents mortels de cyclistes sont liés à un angle mort.
    • 10% des accidents mortels de piétons sont liés à un angle mort.

    C’est pourquoi la gestion des angles morts fait partie des fondamentaux de l’apprentissage de la conduite : des questions sur le contrôle de l’angle mort figurent à l’examen théorique du Code de la route. Lors de l’examen pratique du permis de conduire, oublier de vérifier ses angles morts avant une manœuvre est une erreur éliminatoire, tout comme omettre de régler les rétroviseurs avant de conduire ou de les consulter si nécessaire. La multiplication des vélos et des trottinettes en free-floating dans les grandes villes françaises exige encore plus de vigilance sur la route.

    Lire aussi  Tesla Pickup : Révolution dans l'Univers des Véhicules Utilitaires

    Les véhicules lourds qui ne respectent pas l’obligation d’afficher leurs angles morts sont passibles d’une amende forfaitaire de 135€, qui peut être minorée ou majorée. Étant donné que les véhicules lourds sont plus hauts et plus longs que les véhicules particuliers, leurs angles morts sont encore plus conséquents.

    💡 Quels moyens sont à disposition pour prévenir les angles morts ?

    dispositif angle mort

    Plusieurs systèmes sont disponibles pour améliorer votre conduite et surveiller vos angles morts.

    Un rétroviseur spécial angle mort

    Cet appendice vient s’ajouter à vos rétroviseurs extérieurs, à l’intérieur ou au sommet du miroir (adhésif ou avec fixation) pour agrandir votre champ de vision. On peut en trouver à partir de dix euros pour un modèle adhésif et entre vingt et cinquante euros pour un modèle fixé.

    Un détecteur d’angle mort

    Aussi appelé avertiseur d’angle mort ou Blind Spot Monitoring (BSM), il peut équiper certains véhicules modernes. Il peut fonctionner à l’aide d’une caméra, d’un sonar ou d’un radar pour repérer un usager qui se trouverait dans un angle mort.

    Si un usager ou un obstacle est détecté, le système déclenche un signal lumineux sur le rétroviseur extérieur et un signal sonore si vous activez votre clignotant. Un détecteur d’angle mort peut être installé par un garagiste, et vous en aurez pour un prix allant de cent à cinq cents euros selon le modèle sélectionné.

    Une caméra de recul

    La caméra de recul est de plus en plus présente dans les véhicules récents. Si votre voiture n’en est pas équipée, vous pouvez en faire installer une par un professionnel.

    La caméra de recul est très utile pour toutes les manœuvres en marche arrière, afin de maintenir une bonne visibilité et éviter les impacts avec un mur, un passant ou un animal. Un signal sonore avertira si un objet ou un être se trouve trop près de votre voiture.

    Le prix d’une caméra de recul peut s’élever de cent à plus de trois cents euros. Par ailleurs, l’intervention d’un spécialiste pour son installation est coûteuse : prévoyez environ deux cents euros supplémentaires.

    Vous savez à présent à quel point il est essentiel de surveiller vos angles morts lors de chaque manœuvre de conduite. En effet, près de 3% des accidents mortels sont liés à un angle mort : il ne faut parfois que quelques secondes d’inattention pour causer une tragédie. Aujourd’hui, plusieurs systèmes peuvent vous aider, mais n’omettez pas de regarder directement vos angles morts !

    Qu’est-ce que l’angle mort ?

    Réponse: L’angle mort est un angle situé entre les axes avant et arrière du véhicule, qui est caché par les montants du pare-brise et qui est donc invisible au conducteur.

    Quel est le danger de l’angle mort ?

    Réponse: Le danger de l’angle mort est qu’il peut masquer des objets ou des personnes qui sont à proximité du véhicule et qui risquent d’être heurtés lors d’une manœuvre.

    Comment éviter les accidents liés à l’angle mort ?

    Réponse: Il est important de toujours vérifier attentivement l’angle mort avant de passer ou de quitter une voie de circulation. Il est également recommandé de reculer lentement et de s’arrêter fréquemment pour s’assurer qu’il n’y a pas d’objets ou de personnes cachés.