share on:
Rate this post

Les jardiniers amateurs savent que la taille est un aspect important de la culture des figuiers. La taille régulière du figuier peut maintenir sa forme et sa santé, et peut également aider à augmenter la production de fruits. Si vous êtes intéressé à apprendre comment et quand tailler un figuier, lisez la suite pour découvrir les meilleures pratiques de taille de figuier. Nous discuterons également des avantages et des inconvénients de la taille d’un figuier et de ses effets sur la production de fruits.

Taille du Figuier : Quelle est la Bonne Décision ?

Le figuier est originaire du Moyen-Orient ainsi que des zones méditerranéennes. Il produit des fruits délicieux et sa forme est touffue et ample. Puisque sa chair est tendre et qu’une taille trop hâtive peut entraîner une production trop abondante de bois et de feuilles, la taille doit être soigneusement effectuée. Sinon, la fructification et la floraison peuvent s’avérer difficiles.

Dans les climats plus froids, pour accélérer la maturation des fruits, vous pouvez envisager une taille de fructification qui stimule le flux de sève de l’arbre. Cette technique permet de réduire la saison des fruits.

Fructification Taille

Figuiers en Climats Froids

Pour produire de nouveaux rameaux portant les fruits, il est conseillé d’intervenir :

  • Avril : vous repérez les branches comportant des bourgeons avec de minuscules figues. Vous coupez alors chaque branche avant le dernier bourgeon du haut.
  • Mai : vous tailler les rameaux qui s’élargissent contre les jeunes figues. La coupe se fait sous le deuxième bourgeon.
  • Juin : sur chaque branche, vous identifiez la première figue, vous coupez alors tous les rameaux provenant d’en-dessous de la figue en conservant un seul. Celui-ci qui produira les figues l’année suivante. On l’appelle le rameau de remplacement.
  • Septembre : au-dessus du rameau de remplacement se trouve le rameau qui fournit les fruits de l’année, il faut alors l’enlever.
Lire aussi  La profondeur idéale pour un dressing

Figuiers Biféres en Climats Chauds

Les figuiers bifères correspondent à un genre de figuiers qui fournit deux récoltes par an, la première en juillet et la seconde de mi-août à octobre.  Il est possible d’alléger l’arbre au mois d’août. Vous supprimez uniquement quelques rameaux fournissant cette deuxième récolte. Vous obtenez alors deux grosses récoltes dans l’année.

Comment tailler un figuier ?

La taille d’hiver consiste à ôter les branches qui ont porté les fruits de l‘année précédente. Les arbres à cépée et à tronc unique sont concernés par cette opération. Les premiers doivent être taillés près des souches et les seconds près du tronc.

La taille se fait en biseau, ce qui évite à l’eau de stagner. Il est également nécessaire de supprimer les rameaux mal placés ou orientés, et d’éclaircir le centre de l’arbre pour que les fruits reçoivent suffisamment de soleil.

Quant aux figuiers bifères, il ne faut pas couper tous les rameaux de l’année précédente, mais les rabattre.

Les outils pour tailler le figuier

Un sécateur sera utilisé pour les rameaux fins, et une scie pour les autres branches. Notez que les coupes doivent être précises pour éviter des problèmes.

Comment réaliser la taille de formation ?

Pour que l’arbre puisse se développer correctement, il est nécessaire de le couper de manière à libérer son centre. Au cours des premières années, il faut enlever les branches intérieures et ne garder que celles qui partent vers l’extérieur. Ce processus est appelé taille de formation. Ainsi, le figuier formera une couronne.

Lire aussi  4 règles déco de la cuisine industrielle

Comment procéder à l’entretien du figuier ?

Une fois que le figuier est parvenu à sa taille adulte, il convient de réaliser un entretien. L’objectif : rabattre les branches de l’année à 4 ou 5 yeux de la coupe de l’année précédente, en alternant en rabattant d’un tiers de plus les nouvelles branches. Néanmoins, il faut veiller à conserver suffisamment de bourgeons pour produire des fruits et ne pas trop fatiguer l’arbre.

En maintenant des bourgeons, la sève pourra alors monter au sommet de l’arbre au printemps et fournir des figues. La procédure est simple : éliminer les petits rameaux qui poussent sur le tronc et les branches principales et garder les plus robustes des rejets qui apparaissent à la base de l’arbre.

Si l’entretien est effectué tous les deux ou trois ans, l’émondage doit être fait au moins une fois par an. Cette démarche permet à la sève de circuler correctement.

Rajeunissement par taille : comment procéder ?

Un figuier très âgé peut être soumis à une taille pour le rajeunir, il est possible de le tailler :

  • Jusqu’au sol : afin de favoriser des rejets forts et vigoureux.
  • À 50 cm du tronc : pour que les rejets démarrent à partir des branches. La moitié d’entre elles sont alors supprimées pour soulager l’arbre, les autres seront rabattues, les années suivantes, seulement pour la formation de la taille.

Ce type de taille ne se réalise qu’occasionnellement, tous les 20 à 30 ans, pour ne pas épuiser l’arbre.

Quelle est la taille idéale d’un figuier ?

Réponse: La taille idéale d’un figuier est de 2-3 mètres de haut et de largeur.

Quand tailler un figuier ?

Réponse: Il est préférable de tailler un figuier en fin d’hiver, lorsque la végétation est au repos.

Comment tailler un figuier ?

Réponse: Il faut tailler le figuier en le gardant en forme conique et en éliminant les branches mortes, ainsi que les branches qui se croisent ou qui poussent vers l’intérieur. Il est également possible de tailler les branches pour leur donner une forme plus esthétique.