share on:
Rate this post

Avec le développement de l’obésité et des maladies cardiovasculaires, il est important de s’alimenter correctement. L’iode est un élément nutritif essentiel à notre santé, en particulier pour le bon fonctionnement de notre thyroïde. Dans cet article, nous allons vous présenter les 5 aliments les plus riches en iode que vous pouvez intégrer facilement à votre alimentation. Que ce soit par le biais de produits laitiers, de fruits et légumes, de poissons, ou encore d’aliments transformés, nous vous détaillerons les aliments à privilégier pour un apport optimal en iode.

Top 5 des aliments riches en iode



L’iode est un oligo-élément vital pour le corps humain, jouant un grand rôle dans les fonctions endocriniennes. Quel est son rôle ? Devrions-nous nous supplémenter avec un
complément alimentaire ? Comment s’assurer de bons apports ? La team Easypara vous explique tout dans cet article.



Quel est le rôle de l’iode ?

L’iode, aussi dénommé iodure de potassium, est un oligo-élément indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme. Les oligo-éléments sont des minéraux dont la présence est essentielle mais en très faibles quantités. Parmi eux, on trouve le fer, le zinc, le magnésium, le sélénium et le fameux iode. En effet, ce dernier est primordial pour le bon fonctionnement de la thyroïde. Cette petite glande située à la base du cou est indispensable à la production d’hormones thyroïdiennes et à leur régulation. Ces dernières permettent de contrôler le sommeil, le poids et la température corporelle. Par ailleurs, l’hypophyse est également impliquée dans le processus en produisant la TSH, une hormone qui stimule les fonctions thyroïdiennes. Bref, l’iode est la clé de voûte de ce système.

Toutefois, il est important de noter que l’organisme ne peut pas stocker l’iode. La nourriture est alors la source principale de ce nutriment. D’ailleurs, en cas d’accident radioactif, une haute concentration en iode peut être administrée sous forme de comprimés pour protéger la thyroïde des radiations. Néanmoins, ce sont les autorités compétentes qui décident de la quantité à prendre.

Lire aussi  Top 5 des meilleurs mascaras waterproof

Quel est le rôle de l’iode dans l’organisme ?

L’iode est un nutriment essentiel à diverses étapes de la vie. Il a, par exemple, un rôle primordial dans la croissance du fœtus en contrôlant le développement cellulaire et cérébral. L’adolescence est aussi une période où le corps a besoin d’iode, cet élément régulant le métabolisme et assurant le bon développement musculaire et neurologique. 

À l’âge adulte, l’iode est principalement impliquée dans la production d’hormones thyroïdiennes. En effet, elle participe à la synthèse des hormones T3 (triiodothyronine) et T4 (thyroxine), qui interviennent dans de nombreuses réactions métaboliques. Les hormones T3 et T4 sont notamment responsables de la régulation de la fréquence cardiaque, de la thermorégulation, et de l’absorption des glucides, des lipides et des protéines. 

Il est important de savoir que les problèmes de thyroïde, et plus précisément les déséquilibres, sont possibles, entre l’hyperthyroïdie et l’hypothyroïdie. Une hyperthyroïdie peut être favorisée par une surcharge en iode et une hypothyroïdie par un manque.

Quelles sont vos nécessités en iode ?

Comme nous l’avons mentionné précédemment, une déficience ou une surabondance d’iode n’est pas bonne pour le corps. De plus, ce nutriment est difficilement conservé par le corps, il est donc important de veiller à avoir les bonnes doses nutritionnelles pour éviter les déséquilibres et les inconvénients qu’ils entraînent. 

Selon l’ANSES, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, il est recommandé, pour un adulte, de consommer 150 microgrammes par jour d’iode pour avoir une quantité suffisante. Néanmoins, les besoins peuvent varier d’une personne à l’autre selon l’âge, le sexe, les problèmes médicaux… Par exemple, pendant une grossesse, les besoins en iode seront plus élevés, un apport de 200 microgrammes par jour d’iode est alors nécessaire.

Quelle est la principale source de l’iode pour l’organisme ?

La seule source, naturelle, d’iode pour l’organisme est l’alimentation. Pour prévenir les carences, même si elles sont rares, il est conseillé de manger sainement et diversifié. Les aliments de la mer tels que les fruits de mer ou les algues sont riches en iode.

Toutefois, certains aliments peuvent empêcher l’absorption de l’iode et provoquer des carences, comme les aliments goitrogènes (patate douce, choux, manioc…). Il est donc recommandé de les consommer avec modération. 

Il est également possible de prendre des suppléments en iode, mais nous vous conseillons de demander l’avis d’un professionnel de la santé avant de le faire. Une analyse sanguine peut détecter des carences ou des excès.

Lire aussi  Arrêter de fumer en toute sérénité !

Réformuler avec des mots SEO en HTML pour WordPress:

Top 5 des aliments riches en iode

Pour éviter le manque d’iode, nos spécialistes vous ont concocté les 5 meilleurs aliments riches en iode. Évidemment, il n’est pas nécessaire de se limiter à ces aliments seuls, une alimentation saine et variée est nécessaire pour éviter les carences en vitamines, acides aminés, minéraux et oligo-éléments, etc. Et pour une santé optimale. Évitez en plus les aliments transformés, car ils sont très pauvres en nutriments essentiels. 

  • Sel

Le sel, aussi connu sous le nom de chlorure de sodium, est un aliment très consommé dans le monde. Contrairement aux idées populaires, le sel de mer, en lui-même, ne contient pas d’iode. C’est le sel iodé, c’est-à-dire enrichi en iode, qui en contient. Une consommation excessive peut également entraîner des problèmes cardiaques ou rénaux. 

  • Produits laitiers

Les produits laitiers contiennent également des petites quantités d’iode. Toutefois, ces quantités sont variables selon les méthodes utilisées. En plus de l’iode, les produits laitiers fournissent les bons apports en calcium et en magnésium, des nutriments aussi essentiels que l’iode pour le bon fonctionnement métabolique. 

  • Algues marines

Les algues marines, à la différence des algues d’eau douce comme la spiruline, sont des végétaux très riches en iode et représentent une alternative à l’utilisation du sel iodé. Toutes les algues marines ne sont pas aussi riches en iode. Par exemple, le lichen de mer fournit 3460 microgrammes d’iode par gramme consommé, ce qui est trop important pour l’organisme. Nos experts vous recommandent plutôt de consommer des algues nori (l’algue des sushis) ou de la laitue de mer, des aliments aux apports plus adaptés aux besoins de l’organisme. 

  • Poisson et fruits de mer

Saumon, morue, huîtres ou langoustines, les poissons d’eau de mer et les fruits de mer sont également des sources fiables d’iode. N’hésitez donc pas à consommer régulièrement des aliments de la mer pour vous assurer les bons apports en iode. L’huile de foie de morue peut aussi être une bonne solution pour vous assurer les bons apports en iode. En plus de l’iode, cette huile riche en iode est riche en vitamine D3.

div>

Quel est l’aliment le plus riche en iode?

Réponse: Les algues sont considérées comme l’aliment le plus riche en iode.

Quel est le niveau d’iode recommandé pour les adultes?

Réponse: Les adultes devraient consommer environ 150 microgrammes (µg) d’iode par jour.

Quel est le top 5 des aliments riches en iode?

Réponse: Les aliments les plus riches en iode sont les algues, les produits laitiers, les œufs, le poisson et la viande.