share on:

La chaleur peut être stockée facilement et à peu de frais. Pour cette raison, des réservoirs de stockage tampon sont installés dans de nombreux appareils de chauffage. Ceci est particulièrement utile si le chauffage doit utiliser des énergies renouvelables ou si plusieurs générateurs de chaleur forment un système de chauffage complexe. Ce guide vous informera sur le fonctionnement du stockage tampon, les différents types et les coûts avec lesquels vous devez compter.


Ballon tampon : solution de stockage WOLF

Que fait un ballon tampon dans le système de chauffage ?

Les experts appellent un réservoir tampon de chauffage un conteneur capable de stocker la chaleur de chauffage et de la rendre à nouveau disponible pour le chauffage de la pièce en cas de besoin. Le terme mémoire tampon est dérivé du verbe « tampon » qui signifie « livraison retardée ». Les réservoirs tampons pour le chauffage contiennent presque toujours de l’eau comme moyen de stockage.

Sans apport d’oxygène, un récipient ne peut pas rouiller. Par conséquent, l’industrie du chauffage peut fabriquer à peu de frais des réservoirs tampons à partir d’acier simple. Les ballons d’eau chaude sanitaire, quant à eux, sont en acier inoxydable ou en acier, qui est protégé contre la corrosion par une couche d’émail. Comme alternative, certains fabricants proposent des réservoirs tampons en plastique.

Les ballons tampons et les ballons d’eau chaude sanitaire se différencient également par leur pression : une pression de 3 bar suffit pour les systèmes de chauffage des maisons unifamiliales. Les réservoirs de stockage d’eau potable, en revanche, doivent pouvoir résister à au moins 6 bar.

Le stockage de la chaleur a des avantages

Les réservoirs tampons peuvent stocker la chaleur à très bon marché. C’est un avantage majeur par rapport au stockage de l’électricité par batterie. Le stockage de la chaleur présente de nombreux avantages pour le système de chauffage :

  1. Le générateur de chaleur peut fonctionner dans sa plage de puissance optimale. Parce que le ballon tampon absorbe l’excès de chaleur lorsque toutes les pièces de la maison sont déjà suffisamment chaudes. Il n’y a donc pas d’allumage et d’extinction fréquents, la synchronisation du chauffage. Cela améliore leur efficacité et prolonge leur durée de vie.

  2. Une autre raison d’utiliser un ballon tampon dans le système de chauffage est qu’il permet l’intégration d’énergies renouvelables.

  3. Il rend également le système de chauffage flexible et crée les conditions pour combiner plusieurs générateurs de chaleur. Il peut s’agir, par exemple, de la combinaison d’une chaudière gaz à condensation avec un système solaire ou d’un poêle à eau. Une résistance chauffante électrique, qui prélève l’électricité excédentaire du système photovoltaïque, peut également compléter le chauffage principal en tant que générateur de chaleur supplémentaire.

L’inconvénient du stockage tampon est l’encombrement, qui peut être un problème avec un espace de vie étroitement calculé, en particulier dans les nouveaux bâtiments. De plus, les ballons tampons de chauffage perdent toujours de la chaleur avec le temps, même s’ils sont bien isolés. Ces pertes de chaleur en veille réduisent l’efficacité du chauffage si le ballon de stockage se trouve dans une pièce non chauffée. Dans les pièces chauffées, en revanche, il agit comme un radiateur d’appoint.

Choisissez la bonne taille de tampon

En règle générale, le réservoir tampon doit avoir un contenu compris entre 30 et 75 litres par kW de puissance de chauffage.

Exemple de ballon tampon de chauffage adapté :

  • Pour une maison avec un système de chauffage d’une puissance nominale de 15 kW, la plage indiquée correspond à une taille de ballon tampon comprise entre 450 et 1 125 litres.
  • Les réservoirs de stockage tampons de chauffage typiques se situent également dans cette plage.
  • Afin de minimiser les pertes de chaleur, certains experts recommandent de dimensionner le stockage tampon aussi petit que possible – dans notre exemple, environ 450 litres.
  • Cependant, cela présente l’inconvénient qu’il peut absorber en conséquence peu de chaleur. Cela limite le rendement de l’énergie solaire, par exemple.

Une bonne isolation est un autre moyen de minimiser les pertes de chaleur. En 2017, l’Union européenne a introduit un label pour l’efficacité énergétique des réservoirs de stockage de chaleur. Depuis, les accumulateurs de chaleur portent une étiquette d’efficacité énergétique, tout comme les réfrigérateurs ou les machines à laver. A ou A+ représente des modèles particulièrement bons. Cependant, de nombreux accumulateurs de chaleur intégrés n’ont qu’un C, D ou même E. Il convient donc de prêter attention à la classe d’efficacité énergétique lors de l’achat.

Quel chauffage a besoin d’un ballon tampon ?

  1. radiateurs à gaz

    Tous les systèmes de chauffage n’ont pas nécessairement besoin d’un ballon tampon. Les chaudières gaz à condensation modernes peuvent moduler. Cela signifie qu’ils adaptent toujours leur puissance aux besoins de chauffage de la maison. Ils ne cyclent donc pas lorsque la quantité de chaleur nécessaire est très faible, par exemple en période de transition.

  2. Pompes à chaleur et chaudières à granulés

    Les pompes à chaleur et les chaudières à granulés peuvent également moduler et sont donc des systèmes de chauffage performants même sans stockage tampon. Néanmoins, il est judicieux de combiner ces réchauffeurs avec un ballon tampon. Avec une pompe à chaleur, par exemple, cela conduit à l’indépendance vis-à-vis des heures d’arrêt dans le tarif de l’électricité de la pompe à chaleur. Vous pouvez donc utiliser de l’électricité bon marché dès que l’approvisionnement est important.

  3. chauffage hybride

    Avec les systèmes de chauffage par pompe à chaleur, il peut également être judicieux d’ajouter une chaudière gaz à condensation à l’aide d’un ballon tampon. Dans un tel système de chauffage hybride, la pompe à chaleur chauffe généralement avec une chaleur ambiante respectueuse de l’environnement tout au long de l’année. La chaudière à gaz n’apporte un soutien que lorsqu’il fait très froid en hiver. Un tel chauffage hybride peut réduire considérablement les émissions de dioxyde de carbone dans les bâtiments existants et les rendre ainsi plus respectueux du climat.

  4. Chaudière solaire thermique et bois de chauffage

    Les systèmes solaires et les chaudières à bois ne fonctionnent généralement pas sans stockage tampon. La chaudière à bois brûle complètement le bois après l’allumage sans pouvoir l’arrêter. Un ballon tampon doit donc être disponible pour la chaleur excédentaire.

    Logiquement, les systèmes solaires thermiques ne captent la chaleur du soleil que lorsque le soleil brille. Par conséquent, l’énergie solaire thermique a besoin d’un dispositif de stockage qui garantit que les habitants de la maison peuvent utiliser la chaleur particulièrement respectueuse de l’environnement du soleil, même les jours de faible ensoleillement.

Lire aussi  https://www.dein-heizungsbauer.de/profil/koopmann-haustechnik/