share on:
Rate this post

Lorsqu’il s’agit de travailler avec des matériaux métalliques, rien ne vaut une bonne cheville à frapper. Mais qu’est-ce qu’une cheville à frapper exactement, et pourquoi est-elle si importante pour les travaux de soudage et de métallurgie ? Dans cet article, nous allons passer en revue les caractéristiques et les avantages uniques de la cheville à frapper et vous expliquer pourquoi elle est si importante pour les travaux métalliques. Nous allons également vous donner un aperçu des différents types de chevilles à frapper disponibles, ainsi que des techniques appropriées pour les utiliser. Enfin, nous donnerons quelques conseils sur la manière d’acheter la bonne cheville à frapper pour votre projet.

Quelle est l’apparence de la cheville à frapper ?

Elle évoque une cheville nylon conventionnelle. Néanmoins, elle est légèrement plus longue et la vis est différente. Elle se rapproche plus d’un clou car il est doté de spirales très minces. Les chevilles à frapper fournissent une résistance solide pour maintenir en place tout ce que vous fixez, une fois la vis enfoncée. Il n’y a pas de problème de dérapage ou de chute.

Quel est le fonctionnement d’une cheville à frapper ?

Une cheville à frapper comporte ces éléments : une cheville et un clou ou une vis.

Son mode de fonctionnement est plutôt simple. Après avoir fait un pré-trou, vous insérez la cheville et la tapotez délicatement avec un marteau. Elle est dès lors solidement attachée au support. Puis, lorsque vous installez la vis ou le clou, elle se gonfle pour former un joint parfait.

Lire aussi  Pour votre déclaration d'impôts : Déduisez les prestations des commerçants de vos impôts

Ces chevilles sont conçues pour supporter des charges jusqu’à 160 kg, qu’elles soient horizontales ou verticales.

Voici comment installer une cheville à frapper :

  • Choisissez une mèche de diamètre adéquat pour la cheville.
  • Mettez la cheville à la verticale par rapport au mur, et placez-la face à l’orifice.
  • Introduisez-la manuellement dans le trou, et veillez à ce qu’elle reste droite et que la vis soit en place.
  • Ensuite, terminez l’opération en la frappant avec un marteau.
  • C’est alors que le corps de la cheville se gonfle et ancre solidement dans le mur.
  • Enfin, dévissez et revissez la vis pour fixer votre objet.

Quel usage pour les chevilles à enfoncer ?

Les chevilles à enfoncer offrent un grand avantage : elles s’adaptent à tous les matériaux, que ce soit des surfaces creuses ou pleines. Elles sont capables de soutenir de lourdes charges, ce qui constitue un bénéfice appréciable. De plus, elles nécessitent peu de matériel. Vous avez juste besoin d’une perceuse, d’un marteau et d’un tournevis pour les fixer.

Pour une meilleure installation de la cheville, il est conseillé d’utiliser un marteau de qualité. Vous pouvez également prendre une petite masse, qui sera parfaite pour ce type de travail.

Sans avoir à percer un trou, les chevilles à enfoncer ou clous à frapper sont idéales pour les finitions et les crémaillères de lattage. Elles sont notamment employées pour fixer des éléments en bois, tels que les lambourdes, les terrasses en bois et les tasseaux en lambris.

Quelle taille choisir pour les chevilles à frapper ?

Sur le marché, vous trouverez une grande variété de chevilles à frapper. Afin de garantir un résultat optimal et une solidité optimale, il est essentiel de bien choisir leur taille. Les critères principaux à prendre en compte sont :

  • Leur diamètre: c’est un facteur clé pour la résistance. Il se situe entre 5 et 8 mm et dépend du matériau et du poids à fixer.
Lire aussi  Comment ouvrir une porte fermée à clé ?

Dans le béton : un diamètre de 5 mm peut supporter jusqu’à 20 kilos, 6 mm de diamètre jusqu’à 30 kilos, et 8 mm jusqu’à 50 kilos.

Dans les matériaux pleins : briques pleines, pierre ou parpaings pleins, les charges soutenues sont différentes. Une cheville de 5 mm peut supporter 15 kilos, une de 6 mm 25 kilos et une de 8 mm 40 kilos.

  • Leur longueur: elle dépend de l’épaisseur de la pièce à fixer. La longueur des chevilles à frapper se situe entre 30 et 140 mm.

La profondeur du trou à percer est également très importante. Si vous choisissez une cheville de 30 mm, vous devrez percer un pré trou de 45 mm (la longueur de la cheville plus 15 mm). Le but est d’obtenir une profondeur d’ancrage réelle de 25 mm.

Combien coûte une cheville à frapper ?

Le prix des chevilles varie en fonction de leur diamètre et de leur longueur. Ils sont également différents selon les fournisseurs et le nombre dont vous avez besoin. Si vous achetez en grande quantité, vous les obtiendrez à un prix plus avantageux. Dans un magasin de bricolage typique, le coût unitaire est d’environ un euro, et 13 euros pour 20 chevilles dans le plus grand diamètre.

Qu’est-ce qu’une cheville à frapper?

Une cheville à frapper est une pièce en métal qui est insérée dans le béton pour fournir une connexion robuste entre les pièces, en particulier lors de la fixation de poutres, de poteaux, de tuyaux et de tuyaux en plomberie.

Comment installer une cheville à frapper?

Pour installer une cheville à frapper, vous devez percer un trou dans le béton à la profondeur et au diamètre appropriés. Ensuite, insérez la cheville à frapper dans le trou et frappez-la avec un marteau ou une masse pour la fixer solidement.

Quels sont les avantages des chevilles à frapper?

Les principaux avantages des chevilles à frapper sont qu’elles sont robustes, faciles à installer et peu coûteuses. Elles sont également très résistantes à l’humidité et à la corrosion, ce qui en fait une option populaire pour les projets de construction intérieurs et extérieurs.