share on:
Rate this post

Les mulots sont l’une des principales nuisances dans les maisons. Ils peuvent causer des dégâts à vos meubles et à vos biens de manière générale. Si vous avez un mulot dans votre maison, il est important de prendre des mesures rapides pour le déloger avant qu’il ne cause plus de dommages. Heureusement, il existe plusieurs méthodes et solutions pour se débarrasser des mulots de votre maison. Dans cet article, nous allons vous donner 15 solutions pour se débarrasser d’un mulot dans la maison. Nous allons examiner certaines des méthodes les plus courantes pour se débarrasser de ces nuisibles et vous expliquer ce que vous devez savoir avant de prendre des mesures. Lisez la suite pour en savoir plus sur les méthodes efficaces de se débarrasser d’un mulot dans la maison.

Les informations à connaître sur le mulot

Le terme de mulot est utilisé pour désigner plusieurs espèces de mammifères rongeurs. On peut citer par exemple le mulot rayé, le mulot alpestre, le mulot à collier et le mulot sylvestre, qui est le plus répandu en France. Ce dernier est aussi connu sous le surnom de souris des bois, souris de terre, rat sauteur, mulot gris, rat-mulot ou souris sylvestre. Il vit dans les jardins, les haies, les parcs, les forêts, en altitude et en plaine et entre parfois dans les habitations.

Le mulot sylvestre est de petite taille, avec une longueur de 25 cm et un poids de 35 grammes. Son pelage est composé de couleurs brun foncé aux reflets roux et gris sur le dos, la tête et les flancs et blanc, gris sur le ventre, le cou, les pattes et le menton. Il est équipé d’un poil tactile lui permettant de se déplacer facilement et de sauter à plus de 80 cm. Quant à son alimentation, elle se compose essentiellement de fruits à coques et de graines.

Sa durée de vie est assez courte et ne dépasse pas les deux ans, mais il se reproduit très rapidement. Une femelle peut donner naissance à environ 70 petits sur 4 portées par an et le jeune mulot est autonome à 21 jours. Il atteint la maturité sexuelle à partir du deuxième mois.

Quels aliments consomme le mulot ?

Les mulots sont friands de pain et de fromage présents dans votre habitation. Généralement, ils se nourrissent principalement de bourgeons et de céréales. Ils aiment aussi les fruits à coques et les noisettes qu’ils peuvent décortiquer grâce à leurs petits doigts. Ces rongeurs se délectent aussi de vers, d’insectes, de larves, de champignons et d’escargots qu’ils sortent de leurs coquilles.

Lire aussi  Boudin de porte original : une sélection des plus jolis et originaux bas de porte

Ils jouent un rôle essentiel dans les jardins en aérant le sol et en consommant les insectes. Cela assure la protection des végétaux en favorisant la symbiose entre les champignons et les racines, ce que les jardiniers nomment la mycorhization. Malheureusement, ces petits animaux ont une autre facette : ils sont des destructeurs de cultures et les agriculteurs subissent des pertes importantes à cause de leurs dégâts.

Mulot Dans La Maison© istock

Les moyens pour bannir les mulots qui saccagent votre maison

Le mulot se reproduit très rapidement et il est préférable d’éviter qu’il ne s’installe. Vous pouvez le mettre dehors sans lui infliger de dommages.

Les méthodes répulsives

Ce sont les plus efficaces, elles permettent de les chasser sans leur nuire. On les effraie grâce à leur sensibilité olfactive ou auditive. Elles sont faciles à mettre en œuvre.

L’ail, le sureau ou le ricin

Ces plantes ne sont pas appréciées par le mulot, si vous en déposez sur son chemin, il s’enfuira rapidement. Plantez-en autour de votre potager, ainsi vous le protégerez efficacement. Placez des pots de ces plantes dans votre maison pour que le mulot s’en aille.

L’ail

Dans les galeries creusées par les mulots, vous pouvez déposer quelques gousses d’ail, cela le fera partir.

La naphtaline

La naphtaline peut remplacer les gousses d’ail, elle a un effet dissuasif.

Les sons qui font fuir le mulot

Mettez un fond de bouteille en plastique et un bâton au fond de la galerie. Quand il y a du vent, le son produit fait fuir les mulots.

Le purin de sureau

C’est la méthode la plus efficace: hachez 500 grammes de feuilles de sureau et laissez macérer 5 à 7 jours dans 5 litres d’eau. Quand il n’y a plus de bulles à la surface, filtrez et entreposez dans des bidons. En déposez des petites quantités à l’entrée des galeries, autour du potager et dans la pièce de la maison où le mulot a élu domicile.

Le tourteau de ricin

C’est aussi une solution redoutable. Il est obtenu à partir des restes issus de la fabrication de l’huile de ricin. Il est commercialisé sous forme de poudre dans les jardineries. C’est son odeur que le mulot déteste. Toutefois, ce produit est toxique pour le mulot et pour l’homme. Porter des gants épais pour le manipuler. Généralement, on en enrobe un morceau de pomme et on le dépose dans la galerie.

Les appareils à ultrasons

Des appareils sont commercialisés, ils émettent des sons que seuls les mulots entendent et ces sons les dérangent, les mulots s’enfuient. Choisir le bon modèle est important.

Lire aussi  Optimisez la Longévité de Votre Appareil : Les Meilleures Stratégies de Réparation pour Votre Lave-linge

Les pièges

Dans le commerce, vous trouvez des pièges qui permettent de capturer vivants les mulots. Elles se présentent sous la forme de trappes pour les attirer et les enfermer. Utilisez un appât comme des graines ou une pomme, puis relâchez le mulot dans la nature, à plusieurs kilomètres de chez vous.

Les autres pièges

Il existe d’autres pièges qui se présentent sous diverses formes :

  • Plaques engluées ;
  • Tapettes ;
  • Pièges à cartouche à plomb avec détonateur ;
  • Pièges métalliques à pinces.

Les produits anti-rongeurs

Si vous n’avez pas de scrupules à tuer les mulots, les produits raticides représentent une solution efficace. Ces derniers sont des anticoagulants qui tuent le mulot en provoquant une hémorragie interne. Voici quelques conseils pour les employer que vous trouvez dans les drogueries et les grandes surfaces de bricolage :

  • ils se présentent généralement sous la forme de bloc, de pâte ou de grains que vous pouvez mélanger avec un appât ;
  • en raison de leur toxicité, soyez vigilant durant leur manipulation. Évitez de les laisser à portée des enfants et de vos animaux domestiques ;
  • utilisez-les seulement quand l’invasion est trop difficile à contrôler. À l’extérieur, placez-les à l’entrée des galeries.
  • Le mulot est une proie pour plusieurs bêtes, dont la chouette hulotte et les chats. La méthode la plus simple pour se défendre des mulots sans recourir à des méthodes nocives, c’est d’installer un nichoir pour les chouettes dans votre jardin. Si l’invasion est trop importante, contactez une entreprise spécialisée dans la lutte contre les rongeurs. Chat Prédateur Pour Le Mulot© istock

Prédateurs

Le mulot est un gibier pour de multiples animaux qui les déciment de manière assez aisée. On trouve par exemple les rapaces et, en particulier, la chouette hulotte et les chats. Pour s’en défaire sans recourir à des méthodes nocives, la meilleure solution est d’installer un nichoir pour les chouettes dans le jardin. Sa présence peut être dissuasive pour le mulot qui s’abstiendra alors de s’y installer.

Si l’intrusion est trop considérable, vous pouvez faire appel à un professionnel spécialisé dans la lutte contre ce rongeur.

Comment éviter l’intrusion de mulot dans votre habitation ?

La plus simple des solutions est de nettoyer les annexes, le grenier, le sous-sol… Repérez les indices de rongement et les excréments qui sont les signes évidents de la présence de ce rongeur. Bouchez les brèches et les crevasses que vous découvrez. Ne laissez jamais de la nourriture à leur disposition, ce qu’ils apprécient plus que tout. Rangez la nourriture dans des récipients hermétiques.

Quel est le meilleur moyen de se débarrasser d’un mulot dans la maison ?

Réponse: La meilleure solution est de capturer le mulot et de le relâcher à l’extérieur.

Comment empêcher les mulots d’entrer dans la maison ?

Réponse: Pour empêcher les mulots d’entrer, il faut trouver et boucher tous les points d’entrée possibles, comme les trous et les fissures dans les murs, les portes et les fenêtres mal ajustées, etc.

Est-il nécessaire de contacter un exterminateur pour se débarrasser d’un mulot ?

Réponse: Non, ce n’est pas nécessaire. Il est préférable de capturer le mulot et de le relâcher à l’extérieur. Si vous ne pouvez pas capturer le mulot, vous pouvez contacter un exterminateur.