share on:
Rate this post

Une piscine est l’un des équipements les plus durables pour votre maison. Elle peut fournir des années de plaisir et de divertissement à votre famille et à vos amis. Mais, à un moment donné, vous vous demandez peut-être combien de temps votre piscine peut durer. Dans cet article, nous allons discuter de la durée de vie moyenne d’une piscine et de ce que vous pouvez faire pour prolonger la durée de vie de votre piscine. Nous aborderons également les éléments les plus importants à considérer afin de déterminer la durée de vie de votre piscine et comment vous pouvez prendre des mesures pour en maximiser l’utilisation et le plaisir.

Durabilité d’une piscine : Quelle est la longévité d’une piscine ? Cela dépend de son type. Une piscine en béton, une piscine à coque ou une piscine hors-sol peuvent toutes avoir des durées de vie différentes.

Durée de vie de la piscine en coque en polyester

Il est possible de profiter de votre piscine en coque en polyester pendant une quinzaine d’années si vous choisissez un modèle haut de gamme et que vous l’entretenez correctement. Toutefois, si vous optez pour un modèle entrée de gamme et que vous ne l’entretenez pas, elle pourrait ne durer que neuf ou dix années.

Le gel-coat qui recouvre la piscine est soumis à des agressions et à des effets du temps et de l’absence de soin. Au bout de quelques années, les signes de vieillissement peuvent apparaître :

  • fissures ;
  • trous ;
  • décoloration ;
  • décomposition ;
  • perte de brillance ;
  • apparition d’osmose sous forme de cloques.

Il est nécessaire de procéder à des réparations dès que des signes de détérioration se manifestent. Ce traitement a pour but de lui redonner un aspect neuf. Il existe différents produits pour ce faire, notamment la pâte de rénovation et le kit de réparation spécial gel-coat. Plus vous agissez rapidement, plus le délabrement peut être limité. Dans le cas contraire, cela pourrait entraîner la destruction totale de la piscine.

Il est préférable de faire vérifier les symptômes par un professionnel, car ils peuvent être liés à une mauvaise installation, à un défaut de fabrication ou à une erreur de conception.

Lire aussi  Comment trouver la colonne de douche parfaite chez IKEA ?

Rénover la coque de la piscine

Selon l’ampleur des dommages, la rénovation est partielle ou totale. Dans les deux cas, elle doit se faire en respectant des instructions précises.

Rénovation partielle

Pour remettre en état les zones endommagées, voici les étapes à suivre :

  • Évaluer l’étendue des dégâts.
  • Identifier le type de détérioration : présence d’osmose, fissures, trous, éraflures…
  • Préparez la zone : creusez jusqu’à la fibre de verre, poncez et nettoyez.
  • Mélangez le catalyseur et le gel-coat selon les conseils du fabricant.
  • Insérez le gel-coat dans les trous.
  • Nivelez et laissez sécher le temps indiqué.
  • Poncez pour une surface plane.

Choisissez un produit de la même teinte que l’origine.

Rénovation totale

Le bassin doit être vidé et il est conseillé de faire appel à un spécialiste, car la tâche est complexe, surtout si le bassin est grand. Il faut poncer le bassin entièrement, le décaper à l’acétone, appliquer un mastic spécial et terminer par l’application de deux couches de gel-coat.

Un travail minutieux qui doit être effectué par un professionnel.

Durabilité des piscines en béton

Les piscines en dur sont conçues pour durer des années, avec un entretien régulier et même quotidien, la durée de vie peut être plus longue que prévue. Toutefois, après quinze ans, vous devrez remplacer le revêtement intérieur (liner) et le système de filtration, ce qui coûtera environ 5 000 € et entre 800 et 1 500 € respectivement.

Les équipements principaux, s’ils sont bien entretenus, peuvent durer de nombreuses années. Le liner peut tenir jusqu’à 20 ans et le carrelage jusqu’à 50 ans.

Certains propriétaires choisissent d’utiliser un enduit. Il en existe de nombreux modèles, chacun avec ses propres caractéristiques. Les enduits silico-marbreux ont une durée de vie d’environ 10 ans. Ils sont composés de poudres de marbre, de ciment blanc, d’additifs et de pigments pour obtenir une couleur. Ils sont polyvalents et peuvent être utilisés :

  • Comme hydrofuge, à appliquer avant la mosaïque ou le carrelage de la piscine, assurant l’étanchéité de l’ensemble.
  • Comme revêtement décoratif.

Durée de vie moyenne des piscines hors-sol

Les piscines hors-sol sont uniques par leur capacité à être montées et démontées. Il n’est pas nécessaire de creuser un trou pour les installer et il convient de niveler la surface et d’enlever les cailloux avant de les installer.

Vous n’avez pas besoin de demander de permis spéciaux à la mairie pour les piscines hors-sol, mais il est important de respecter les distances réglementaires entre votre piscine et les propriétés voisines et les voies publiques.

Les piscines hors-sol sont disponibles dans différents types, notamment les piscines gonflables, rigides et souples. Les piscines rigides nécessitent l’installation d’un liner et peuvent atteindre une profondeur de 1 à 1,30 m, avec un prix allant de 2 000 à 6 000 euros selon la taille et le matériau utilisé.

Lire aussi  Comment les éclairages LED révolutionnent-ils l'expérience de conduite en voiture ?

La plupart des modèles nécessitent l’installation d’un système de filtration ou d’une pompe pour traiter l’eau. La durée de vie moyenne des piscines hors-sol est généralement de 3 ans pour les modèles gonflables et 6 ans pour les modèles tubulaires. Cependant, en faisant attention à l’entretien, cette durée de vie peut être prolongée.

Piscine Hors Sol© istock

Durée de vie typique des piscines hors-sol

Les piscines hors-sol sont caractérisées par leur flexibilité et leur facilité à être montées et démontées. Il n’est pas nécessaire de creuser un trou pour les installer et il convient de niveler la surface et d’enlever les cailloux avant de les installer.

Vous n’avez pas besoin de demander de permis à la mairie pour les piscines hors-sol, mais il est important de respecter les limites de distance entre votre piscine et les propriétés voisines et les voies publiques.

Plusieurs variétés de piscines hors-sol sont disponibles, notamment les piscines gonflables, rigides et souples. Les piscines rigides nécessitent l’installation d’un liner et peuvent atteindre une profondeur de 1 à 1,30 m, avec un prix allant de 2 000 à 6 000 euros selon la taille et le matériau utilisé.

La plupart des modèles nécessitent l’installation d’un système de filtration ou d’une pompe pour traiter l’eau. La durée de vie typique des piscines hors-sol est d’environ 3 ans pour les modèles gonflables et 6 ans pour les modèles tubulaires. Cependant, en faisant attention à l’entretien, cette durée de vie peut être prolongée.

Piscine Hors Sol© istock

Facteurs qui déterminent la durée de vie d’une piscine hors-sol

La qualité, l’entretien, l’environnement et le matériau sont les principaux paramètres qui influencent la longévité d’une piscine hors-sol. Si vous prenez soin de la nettoyer régulièrement et de la ranger pour l’hiver, elle durera plus longtemps.

Vous pouvez également prolonger sa vie en installant un système de filtration pour la protéger contre le temps. En effet, il serait coûteux de devoir la remplacer chaque année ou tous les deux ans.

Le matériau à partir duquel elle est construite est un critère à ne pas négliger non plus. Les modèles en plastique et en métal peuvent durer jusqu’à 7 ou 8 ans, alors que le bois offre une plus grande durabilité et peut rester en bon état pendant jusqu’à 20 ans.

Le coût initial d’une piscine en bois peut paraître exorbitant, mais il s’avère très rentable sur le long terme, car vous n’aurez pas à en racheter une fréquemment.

Quelle est la durée de vie d’une piscine ?

Réponse: La durée de vie d’une piscine peut aller de 10 à 15 ans en moyenne.

Quelle est la meilleure façon de prolonger la durée de vie d’une piscine ?

Réponse: La meilleure façon de prolonger la durée de vie d’une piscine est de l’entretenir régulièrement, de surveiller le pH de l’eau et de nettoyer le fond et les parois de la piscine.

Quels sont les principaux facteurs qui peuvent raccourcir la durée de vie d’une piscine ?

Réponse: Les principaux facteurs qui peuvent raccourcir la durée de vie d’une piscine sont les dommages causés par les intempéries, les mauvais entretiens et les fuites.