share on:
Rate this post

Si vous êtes un passionné de jardinage et que vous souhaitez transplanter un hortensia, vous êtes au bon endroit. Dans cet article, nous allons aborder les différents aspects de la transplantation d’un hortensia, y compris quand et comment le faire. Nous expliquerons également les avantages et les inconvénients de la transplantation et ce qu’il faut prendre en compte avant de commencer. Enfin, nous vous donnerons des conseils et des astuces pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à les laisser à la fin de l’article.

Connaître l’hortensia : informations sur cette plante

L’hortensia est également connu sous le nom d’hydrangée et est membre de la famille des hydrangéacées. Il s’agit d’un arbuste originaire d’Asie dont les fleurs se présentent sous la forme de petits bouquets esthétiques. De plus, cette plante fleurit pendant une longue période, de juin à octobre.

Il existe de nombreuses variétés. La couleur des fleurs dépend de l’acidité du sol. Sur les sols calcaires ou neutres, les couleurs sont généralement roses ou rouges et sur les sols acides, l’hortensia est plutôt bleu. La tonalité change selon le degré d’acidité.

Quand est-il conseillé de transplanter un hortensia ?

La transplantation d’un hortensia est relativement facile, mais il est important de respecter les étapes à suivre.

Lire aussi  Comment rénover sa salle de bains à moindre coût avec des panneaux d'habillage ?

Le meilleur moment pour effectuer cette opération est lorsque la plante n’a plus de feuilles, généralement en novembre durant la période d’hibernation ou de repos végétatif. Attention, il est nécessaire de choisir une période où il n’y a pas de risque de gelée. C’est pourquoi il est conseillé de procéder entre octobre et mars, mais seulement si aucun froid ne s’annonce.

Comment réaliser une Transplantation ?

Pour procéder à la transplantation de l’hortensia, la méthode est assez simple. Il faudra déterrer la motte la plus volumineuse possible en creusant avant assez profondément.

Pour retirer l’hortensia : munissez-vous de votre bêche et creusez une tranchée faisant le tour de la plante. S’il reste des racines, coupez-les avec précaution. Utilisez ensuite votre pelle en guise de levier pour extraire plus facilement votre motte de terre.

Il est important de rester doux pour éviter de détériorer les racines et la plante. L’objectif est de conserver intégralement la motte, ce qui est primordial pour une transplantation satisfaisante.

Comment réimplanter un Hortensia ?

Placez l’Hortensia dans le trou que vous avez creusé et couvrez-le d’un sol riche que vous mélangez avec la terre que vous avez enlevée. Vous devez également compacter le substrat avec soin, toutes les racines doivent être en contact avec la terre.

Soyez attentif et vigilant, apportez suffisamment d’eau après la plantation, et ce, durant un an après l’opération. Mais veillez à ne pas trop mouiller la motte.

Réimplanter Hortensia© istock

Comment rempoter un hortensia ?

Cette opération se déroule en deux étapes :

La préparation du pot

  • Sélectionnez avec soin votre pot. De préférence en terre cuite, il devra mesurer au minimum 40 cm de profondeur et 40 cm de diamètre.
  • Disposez dans le fond du récipient des graviers ou des billes d’argiles pour assurer un drainage optimal.
  • Mélangez ensuite une terre de jardin, un terreau de bonne qualité, de la terre de bruyère et du sable en parts égales. Ajoutez ensuite du fumier de cheval ou un compost bien mûr.
  • Recouvrez le fond du pot avec le mélange obtenu.
Lire aussi  Comment se débarrasser d’une fouine dans le grenier ?

Rempotez l’hortensia

Avant de procéder à l’opération de rempotage, plongez la motte de l’hortensia dans de l’eau à température ambiante (pas calcaire, l’eau de pluie est parfaite). Laissez tremper l’hortensia durant 15 minutes.

Introduisez ensuite la motte dans le pot que vous avez préparé, remplissez le récipient de terre et laissez seulement quelques centimètres entre le sommet du pot et le substrat.

Tassez le mélange et arroser abondamment.

1. Quand transplanter un hortensia ?

Il est préférable de transplanter un hortensia au printemps ou en été, quand il est en croissance active.

2. Comment transplanter un hortensia ?

Tout d’abord, choisissez un emplacement bien exposé qui reçoive au moins 4 heures de soleil par jour. Ensuite, déterrez la plante avec soin et transplantez-la dans un nouveau pot ou un jardin bien préparé. Assurez-vous que le sol est bien drainé et qu’il contient beaucoup de matière organique. Arrosez abondamment la plante après la transplantation.

3. Quels sont les soins à fournir après la transplantation ?

Après la transplantation, arrosez abondamment la plante et paillage autour du pied pour conserver l’humidité du sol. Enfin, surveillez attentivement la plante pendant les premières semaines et appliquez un engrais riche en azote au printemps.