share on:
Rate this post

L’acide folique est un nutriment essentiel pour la santé et le bien-être des femmes enceintes et des bébés à naître. Une alimentation riche en acide folique peut aider à prévenir certaines anomalies congénitales graves et à améliorer la santé globale de la mère et du bébé. Dans cet article, nous examinerons le rôle de l’acide folique pendant la grossesse et ses avantages pour la santé. Nous discuterons également des moyens par lesquels les femmes enceintes peuvent obtenir suffisamment d’acide folique et des suppléments qui peuvent être nécessaires.

Vitamine B9 et grossesse : fonction et avantages



Au moment de concevoir un enfant, nous entendons souvent parler de l’acide folique, ou vitamine B9… Mais qu’est-ce que c’est ? Indispensable pour le bon développement du bébé et pour la santé de la maman, l’acide folique est essentiel pour l’ADN, le cerveau, le système immunitaire ou encore le système nerveux, mais encore plus pour un fœtus. Quel est son rôle pendant la grossesse ? Quels aliments doit-on privilégier ? Quel est son effet dans l’organisme ? Les experts de la team Easypara vous révèlent tous les secrets de la vitamine B9.



Acide folique et grossesse : rôle et bienfaits 3

Vitamine B9 et grossesse : fonction et avantages



A l’occasion de la conception d’un enfant, on entend souvent parler de l’acide folique, ou vitamine B9… Mais qu’est-ce que c’est ? Indispensable pour le bon développement du bébé et pour la santé de la mère, l’acide folique est essentiel pour l’ADN, le cerveau, le système immunitaire ou encore le système nerveux, mais encore plus pour un fœtus. Quel est son rôle pendant la grossesse ? Quels aliments faut-il privilégier ? Quel est son impact dans l’organisme ? Les experts de la team Easypara vous dévoilent tous les secrets de la vitamine B9.



<img alt="Acide folique et grossesse : rôle et bienfaits 3" class="avia_image" height="800" itemprop="thumbnailUrl" src="https://www.lapetitezine.org/wp-content/uploads/acide-folique-et-grossesse-role-et-bienfaits-4.png"

Qu’est-ce que la vitamine B9 ?

La vitamine B9, plus communément appelée acide folique, est un membre de la famille des vitamines. On la trouve dans de nombreux aliments, tels que les féculents, les fruits et les légumes. La plupart des femmes la connaissent très bien lorsqu’elles décident d’avoir un bébé. En effet, cette vitamine est très importante pour la grossesse, le bien-être et la croissance du futur enfant. L’acide folique fait partie des mécanismes nécessaires à l’être humain.

L’acide folique est essentiel car il joue un rôle dans les informations génétiques des membres reproducteurs, la production d’acides aminés et la croissance cellulaire. Cette vitamine est importante à tous les stades de la vie, en particulier à l’enfance, à l’adolescence et à la grossesse. Une carence en vitamine B9 peut avoir des conséquences graves, en particulier pour les femmes enceintes, car elle peut entraîner la fermeture du tube neural.

Rôle de l’acide folique dans l’organisme

Acide folique et grossesse : rôle et bienfaits 5

Vitamine cruciale au bon fonctionnement du métabolisme, l’acide folique joue des rôles vitaux pour tous. Son premier rôle, le plus connu, est celui de contribuer à la fabrication d’ADN. En effet, elle intervient dans le métabolisme des acides aminés, qui sont des composantes des protéines, pour assurer un bon fonctionnement de la création d’information génétique. C’est d’ailleurs pour cette raison que la vitamine B9 est fortement conseillée lors de la préparation d’un bébé chez la future maman. De plus, cette vitamine est particulièrement indispensable pour le renouvellement des globules rouges et des globules blancs, qui sont étroitement impliqués dans la protection des défenses immunitaires. De plus, l’acide folique aura un effet bénéfique pour le renouvellement des cellules de la peau, intestinales et autres. Le saviez-vous ? Cette vitamine agit également sur la pousse des cheveux et la diminution de leur chute, en favorisant la régénération des phanères (ce qui la rend également bénéfique pour la croissance des ongles). 

Lire aussi  Les génériques conquièrent le marché : une aubaine pour les entrepreneurs?

Si elle agit sur le bon fonctionnement du système immunitaire, elle est aussi très importante pour le bon fonctionnement du système nerveux. L’acide folique participe à la formation de certains neurotransmetteurs. Autrement appelés neuromédiateurs ou médiateurs chimiques, ils sont les gardiens de l’adrénaline, la sérotonine ou encore l’histamine. Ce sont en réalité des substances libérées par le système nerveux lors d’une excitation. La vitamine B9 est étroitement liée à la production de sérotonine, qui est un neuromédiateur intervenant sur l’humeur et, notamment, la dépression. C’est pourquoi, il est indiqué par plusieurs professionnels de santé que l’acide folique a un rôle bénéfique face à la dépression et aux troubles d’humeur. Cette vitamine est ainsi bénéfique pour notre cerveau : elle ralentit la détérioration cognitive, elle détoxifie nos cellules, empêche l’ostéoporose et produit des neurotransmetteurs nécessaires à notre équilibre. 

En plus de sa participation au bon fonctionnement du cerveau, des défenses immunitaires et du système nerveux, la vitamine B9 est également très importante pour le cœur. Il est, en effet, important de souligner son effet bénéfique pour lutter contre les maladies cardiovasculaires et pour réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang. 

Les vertus de l’acide folique et de la vitamine B12 sont bénéfiques pour le bon fonctionnement du cœur, car elles contribuent à réduire le taux d’homocystéine dans le sang. Une concentration excessive de cet élément chimique peut engendrer une hyper-coagulation sanguine. De plus, une insuffisance en vitamine B9 peut causer des déficits enzymatiques, ce qui peut conduire à une augmentation de l’homocystéine et, par conséquent, à des pathologies cardiovasculaires.

Reformulé pour le SEO et le HTML pour WordPress :

Quel est le rôle de l’acide folique pendant la grossesse ?

La vitamine B9, ou Acide Folique, ou encore Folates, a des effets bénéfiques pour l’ensemble du métabolisme et pour la santé du cerveau. Cette vitamine est cependant indispensable à la conception d’un bébé. Elle est responsable du bon développement de l’embryon, de son tube neural et du bien-être de la mère. Puisque l’acide folique n’est pas présent dans le métabolisme, il est important d’en prendre sous forme de compléments alimentaires. Ces compléments sont systématiquement prescrits par les professionnels de la santé pour les personnes âgées, les femmes sous pilules contraceptives, les personnes très stressées, et surtout les futures mamans. 

Acide folique et grossesse : rôle et bienfaits 4

L’acide folique stimule la production cellulaire et participe au maintien de l’ADN. Pour cette raison, il est essentiel de donner à l’organisme suffisamment de vitamine B9 pendant la grossesse. Les besoins sont plus importants que d’habitude, et il est donc primordial de prendre de l’acide folique avant et pendant la conception. En effet, cette vitamine va préparer la croissance du bébé, contribuer au bon développement de son système nerveux et de son système immunitaire. 

Lire aussi  Top 5 des meilleurs masques pour cheveux

Une carence en vitamine B9 pendant une grossesse peut avoir des conséquences graves sur la mère et sur le bébé. Elle peut provoquer une malformation du système nerveux, des anomalies au niveau du tube neural et des pathologies comme la spina bifida. Par ailleurs, une carence en acide folique peut causer des anomalies pendant le développement du placenta et des désordres endocriniens. 

Chez les femmes en période pré-conceptionnelle, il est primordial de s’assurer un niveau adéquat d’acide folique. L’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) conseille aux femmes de s’approvisionner en cet élément dès l’adolescence, afin d’éviter un manque au moment de la conception d’un enfant. Pour cela, il est nécessaire d’atteindre 440 μg/j d’acide folique dans l’organisme, huit semaines avant et après la conception. Pour les adultes et les adolescents, cette dose est de 330 μg/j, pour les enfants c’est 200 μg/j et les nourrissons 70 μg/j. Un déficit en acide folique peut entraîner des conséquences sérieuses pour le fœtus : retard de croissance, accouchement prématuré et faibles réserves de vitamine B9 à la naissance.

Quelle est la nourriture la plus riche en vitamine B9 ?

Acide folique et grossesse : rôle et bienfaits 2

Pour fournir à notre organisme les nutriments dont il a besoin en acide folique, en dehors d’une grossesse, il y a des aliments à privilégier. En effet, pour parvenir à atteindre les besoins en vitamine B9 afin d’éviter la carence chez un enfant, un adolescent, un homme ou une femme (qui n’est ni en période de pré-conception ou de conception d’un enfant), il n’est pas forcément indispensable de recourir à une supplémentation. Si nous devions n’en retenir que quelques-uns des aliments riches en vitamine B9, les foies d’animaux, les légumes à feuilles vertes, les légumineuses, les fruits secs à coque et les pois chiches se démarqueraient. Pour atteindre les apports nutritionnels recommandés, vous pouvez ainsi choisir : 

  • La levure de bière et les germes de blé.
  • Les céréales de petit-déjeuner enrichies en vitamines du groupe B.
  • Les légumineuses telles que les pois chiches, les petits-pois et les lentilles.
  • Le foie d’agneau ou de veau cuit, le foie de morue en boîte, le pâté de foie de volaille.
  • Les plantes telles que : le persil, la menthe, la ciboule, le pissenlit.
  • Les fruits secs à coque tels que : noisettes, les noix, les cacahuètes, les amandes, les pistaches.
  • Les fromages tels que : le Saint-Marcellin, le camembert et les fromages de chèvre.
  • Les châtaignes cuites à l’eau.
  • Les germes de soja crus.
  • L’œuf dur (cuit).
  • Les légumes tels que : les haricots verts, le maïs, l’oignon, la tomate, les betteraves cuites, l’avocat, l’artichaut, l’endive, la carotte, l’asperge, la chicorée frisée, la mâche, la scarole, la laitue, le poireau, les épinards, les choux de bruxelle cuits et les brocolis cuits.
  • Les fruits tels que : le melon, la banane, la figue, les fruits rouges, le kiwi, les agrumes, les dattes et le pruneau.
Quand faire un test de grossesse ? 1

div>