share on:
Rate this post

Vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement des clignotants, leur utilisation et les sanctions associées à leur non-utilisation ? Dans cet article SEO, nous vous expliquerons comment fonctionnent les clignotants, comment et pourquoi les utiliser et les sanctions encourues en cas de non-utilisation. Nous développerons également quelques points essentiels sur l’importance de la bonne utilisation des clignotants et comment cela peut aider à améliorer la sécurité routière. Alors, lisez la suite pour en savoir plus sur les clignotants et leur mise en pratique !

Votre automobile est équipée de clignotants, qui vous permettent de signaler à d’autres utilisateurs de la route que vous changez de direction. Activés par un levier à gauche du volant, ils sont alimentés par une batterie et actionnent la centrale clignotante. Dans notre pays, les feux clignotants sont obligatoires. Batterie de véhicule : comment choisir ?

💡 Quel est le mécanisme d’un clignotant ?

Les clignotants, aussi nommés feux clignotants, servent à avertir les autres véhicules d’un changement de trajectoire. Ils sont indispensables pour assurer la sécurité sur la route.

Avant leur apparition, d’autres moyens indiquaient un changement de direction sur la route. Le premier était le bras du conducteur, comme à vélo. Puis sont apparus les flèches de direction mécaniques, avant que ces indicateurs ne deviennent lumineux. Ainsi, le clignotant s’est généralisé à partir des années 1940.

Depuis les années 1980, les clignotants sont équipés de LED. Dans notre pays, leur usage est obligatoire sur tous les véhicules, qu’ils soient à moteur ou à roues, selon le Code de la Route. En cas de non-utilisation ou de dysfonctionnement des clignotants, le conducteur peut être sanctionné.

Le fonctionnement des clignotants est géré par une centrale clignotante. Elle est alimentée par la batterie, et coupe le courant aux ampoules des feux clignotants. Pour l’actionner, votre véhicule est équipé d’une manette de clignotant placée sur la gauche du volant.

Lire aussi  Goujon de roue : tout ce qu'il faut savoir

Cette manette enclenche le clignotant. Une fois que vous avez fini de tourner et que le volant revient au centre, les clignotants s’arrêtent automatiquement grâce à une came située sur la colonne de direction. En se mettant en place, elle stoppe le fonctionnement des clignotants.

🔍 Quels sont les dysfonctionnements possibles d’un clignotant ?

Ampoule de clignotant

Les ennuis liés aux clignotants sont le plus souvent dus à l’ampoule et nécessitent donc un changement. Mais parfois, le problème vient du centre clignotant et il faut alors le remplacer. Voici les pannes fréquemment rencontrées sur les clignotants :

  • Clignotant qui s’allume trop vite : il peut s’agir d’une ampoule grillée ou d’un problème de masse ;
  • Un clignotant qui ne fonctionne pas : ampoule grillée ;
  • Les deux clignotants ne s’allument pas : il peut s’agir d’un souci de fusible, de commodo ou de centre clignotant ;
  • Feu stop qui s’active en même temps que les clignotants : faux contact sur le circuit.

🚗 Quand faut-il utiliser le clignotant ?

quand mettre clignotant

Le clignotant est un signal de changement de direction. Le Code de la Route prévoit donc son utilisation pour toute manœuvre qui modifie la trajectoire du véhicule ou sa vitesse (article R412-10).

En d’autres mots, les automobilistes doivent avertir les autres usagers de la route quand ils veulent changer de direction ou rejoindre le flot de la circulation après une pause.

Vous devez donc déclencher le clignotant dans les cas suivants :

  • Dépassement : vous devez signaler non seulement votre intention de passer mais aussi celle de vous rabattre.
  • Ronds-points : activez le clignotant avant d’emprunter une sortie du rond-point. Mettez le clignotant droit si vous prenez la première issue à droite, le clignotant gauche si vous empruntez une issue à gauche ou faites demi-tour.
  • Tourner : à chaque fois que vous modifiez votre trajectoire, pour aller à droite ou à gauche.
  • Stationner : actionnez le clignotant pour indiquer que vous allez manœuvrer pour entrer ou sortir d’une place de stationnement.
  • Arrêt : actionnez le clignotant non seulement pour vous garer le long d’un trottoir mais aussi pour reprendre la route après cet arrêt.

⚙️ Utiliser les clignotants : comment procéder ?

utiliser clignotant

Le dispositif de clignotement est géré à partir de la centrale clignotante et du commodo qui se trouvent sur le volant. La manette du côté gauche s’occupe des clignotants, alors que la manette de droite est reliée aux essuie-glaces.

Lire aussi  Comment savoir si une courroie de distribution a été changée ?

En actionnant le commodo vers le haut, vous allumez le clignotant de droite, signalant ainsi votre intention de tourner dans cette direction. Si vous pressez le commodo vers le bas, vous activez le clignotant de gauche, avertissant les autres conducteurs que vous vous apprêtez à tourner à gauche.

Une fois le virage effectué, les lumières clignotantes s’éteignent automatiquement lorsque le volant revient à sa position initiale. Dans le cas où la voiture n’a que légèrement tourné ou si la colonne de direction est mal réglée, il est possible que le signal clignotant ne s’éteigne pas. Pour le désactiver, vous devez remettre le commodo en position centrale.

📝 Quels sont les conséquences en cas de non-utilisation du clignotant ?

sanction clignotant

Le clignotant est une obligation légale. Il est important de garder vos feux clignotants en état de marche. Ainsi, le fait de changer de direction sans l’utiliser est une infraction au Code de la Route.

En conséquence, un manquement à l’utilisation du clignotant est passible d’une amende de 2ème classe, soit une amende forfaitaire de 35 €. Si les clignotants sont en panne, vous risquez une amende de 3ème classe, c’est-à-dire une amende forfaitaire de 68 €.

En outre, le fait de ne pas signaler un changement de direction par ses feux clignotants pourra vous faire perdre 3 points sur votre permis de conduire.

Vous connaissez maintenant tout sur les clignotants de votre véhicule ! Comme vous l’avez compris, c’est un matériel de sécurité. En effet, ce système lumineux clignotant vous permet d’alerter les autres conducteurs d’un changement de direction. Assurez-vous donc que vos clignotants sont bien en état de fonctionnement, car un défaut peut entraîner une contravention.

Comment fonctionne un clignotant ?

Un clignotant est un système mécanique ou électronique qui permet à un conducteur de signaler ses intentions aux autres usagers de la route. Il est constitué d’un interrupteur, d’un relais et d’un voyant lumineux qui s’allume et s’éteint alternativement.

Quand utiliser le clignotant ?

Le clignotant doit être utilisé lorsque vous changez de direction ou de voie. Il faut également l’utiliser pour signaler que vous ralentissez ou que vous vous arrêtez.

Quelles sont les sanctions pour ne pas utiliser le clignotant ?

Le non-respect des règles d’utilisation du clignotant est puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 135€ et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire.