share on:
Rate this post

En tant que condition cutanée fréquente et chronique, la peau atopique peut provoquer des inconforts et des irritations qui peuvent affecter la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. Dans cet article, nous examinerons ce qu’est la peau atopique, ses causes et ses symptômes communs, ainsi que les différentes façons dont vous pouvez prendre soin de votre peau pour réduire les irritations et les désagréments. En abordant ces sujets, nous nous efforcerons de vous fournir des informations précieuses sur la meilleure façon de gérer et de prendre soin de votre peau atopique.

Quelle est la dermatite atopique et comment s’en occuper ?

Sécheresse, irritation, démangeaisons, rugosité cutanée et même plaies… Vous souffrez peut-être d’une dermatite atopique. Ces dernières années, le nombre de cas de dermatite a considérablement augmenté, ce dont nos modes de vie très stressants et peu naturels sont parfois responsables. Il est donc parfois nécessaire de donner un coup de main à votre peau en l’hydratant régulièrement, par exemple, avec un soin pour le corps. Mais quels sont les symptômes de la dermatite ? Comment s’en protéger ? Quel produit choisir ? Nos experts vont tous vous expliquer.

Comment reconnaître une peau atopique ?

Une peau atopique est une épiderme très sensible, très sèche et propice aux inflammations. On appelle également cette pathologie chronique dermatite atopique, elle est la plus répertoriée après l’acné et le psoriasis. Prenez garde à ne pas mélanger une peau atopique à une derma à tendance atopique, qui est une peau sensible aux irritations. Plus exactement, les personnes souffrant d’une peau atopique, ont une carence de leur barrière hydrolipidique dermique, c’est-à-dire que la concentration en lipides n’est pas suffisante pour retenir l’hydratation de la peau, la barrière hydrolipidique est alors poreuse. Globalement, une crise de dermatite se manifeste surtout par des plaques d’eczéma importantes appelées xérose. Cette poussée entraîne des irritations et des démangeaisons très désagréables sous forme de plaque rouge. Attention au piège des grattages et irritations, plus la peau est irritée plus on la gratte, il est donc nécessaire de surveiller de près ces lésions cutanées, car elles peuvent facilement s’infecter et causer encore plus de dégâts. 

Lire aussi  REJUV : la nouveauté pour les peaux matures

Quels sont les facteurs de risque de la dermatite atopique ou de l’eczéma ?

La dermatite atopique est une affection cutanée très répandue, notamment à cause de sa composante héréditaire. En effet, un enfant qui a un ou deux parents atteints d’une dermatite a 50% de chances d’être touché par cette maladie. On peut parler d’eczéma constitutionnel, car de nombreux facteurs environnementaux sont responsables de cette pathologie, tels que la pollution, les acariens, etc.

Effets néfastes de la peau atopique : quels sont les facteurs déclencheurs ?

Une routine skincare bien adaptée est essentielle pour les peaux atopiques. Une hygiène exagérée et trop abrasive ne fera qu’exacerber les symptômes dérangeants de cette maladie cutanée. Il est conseillé d’utiliser des produits d’origine naturelle, sans composants issus de la pétrochimie, qui pourraient irriter la peau. Il est préférable de s’abstenir de porter des vêtements en laine ou en matières synthétiques. Le coton est le plus approprié pour les peaux atopiques. L’anxiété est également un facteur aggravant de la dermatite atopique car le stress a tendance à affaiblir les défenses immunitaires et favorise le développement des allergies. Le Cortisol est en cause dans cet affaiblissement.