share on:
Rate this post

La rétention d’eau est un problème très fréquent et qui peut être très handicapant. Heureusement, il existe des moyens simples et efficaces pour s’en débarrasser. Dans cet article, nous allons vous donner des conseils pratiques pour lutter contre la rétention d’eau et vous apprendre à gérer ce problème. Nous allons aborder les causes de la rétention d’eau, les symptômes à surveiller et les moyens pour s’en débarrasser. Nous vous aiderons également à comprendre comment vous pouvez éviter ces problèmes à l’avenir et comment maintenir un bon niveau de santé. Si vous souffrez de rétention d’eau et que vous cherchez des moyens pour vous en débarrasser, cet article est fait pour vous!

Comment se débarrasser de la rétention d’eau ?

Notre corps se compose en grande partie d’eau, à savoir 60 %. Elle est nécessaire pour les réactions chimiques entre les cellules, et pour un bon fonctionnement de notre métabolisme. Une rétention d’eau peut être le résultat d’un déséquilibre entre ce que nous buvons et ce que nous expulsons. Les symptômes sont alors des jambes lourdes, et des jambes gonflées.

Accumulation de liquide : qu’est-ce que cela signifie ?

L’accumulation d’eau est le terme usuel pour décrire un œdème. Un œdème est un résidu de liquide dans un tissu. Ne vous inquiétez pas, c’est entièrement réversible. Lorsqu’un œdème se manifeste, on peut observer une enflure, le plus souvent située dans le bas du corps, aux chevilles ou aux pieds. Mais pourquoi principalement le bas du corps ? Simplement à cause de la gravité.

Normalement, l’eau dans notre corps est répartie grâce à la pression sanguine, ce phénomène est appelé pression hémodynamique. En plus, la pression oncotique exercée par les protéines sanguines attire les liquides des tissus vers les vaisseaux sanguins. Les reins permettent alors d’éliminer l’excès d’eau et de toxines du sang dans les urines. La lymphe, souvent négligée, joue également un rôle important dans le transport d’eau dans notre organisme. La pression sanguine, la fonction rénale, les organes et le système lymphatique sont en lien étroit

L’accumulation d’eau correspond à un déséquilibre hydrique dans notre corps. Plus simplement, elle survient lorsque l’élimination de l’eau présente dans notre organisme n’est pas suffisante,  l’eau s’accumule alors dans les tissus.

Qu’est-ce qui provoque la rétention d’eau ?

L’inactivité physique et une alimentation déséquilibrée sont des facteurs déclencheurs. Mais en adoptant un mode de vie sain et en mangeant équilibré, ainsi qu’en faisant de l’exercice régulièrement vous pouvez vous protéger des symptômes désagréables. D’autres facteurs peuvent faciliter l’apparition des désagréments comme : la chaleur, une position statique, une alimentation inappropriée ou une mauvaise circulation sanguine…

Lire aussi  Top 5 des aliments riches en iode

Le saviez-vous ? Les femmes sont les plus touchées par la rétention d’eau, une des principales causes est le changement hormonal. Les symptômes peuvent se manifester au moment des règles ou pendant une grossesse. La rétention d’eau peut aussi être causée par l’âge. 

Dans la majorité des cas, la rétention d’eau est bénin. Il s’agit même d’un phénomène temporaire, c’est-à-dire que les symptômes d’une rétention bénigne ne s’étendent que sur quelques jours. Les déséquilibres alimentaires, les positions statiques ou encore les hausses de températures peuvent favoriser la rétention d’eau. Dans de rares cas, la rétention est due à une anomalie plus sévère de l’organisme.

Attention à l’autodiagnostic ! Ne pas se précipiter à diagnostiquer une rétention d’eau parce que vous avez les jambes lourdes ou que vous constatez un léger gonflement. N’hésitez pas à consulter votre médecin ou un spécialiste des veines.

Comment identifier la rétention d’eau ?

Lorsqu’une personne est victime de rétention d’eau, elle peut ressentir plusieurs symptômes. Le plus flagrant est l’apparition d’un œdème, c’est-à-dire un gonflement douloureux de la zone touchée. La rétention d’eau est également souvent accompagnée d’un gain de poids inexpliqué et rapide. Des compléments alimentaires spécifiques peuvent aider à éliminer les toxines et à éviter les crises de rétention d’eau, ce qui entraîne une perte de poids. Ces suppléments peuvent prendre la forme de comprimés, de gélules ou de boissons et sont souvent à base de plantes diurétiques comme le pissenlit, l’ortie, la bardane, le cassis ou le frêne. 

La cellulite aqueuse est un autre symptôme de la rétention d’eau. Elle touche principalement les femmes et se manifeste par des douleurs et des capitons au niveau des cuisses. Notre conseil ? 10 jours avant vos règles, remplacez votre soin hydratant par un soin anticellulite pour drainer votre métabolisme et éviter toute accumulation. 

Il est possible de procéder à un test simple pour savoir si vous souffrez de rétention d’eau : exercez une pression avec les doigts sur la zone suspectée. Si la peau reste marquée un certain temps, c’est que vous souffrez probablement de rétention d’eau. Vous pouvez aussi vérifier en essayant de réintroduire vos chaussures. Si elles ne vous vont plus, c’est que vous souffrez peut-être de rétention d’eau et il est conseillé de consulter votre médecin. 

Attention, une sensation de lourdeur dans les jambes ne signifie pas nécessairement une rétention d’eau. Elle peut aussi être due à une mauvaise circulation sanguine. Mais comment faire la différence ? Les jambes lourdes sont douloureuses, mais il n’y a pas de gonflement comme avec la rétention d’eau. 

Lire aussi  Brûleur de graisse : quels bénéfices apportent-ils pour maigrir ?

Parties du corps affectées par la rétention d’eau

La rétention d’eau se concentre principalement dans les membres inférieurs du corps : jambes, pieds, mollets et chevilles. Cependant, elle peut aussi s’installer dans d’autres parties du corps, notamment au niveau du ventre, des mains et, dans certains cas, du visage. 

La rétention d’eau au niveau du visage est liée à un foie engorgé, que ce soit par l’alcool ou par un repas très copieux. Elle est aussi associée à un consommation excessive de sucre. 

Quelques solutions pour lutter contre la rétention hydrique

Si vous souhaitez vous débarrasser de la rétention d’eau, plusieurs méthodes sont à votre disposition. Découvrez dans ce guide les moyens les plus efficaces pour éliminer l’eau en excès. Pratiquer une activité physique régulière, améliorer son alimentation, boire en quantité raisonnable et adopter des gestes simples sont autant d’actions à mettre en place.

En ce qui concerne l’exercice, le vélo et la marche sont particulièrement recommandés pour lutter contre la rétention hydrique. La natation, quant à elle, offre un environnement propice pour rééquilibrer le corps.

Le régime alimentaire joue, lui aussi, un rôle important. Évitez de consommer en trop grande quantité des aliments riches en sel et favorisez le potassium. Parmi les aliments qui aident à lutter contre la rétention d’eau figurent entre autres l’asperge et le céleri.

Faux, il ne faut pas s’abstenir de boire sous prétexte que l’on souffre de rétention d’eau. De même, ne buvez pas plus d’un litre par jour. Préférez les tisanes, les infusions ou encore le thé vert. Hydratez-vous tout au long de la journée, évitez de boire beaucoup le soir.

Pour améliorer la circulation sanguine, surélevez votre matelas au niveau des jambes, massez-vous avec un jet d’eau glacé ou réalisez un brossage à sec. Utilisez également des bas de contention du printemps à l’automne.

Enfin, les massages lymphatiques sont une bonne solution pour éliminer l’eau en excès. Vous pouvez les pratiquer chez vous en utilisant une huile essentielle de cyprès et une huile végétale, par exemple de jojoba.

span>

Rétention d'eau : que faire pour s'en débarrasser ?Rétention d'eau : que faire pour s'en débarrasser ? 1

Top 5 des meilleures astuces pour améliorer son transit intestinal 1