share on:
Rate this post

L’été est là et nous avons tous une chose en commun : rechercher des moyens de rester en bonne santé et en forme. La vitamine D est l’une des vitamines essentielles dont nous devons nous assurer que notre corps reçoit une quantité adéquate. Les bienfaits de la vitamine D sont nombreux et il est important de savoir quels aliments en contiennent pour tirer le meilleur parti de cette vitamine importante. Dans cet article, nous allons examiner les bienfaits et les sources alimentaires de la vitamine D et les moyens de s’assurer que votre corps reçoit la quantité adéquate de cette vitamine essentielle.

Vitamine D : avantages et aliments à privilégier




Tous connaissent la vitamine D, notamment ceux qui aiment à profiter du soleil ! Elle est reliée aux rayons du soleil et est, par conséquent, très célèbre. Cependant, la vitamine D est aussi un nutriment crucial pour le bon fonctionnement de l’organisme, des os et pour le moral. Depuis quelque temps, des scientifiques étudient les effets de la vitamine D sur la covid-19. Mais, savez-vous vraiment ce qu’est la vitamine D ? Quel est son rôle dans le métabolisme ? Quelles sont les conséquences de sa carence ? Notre équipe Easypara vous révèle tout à son sujet !




Qu’est-ce que la vitamine D ?

Le calciférol, mieux connu sous le nom de vitamine D, est indispensable à un bon fonctionnement de notre métabolisme et a des effets bénéfiques sur certaines maladies et sur l’assimilation des minéraux essentiels à l’organisme. La production de vitamine D par l’organisme est très limitée, c’est pourquoi nous devons nous procurer celle-ci par des aliments, des végétaux et les ultraviolets. La vitamine D est nécessaire pour améliorer notre bien-être. Il existe deux types de vitamine D : D2 et D3. Elles sont toutes deux indispensables pour le métabolisme et permettent de préserver les os, de renforcer le système immunitaire, d’améliorer la force musculaire, de réduire les inflammations et d’optimiser les transmissions nerveuses. La vitamine D est aussi essentielle pour lutter contre le rachitisme et les maladies des os.

Le saviez-vous ?

La vitamine D peut être obtenue par le soleil et par l’alimentation. Pour éviter une carence alimentaire, lisez cet article pour tout connaître sur la vitamine D et le calciférol dont votre métabolisme a besoin.

À quoi correspondent les différents types de vitamine D ?

La vitamine D est un nutriment crucial pour notre santé, tenant un rôle important dans notre organisme. Elle dispose de nombreux avantages pour la santé osseuse, la santé dentaire, le système immunitaire, le bien-être, le cerveau et la fonction musculaire. Il est donc primordial de connaître et de reconnaître ses différentes formes, afin de prévenir les carences et de se sentir bien. La vitamine D est une vitamine liposoluble qui se présente sous deux types principaux : D2 et D3. 

Vitamine D2 et D3 : les adeptes du végétal

L’ergocalciférol ou vitamine D2 est de source végétale et se trouve en petite quantité dans des aliments comme les levures, les céréales ou les champignons. Cette vitamine est sensible et peut être affectée par les changements de température et d’humidité. La cholécalciférol ou vitamine D3 est liposoluble et peut être obtenue à la fois par le biais de l’alimentation et de l’exposition au soleil. Grâce à l’exposition solaire, la vitamine D se produit à l’intérieur de l’organisme. Les aliments offrent un apport exogène puisque nous consommons la vitamine D par des aliments spécifiques (par exemple, le hareng ou l’huile de foie de morue). Dans tous les cas, les vitamines D2 et D3 sont métabolisées dans le foie en calcifédiol et conduisent à la libération de la forme active de la vitamine D, appelée calcitriol. Elles sont toutes les deux importantes pour la santé et aident à prévenir les problèmes osseux, le mauvais fonctionnement du système nerveux musculaire et les fractures.

Lire aussi  My EasyRitual : mon diagnostic dermatologique en ligne !

Quel type d’aliment pour fournir à notre corps la vitamine D dont il a besoin ?

Pour bénéficier d’un bon fonctionnement de notre métabolisme et se prévenir contre le carence en vitamine D, il est important de fournir à notre corps des apports suffisants en vitamines D2 et D3. Même si notre alimentation peut couvrir nos besoins en vitamine D, les compléments alimentaires sont vivement recommandés pour pallier aux périodes où l’ensoleillement est insuffisant. Il est possible de profiter de l’ensoleillement en se confiant à la lumière du soleil pendant une dizaine de minutes par jour pour bénéficier d’un métabolisme sain et d’une immunité renforcée. Mais, certains aliments sont nécessaires pour pallier aux fins d’années où le soleil est absent.

Les aliments riches en vitamine D

L’huile de foie de morue est le numéro un des aliments qui contiennent la plus grande quantité de vitamine D. De plus, elle se trouve aussi dans de nombreux poissons, tels que le hareng, le maquereau, la sardine, l’anchois, la truite, le saumon, la perche et le thon. On peut également la trouver dans des produits tels que le bouillon de légumes déshydraté, le chocolat en poudre pour bébé, le jaune d’oeuf, le lait en poudre entier et le foie de veau. En fait, plus d’une centaine d’aliments sont riches en vitamine D. Les trois principaux sont l’huile de foie de morue (250 µg), le foie de morue en conserve (54 µg) et le hareng fumé (22µg). Pour les végétariens, les oeufs, l’avocat, les champignons de Paris, le beurre et le chocolat noir sont de bonnes sources de vitamine D. Quant aux végétaliens, les champignons (cèpes, chanterelles, morilles, champignons de Paris, girolles), la margarine et les matières grasses, le cacao en poudre non sucré, le chocolat noir et les algues sont excellents pour compléter leur apport en vitamine D. 

Quels sont les signes d’une carence en vitamine D ?

La vitamine D est une substance nutritive fondamentale pour assurer le bon fonctionnement de notre corps, notre vitalité et notre bien-être. L’absence de vitamine D dans le métabolisme peut causer divers malaises, car elle est capitale pour la santé de nos os, notre santé musculaire et pour stimuler nos défenses immunitaires. Selon les professionnels de santé, on parle de pénurie en vitamine D lorsque sa concentration dans le sang est inférieure à 10 à 12 nanogrammes par millilitre de sang. L’insuffisance en vitamine D est diagnostiquée lorsque ce taux est réduit à 20 nanogrammes par millilitre de sang. Ce taux bas peut provoquer des problèmes sur les os, les muscles et d’autres éléments cruciaux à notre bien-être. En effet, puisque la vitamine D contribue à l’élaboration de os robustes, qu’elle aide à une bonne absorption du calcium et du phosphate, son manque peut provoquer une perte osseuse, en particulier pour les adultes de plus de 50 ans.

Lire aussi  Quelle huile choisir pour mes cheveux ?

Les avantages des suppléments en vitamine D

Une carence en vitamine D peut provoquer une faiblesse musculaire, plus particulièrement chez les personnes âgées. Ainsi, les compléments alimentaires vitaminés sont conseillés pour améliorer la masse musculaire, prévenir les fractures et même empêcher des maladies respiratoires. La vitamine D favorise également le bon fonctionnement du système immunitaire et contribue à réguler l’immunité face au rhume, à la grippe et autres pathologies similaires. Dans les cas les plus graves, la carence en vitamine D peut être à l’origine de maladies métaboliques.

L’insuffisance en vitamine D chez les personnes âgées

Les effets de la carence en vitamine D chez les aînés

La vitamine D et ses bienfaits pour les seniors

Avec l’âge, notre corps a besoin d’un soutien supplémentaire, en particulier pour ses os, ses muscles et son système immunitaire. En effet, passé un certain âge, la production de vitamine D est très faible. Cette vitamine est indispensable pour prévenir les chutes des personnes âgées, pour prévenir les fractures osseuses et l’ostéoporose et pour conserver la force et la souplesse. La vitamine D permet au calcium de se fixer sur les os et est très importante pour le métabolisme des seniors, qui est plus fragile que celui des 30 ans. La carence en vitamine D peut provoquer un mal-être général et même affecter le moral des seniors. Les infections respiratoires, qui sont nombreuses chez les personnes âgées, sont également liées à une carence en vitamine D. Pour éviter un taux trop bas, il est important de s’exposer au soleil tous les jours, de consommer des poissons gras et de se supplémenter. Si vous avez des doutes ou que vous prenez des médicaments, il est préférable de consulter votre médecin pour choisir votre supplémentation.

Manque de vitamine D chez les jeunes

Déficit en vitamine D chez les enfants

Renforcement et croissance osseuse : l’importance de la vitamine D pour les enfants et les adolescents

Une carence en vitamine D affecte aussi bien les seniors que les jeunes. Pour les nourrissons et les adolescents, un apport spécifique est nécessaire : 25 à 30 mg pour le nourrisson allaité, 15 à 20 mg pour un enfant de moins de 18 mois nourri au lait déjà enrichi en vitamine D, 25 à 30 mg pour les bébés de moins de 18 mois nourri au lait de vache non enrichi, 2 doses trimestrielles en hiver de 2000 mg à 2500 mg pour un enfant de 18 mois à 5 ans, 1 dose en novembre et une en février de 2000 à 2500 mg ou une dose semestrielle unique de 5000 mg. Parfois, en hiver et parfois même en été, il est très difficile d’atteindre ces taux en l’absence de supplémentations. Il est donc essentiel de faire faire une cure de compléments alimentaires enfants aux jeunes en cas de prédispositions particulières comme l’obésité, le traitement épileptique, une malabsorption digestive, une insuffisance rénale ou un régime restrictif (par exemple le végétalien). 

Les vertus de la Vitamine D chez les Enfants et les Femmes Enceintes

Chez les bébés, la vitamine D est nécessaire pour prévenir des affections infantiles comme le rachitisme. En raison des effets sur les tissus osseux, le mauvais assimilation du calcium ou le déficit en calciférol peuvent provoquer des difformités des os ou des problèmes orthopédiques. Heureusement, en France, on observe peu de cas de rachitisme car les laitages pour bébés sont enrichis en vitamine D. La supplémentation en vitamine D est également très importante chez les femmes enceintes : un niveau adéquat évite un taux de calcium faible chez le nouveau-né. Pour cette raison, les besoins nutritionnels des futures mamans sont multipliés à partir de la fin du 6ème mois de gestation (10 mg par jour).

Top 5 des meilleures astuces pour améliorer son transit intestinal 1

Q1: Quels sont les bienfaits de la vitamine D?

R1: La vitamine D a de nombreux bienfaits pour la santé, notamment la santé osseuse et cardiovasculaire, ainsi que la régulation du système immunitaire et de l’humeur.

Q2: Quels aliments contiennent de la vitamine D?

R2: Les aliments les plus riches en vitamine D sont le poisson gras comme le thon, le saumon, la sardine et le maquereau, ainsi que les œufs, les champignons et certains produits laitiers.

Q3: Quels sont les aliments à privilégier pour obtenir des niveaux suffisants de vitamine D?

R3: Les aliments à privilégier pour obtenir des niveaux suffisants de vitamine D sont le poisson gras comme le thon, le saumon, la sardine et le maquereau, ainsi que les œufs, les champignons et certains produits laitiers. Les vitamines D sont également disponibles sous forme de supplément en comprimés.