share on:
Rate this post

La catégorie 1 de masques est un outil essentiel pour la santé et la sécurité des travailleurs. Alors que de plus en plus de travailleurs sont exposés à des produits chimiques et à des environnements dangereux, les masques de catégorie 1 sont une ligne de défense importante pour la protection des travailleurs. Dans cet article, nous allons examiner ce que sont les masques de catégorie 1, les normes qui s’y appliquent et les recommandations à suivre pour une meilleure protection. Enfin, nous traiterons de la façon dont ces masques peuvent être utilisés pour protéger les travailleurs même dans les environnements les plus dangereux.

Masque de catégorie 1 : définition, norme et recommandations



Depuis début février, il y a eu des directives gouvernementales concernant les masques et les gels hydroalcooliques pour combattre les variants de la Covid-19. Les masques de catégories 1 sont obligatoires dans les écoles et les masques faits maison sont interdits. Comment bien choisir son masque ? Qu’est-ce qu’un masque de catégorie 1 ? Nos experts vous répondent.



Qu’est-ce qu’un masque de catégorie 1 ?

Les masques de catégorie 1 englobent à la fois les masques grand public UNS1 et les masques chirurgicaux de catégorie 1. Ces équipements barrière sont normalement présentés sous forme de demi-masque, sans soupape ni filtre apparent et couvrent le nez, la bouche et le menton. Ces deux types de protections respiratoires ont des caractéristiques différentes, bien qu’ils doivent satisfaire à des normes européennes et françaises pour pouvoir être commercialisés. 

Le masque chirurgical est un masque anti-projection. Il existe 3 catégories de masques chirurgicaux : 1, 2 et 3, où la catégorie 3 est la plus filtrante. Nous nous concentrerons sur la catégorie 1 qui doit avoir une filtration supérieure ou égale à 95%. 

Les masques réutilisables sont des appareils de protection des voies respiratoires. Ils sont destinés à se protéger des projections de particules fines grâce à des fibres textiles. Un masque lavable est un équipement de sécurité individuel, il filtre l’air inhalé et évite la transmission des gouttelettes de salive. Il existe 2 types de masques réutilisables, les masques UNS1 et UNS2, UNS étant l’abréviation pour usage non-sanitaire. Actuellement, seul la catégorie 1 est recommandée contre les nouveaux variants de la COVID-19. Elle présente un taux de filtration supérieur ou égal à 90%, ce qui la rend très efficace pour se protéger lorsque l’on est en présence d’autres personnes.

Lire aussi  Sommeil : comment bien dormir ?

Spécifications des masques de catégorie 1

Pour être qualifiés masques de catégorie 1, les fabricants doivent satisfaire aux exigences européennes et françaises. Les masques chirurgicaux appartenant à cette catégorie doivent être certifiés CE, EN 14683. Il s’agit d’une attestation de conformité européenne qui indique que le producteur a respecté le cahier des charges. Ces modèles, en opposition aux masques réutilisables, sont à usage unique. Ils sont normalement mis en œuvre par des soignants pour empêcher la transmission, par exemple lors d’une épidémie d’influenza. 

Les masques lavables, quant à eux, peuvent être reconnus comme de catégorie 1 seulement s’ils satisfont aux réglementations AFNOR. Les masques doivent offrir une efficacité de filtration d’au moins 90%. Comment les identifier ? Les produits doivent être fournis avec une boîte, une notice ou une étiquette qui précise le taux de filtration ainsi que le respect de la norme AFNOR.

Est-il requis d’utiliser un masque de protection de niveau 1 ?

Depuis plus d’un an, le port du masque est devenu une des mesures de sûreté obligatoires. En 2021, seuls les masques chirurgicaux, les masques lavables de catégorie 1 et les masques FFP2 sont considérés comme étant efficaces contre la Covid-19 et ses variantes. Les FFP2 ne sont pas des masques de catégorie 1, il s’agit d’un équipement de protection respiratoire qui assure une étanchéité optimale et peut protéger contre l’inhalation de poussières, d’aérosols ou de vapeurs provenant de produits chimiques. Utiliser ce type de masque quotidiennement peut entraîner des difficultés respiratoires.  

Il est essentiel, au minimum, de porter un masque de catégorie 1. Dans les faits, il est obligatoire de mettre un de ces 3 masques. Mais dans quels endroits dois-je porter ce genre de masque ? Les écoles, les magasins, le lieu de travail… Partout où vous êtes susceptibles de croiser des personnes. Gardez à l’esprit que le port du masque n’est qu’un des gestes barrières utiles pour lutter contre le virus, avec le lavage des mains à l’eau et au savon ou au gel hydroalcoolique et le respect des distances de sécurité.

Comment porter un masque de type 1 ?

Le facteur le plus important à considérer quand on porte un masque : L’hygiène ! C’est le seul moyen pour vous assurer une protection efficace. Il est donc primordial de trouver le masque qui vous convient le mieux. Choisissez celui dans lequel vous êtes le plus à l’aise et qui ne vous gêne pas toute la journée. Vous avez le choix entre différentes tailles et couleurs, trouvez donc celui qui vous protège et qui vous ressemble ! 

Lire aussi  Pourquoi consulter une gynécologue ?

Nos experts vous ont donc préparé le protocole à suivre pour mettre correctement votre masque. Les masques lavables et les masques chirurgicaux se portent de la même manière. Voici la démarche à suivre : 

  • Étape 1 : Se nettoyer les mains avec du savon ou un gel hydro alcoolique. 
  • Étape 2 : prendre le masque par les élastiques pour ensuite le mettre sur son visage. Faites bien attention à ne pas toucher le masque! 
  • Étape 3 : placer chaque élastique autour de vos oreilles.
  • Etape 4 : tenir le masque sur le haut de votre nez, au niveau de la barrette nasale, et tirer le bas du masque sous le menton.

Rappel : Votre masque sera efficace si vous respectez des règles d’hygiène strictes. Pour votre masque jetable, il doit être changé toutes les 3 à 4 heures. S’il entre en contact avec des liquides comme de l’eau, il doit être immédiatement remplacé, car l’humidité inhibe la protection.  Tout comme leur variante les masques chirurgicaux, les masques lavables doivent être changés toutes les 4h. Pour conserver toutes les propriétés protectrices de votre masque nous vous conseillons de bien respecter le nombre de lavages. Si vous ne respectez pas ces consignes vous le remarquerez vite des odeurs nauséabondes envahissent votre masque. Les filtres, présents dans les masques, ont la propriété de retenir les odeurs.

Où et à quel prix acheter des masques de catégorie 1 ?

Les masques de catégorie 1 se trouvent un peu partout. Cependant, nous vous suggérons de les acheter en pharmacie ou en parapharmacie pour vous assurer de leur qualité. 

Jetables ou réutilisables, il est primordial que vous choisissiez des masques de qualité pour vous protéger et protéger votre entourage. De plus, vous trouverez plus facilement des accessoires pour masques, tels que des supports respirants.  Des solutions sont même disponibles pour éviter la buée sur les lunettes. 

A savoir : les prix des masques chirurgicaux sont plafonnés à 95 cents afin de réguler le marché.

Quelle est la définition d’un masque de catégorie 1 ?

Réponse :

Un masque de catégorie 1 est un dispositif médical destiné à la protection individuelle des voies respiratoires contre la transmission de germes, de bactéries et de particules.

Quelle est la norme pour les masques de catégorie 1 ?

Réponse :

Les masques de catégorie 1 doivent répondre à la norme EN 14683, qui spécifie les exigences et les méthodes d’essai pour les masques médicaux chirurgicaux.

Quelles sont les recommandations pour l’utilisation des masques de catégorie 1 ?

Réponse :

Il est recommandé d’utiliser des masques de catégorie 1 lorsqu’une personne est en contact étroit avec une ou plusieurs personnes à risque de transmission de germes, de bactéries et de particules. Les masques doivent être portés correctement et avec soin pour assurer une protection maximale.