share on:
Rate this post

En sollicitant un crédit immobilier, l’assurance emprunteur fait partie des conditions de la banque pour l’obtenir. Même si aucune notification légale ne l’exige, elle est indispensable pour protéger autant l’assuré, ses proches que l’établissement financier qui octroie le prêt. Des aléas de la vie risquent d’impacter le revenu du créditeur et l’empêchent de continuer à payer ses mensualités. Ces conseils doivent vous aider à comparer les contrats et choisir votre assurance crédit.

Pourquoi est-il important de bien choisir les garanties ?

L’assurance d’un crédit n’est pas obligatoire, mais elle est souvent imposée par la banque pour qu’elle cède un prêt immobilier. Le dispositif sert à protéger l’établissement financier en cas de défaillance de l’assuré due à des incidents de la vie. La couverture de l’assurance permet de poursuivre le paiement total ou partiel des mensualités. Il se peut que le prêteur meure ou devienne invalide, ce qui l’empêche de travailler ou d’effectuer des activités à but lucratif. Ces problèmes de santé risquent de laisser des dettes à sa famille et ses proches.

Néanmoins, la souscription d’un tel contrat peut présenter une somme assez conséquente. Pourtant, c’est possible de faire de nettes économies en choisissant les bonnes garanties. Une personne qui exerce un métier à risque ne doit pas accepter la même couverture qu’un simple employé de bureau. Nul besoin également d’opter pour une garantie perte d’emploi alors que vous travaillez à votre compte. Il est donc essentiel de savoir à quelle assurance emprunteur souscrire.

Lire aussi  Allianz assurance habitation avis

Prendre en compte la fiche standardisée d’information

La Fiche Standardisée d’Information est un document obligatoire, remis par l’établissement prêteur dès la première simulation de l’offre de prêt immobilier. Elle sert à informer l’assuré de ses droits dans cette démarche. La notice doit comprendre les garanties, la quotité et les conditions de la banque. Elle présente aussi une estimation personnalisée du coût de la prise en charge. L’important est que cette pièce aide à faire la comparaison des contrats.

À ce titre, un contrat peut proposer différentes garanties : les garanties standards ou obligatoires et les garanties optionnelles. Les couvertures de base concernent le risque décès, la Perte Totale Irréversible d’Autonomie ou l’Invalidité permanente ainsi que la perte d’emploi. Dans cette option, l’assuré a besoin de recourir à l’aide d’une tierce personne pour rembourser le capital restant dû.

Les autres critères à prendre en compte

À présent, vous avez choisi les garanties qui correspondent à votre situation. Pour sélectionner au mieux son assurance de crédit, il est également nécessaire de considérer d’autres critères importants comme la qualité de service de l’assureur ou encore la couverture qui offre une protection optimale avec un pourcentage plus avantageux.

Les assureurs peuvent proposer la même base de garanties. Pour les différencier, on a intérêt à vérifier l’âge limite pour bénéficier les garanties, les exclusions prévues dans le contrat, la durée d’indemnisation en cas de situations temporaires, le délai de franchise et de carence. Dans le cadre des co-emprunteurs, la notion de quotité est à prendre en compte. La banque exige une couverture total lorsque vous empruntez seul. Autrement, il vaut mieux répartir la prise en charge entre les assurés en trouvant le bon équilibre.

Lire aussi  Le rôle du droit institutionnel dans la gouvernance d'entreprise