share on:
Rate this post

En tant que moteur de base de votre voiture, le collecteur d’admission est chargé de diriger l’air vers le moteur et de réguler le mélange air-carburant. Comme tous les autres éléments du moteur, le collecteur d’admission doit être entretenu et nettoyé régulièrement. Dans cet article, nous allons examiner le fonctionnement et le nettoyage d’un collecteur d’admission ainsi que les tarifs associés. Nous discuterons également de la façon dont le nettoyage du collecteur d’admission peut améliorer les performances de votre voiture et de la façon dont cela peut vous aider à réduire votre consommation de carburant. À la fin de cet article, vous saurez comment vous pouvez maintenir votre collecteur d’admission et obtenir les meilleures performances possibles de votre voiture.

Connu aussi sous le nom de répartiteur, le collecteur d’admission est l’élément qui assure l’introduction d’air dans les cylindres du moteur. Il se charge de distribuer de manière homogène l’air aspiré par votre véhicule. Il se trouve après le filtre à air, qui sert à retenir les particules présentes dans l’atmosphère.

⚙️ Quelle est la fonction du collecteur d’admission ?

fonctionnement collecteur admission

Le collecteur d’admission est une partie de votre moteur, et plus spécifiquement, comme son nom l’indique, de votre système d’admission. L’admission d’une voiture est ce qui permet à l’air de pénétrer dans votre moteur pour s’y mélanger avec le carburant. C’est la combustion de ce mélange qui permet de faire fonctionner le moteur.

Lorsque l’air entre dans le moteur, il traverse d’abord le filtre à air, qui sert à s’opposer à l’entrée des particules et poussières contenues dans l’air qui pourraient endommager votre moteur. L’air est ensuite dirigé vers le débitmètre : il s’agit d’un capteur qui permet de mesurer la quantité d’air admise.

Ensuite, l’air passe par le turbocompresseur, s’il y en a un sur le véhicule, par le carburateur ou par le boîtier papillon, selon le moteur de la voiture. Enfin, il arrive au collecteur d’admission. C’est lui qui va distribuer l’air dans les cylindres du moteur.

Lire aussi  À quoi sert l'AdBlue ?

Ainsi, le collecteur d’admission est constitué de plusieurs tubes. Il en possède autant qu’il y a de cylindres sur le moteur. C’est pour cette raison qu’on l’appelle parfois répartiteur : il est là pour fournir à chaque cylindre l’air essentiel pour la combustion et pour répartir cet air de façon homogène.

Il faut aussi noter que le rôle du collecteur d’admission varie selon le type d’injection de votre véhicule. Votre voiture peut effectivement être à injection directe : le collecteur d’admission ne répartit alors que l’air. Mais elle peut disposer d’une injection indirecte : le boîtier d’admission sert alors à distribuer l’air et aussi le carburant.

Bon à savoir : le collecteur d’admission est souvent composé de fonte d’acier ou d’aluminium moulée, mais n’est pas exposé à des températures aussi élevées que d’autres pièces du moteur et peut donc aussi être fait en matériau synthétique.

🔎 Quels sont les signes d’un collecteur d’admission en mauvais état ?

symptômes collecteur d'admission

Le collecteur d’admission n’est pas une pièce qui doit être remplacée à un intervalle régulier. Malgré cela, il peut être endommagé et causer des problèmes qui affectent son fonctionnement : une fuite, une fissure sur un tuyau, une défaillance des clapets ou un encrassement de la pièce.

Lorsque le collecteur d’admission est usé ou endommagé, il ne fonctionne plus correctement, ce qui a un impact direct sur le moteur. Les symptômes suivants peuvent alors être observés :

  • Une perte de puissance du moteur, notamment à l’accélération ;
  • Une consommation excessive de carburant ;
  • Une augmentation des émissions de gaz d’échappement.

Si le collecteur d’admission est encrassé, vous pouvez également constater la présence de suie dans le collecteur, mais également dans d’autres pièces du moteur telles que les soupapes ou la vanne EGR. Si c’est une fuite, vous pouvez également remarquer des symptômes similaires, mais aussi une flaque d’huile sous votre véhicule ou des bruits inhabituels venant du moteur.

👨‍🔧 Comment réparer un collecteur d’admission ?

nettoyer collecteur d'admission

Le décrassage d’un collecteur d’admission encrassé peut restaurer son correct fonctionnement sans devoir le changer. Cependant, réparer un collecteur d’admission exige de le démonter. Utilisez cette occasion pour remplacer son joint afin d’éviter une éventuelle fuite.

Lire aussi  Mèche pneu : utilisation, législation et tarif

Matériel nécessaire :

  • Boîte à outils
  • Nettoyeur haute pression
  • Produit décapant
  • Joint neuf

Étape 1 : Démonter le collecteur d’admission[⚓ ancre « etape1 »]

démonter collecteur d'admission

Pour remettre en état votre collecteur d’admission, vous devez le démonter. Pour ce faire, enlevez la vanne EGR et le boîtier papillon pour accéder au collecteur d’admission. Desserrez les vis de fixation du boîtier d’admission et celle qui se trouve à l’entrée du collecteur, puis déposez ce dernier.

Étape 2 : Nettoyer le collecteur d’admission[⚓ ancre « etape2 »]

nettoyage collecteur d'admission

Commencez par nettoyer le collecteur d’admission avec un nettoyeur haute pression et/ou un aspirateur. Vous allez ainsi enlever la suie et la poussière. Ensuite, appliquez du produit décapant et laissez agir plusieurs minutes. Rincez à l’eau et laissez sécher votre collecteur d’admission.

Étape 3 : Remonter le collecteur d’admission[⚓ ancre « etape3 »]

remonter collecteur d'admission

Avant de remonter votre collecteur d’admission, utilisez cette occasion pour remplacer son joint qui peut s’user. Ensuite, réinstallez votre collecteur d’admission en effectuant les étapes du démontage dans le sens inverse.

💰 Quel est le prix d’un Collecteur d’Admission ?

prix collecteur d'admission

Si un collecteur d’admission encrassé peut être nettoyé, il doit être remplacé en cas de brisure ou de fente sur une tubulure. Le coût d’un collecteur d’admission peut aller de 300 à 800 € en fonction de votre modèle de voiture. Incluez dans cela le prix de la main d’œuvre : prévoyez au moins trois heures de travail.

Vous savez maintenant tout sur le collecteur d’admission de votre voiture ! Si le vôtre est abîmé, ne tardez pas à le changer car une mauvaise combustion peut endommager votre moteur. Utilisez notre comparateur de garages pour trouver un atelier pas cher et prendre rendez-vous en cinq minutes seulement !

Quel est le fonctionnement d’un collecteur d’admission ?

Un collecteur d’admission est une pièce mécanique qui relie les cylindres à l’admission d’air pour une combustion plus efficace. Il permet à l’air d’être dirigé plus facilement vers les cylindres et augmente ainsi la puissance du moteur.

Comment nettoyer un collecteur d’admission ?

Le collecteur d’admission doit être nettoyé régulièrement pour assurer un fonctionnement optimal du moteur. Pour ce faire, il est recommandé de le démonter et de le nettoyer à l’aide d’un produit nettoyant spécial pour le moteur. Il est important de bien rincer le collecteur et de le sécher avant de le remonter.

Quel est le tarif d’un collecteur d’admission ?

Le tarif d’un collecteur d’admission varie en fonction du type et de la marque. Il peut aller de quelques euros à plusieurs centaines d’euros. Il est recommandé de comparer les différents modèles et de choisir celui qui convient le mieux.