share on:
Rate this post

L’utilisation de la réduction catalytique sélective (SCR) est devenue un moyen populaire pour réduire les taux d’émissions des moteurs. En raison de sa capacité à améliorer le fonctionnement des moteurs et à réduire les émissions nocives, elle est de plus en plus populaire dans l’industrie automobile. Mais que fait exactement la SCR et quels sont ses symptômes courants ? Dans cet article, nous allons examiner le rôle et les symptômes de la SCR et discuter de ses avantages et de ses inconvénients.

Le SCR (Réduction Catalytique Sélective) est un dispositif de limitation des rejets polluants. Grâce à une réaction chimique, il transforme les oxydes d’azote en gaz non nocifs et en vapeur d’eau. Ainsi, il a été intégré lorsque la norme Euro 6 a été mise en place pour réduire l’impact des véhicules sur la pollution de l’air. Le SCR est placé dans le système d’échappement et s’applique surtout aux moteurs diesel.

💨 Quel intérêt présente le dispositif SCR ?

rôle du dispositif SCR

Le dispositif de réduction catalytique sélective présente un avantage certain pour limiter la contamination des véhicules. Il permet, en effet, de baisser les taux d’oxydes d’azote (NOx) des autos et des camions. En matière de pollution, les oxydes d’azote sont des produits extrêmement nocifs pour l’environnement. Ces émanations sont engendrées par la combustion du moteur.

Au niveau européen, des normes sont mises en place pour lutter contre l’atmosphère polluée par les automobiles. Depuis 2015, la réglementation antipollution Euro 6 établit de nouvelles limites d’émissions de Nox. La norme Euro 5 avait instauré l’utilisation du dispositif SCR sur les poids lourds et les camions. Désormais, avec la norme Euro 6, tous les véhicules neufs utilisant du diesel doivent l’être dotés.

Lire aussi  Pneu clouté : rôle, prix et règlementation

Le Selective Catalytic Reduction permet de remplacer le catalyseur standard pour obtenir des résultats plus satisfaisants en matière de lutte contre la pollution. La réaction chimique qui se produit avec le SCR est nommée oxydo-réduction ou catalyse.

Il est ainsi placé sur la ligne d’échappement du véhicule, et convertit les oxydes d’azote en vapeur d’eau et en azote non nocif avant la sortie des gaz d’échappement. Il est nécessaire de satisfaire aux normes anti-pollution pour rouler légalement à bord de votre véhicule mais également pour passer votre contrôle technique.

💡 Comment fonctionne le dispositif Selective Catalytic Reduction ?

fonctionnement du dispositif de Selective Catalytic Reduction

Le système SCR est composé d’un catalyseur, qui fonctionne à l’aide de l’Adblue. Ce liquide est spécifique aux véhicules diesel et est injecté dans le système d’échappement. Contenant de l’urée et de l’eau déminéralisée, c’est la chaleur de l’échappement qui le décompose en ammoniac. Ce procédé permet de transformer les oxydes d’azote en azote et en vapeur d’eau.

L’Adblue possède un bac à part, il ne doit en aucun cas être mélangé au carburant ou à un autre liquide du véhicule. En règle générale, on le retrouve à côté du carburant, près du moteur ou dans le coffre de la voiture. Les véhicules actuels ont un voyant sur le tableau de bord qui s’allume lorsque le niveau est trop bas.

Pour éviter un dysfonctionnement du système antipollution de votre véhicule, il est indispensable de faire le plein d’Adblue de temps en temps. En effet, certaines voitures ne peuvent pas démarrer sans le liquide.

De plus, sur les véhicules commercialisés depuis 2019, on retrouve deux catalyseurs au sein du dispositif SCR. Cette évolution permet d’améliorer la filtration des particules polluantes.

⚠️ Quels sont les symptômes d’un dispositif SCR en panne ?

symptômes dispositif SCR en panne

Le dispositif de réduction catalytique sélective peut être sujet à des dysfonctionnements. Les causes les plus fréquentes étant un très faible volume d’Adblue ou un encrassement des catalyseurs du SCR, les symptômes sont multiples :

  • Impossibilité de démarrer le véhicule : sans Adblue en quantité suffisante, le véhicule ne peut pas être mis en marche lorsque le contact est mis ;
  • Puissance moteur diminuée : le moteur n’augmente pas sa fréquence au cours des trajets ;
  • Consommation de carburant augmentée : la consommation de gasoil est accrue ;
  • Moteur ralenti : le moteur émet un son différent et est moins performant.
Lire aussi  Récepteur d'embrayage : fonctionnement, prix et changement

Si vous observez l’un de ces signaux, commencer par vérifier le niveau d’Adblue. Si celui-ci est correct, le problème est dû à l’encrassement du catalyseur du SCR. Dans ce cas, il est nécessaire de faire appel à un professionnel pour remplacer cette pièce du système d’échappement.

💸 Combien coûte une réparation du SCR ?

prix réparation de SCR

Si le dysfonctionnement du SCR est attribuable à un manque d’Adblue, l’intervention à réaliser est peu coûteuse. Il est alors nécessaire d’acheter un bidon d’Adblue dont le prix est compris entre 10 € et 20 € et de compléter le contenu du réservoir approprié.

Cependant, si les catalyseurs sont encrassés, cela nécessite soit un décalaminage soit un changement de pièce si le taux d’encrassement est trop élevé. Un décalaminage a un prix moyen compris entre 100 € et 200 €.
Si le catalyseur est à remplacer, le montant de la facture sera plus conséquent et varie entre 250 € et 700 €.

Maintenant, vous avez toutes les données indispensables à connaître sur le Selective Catalytic Reduction (SCR) de votre véhicule diesel. Élément indispensable du système anti-pollution de la ligne d’échappement, il doit être entretenu correctement et le niveau d’Adblue doit être surveillé !

Quel est le rôle de la Réduction Catalytique Sélective (SCR) ?

Réponse :

La Réduction Catalytique Sélective (SCR) est une technologie qui permet à un moteur diesel de réduire la teneur en oxydes d’azote (NOx) dans les gaz d’échappement en injectant un agent réducteur, généralement de l’urée, dans le flux d’échappement.

Quels sont les symptômes d’un problème avec le système SCR ?

Réponse :

Les symptômes d’un problème avec le système SCR incluent une fumée noire, une augmentation de la consommation de carburant, une perte de puissance et une augmentation des émissions de NOx.

Comment le système SCR peut-il être entretenu ?

Réponse :

Le système SCR peut être entretenu en vérifiant régulièrement le niveau de liquide de réduction catalytique sélective (SCR) et en effectuant des tests de diagnostic pour détecter tout dysfonctionnement. Il est également important de s’assurer que le système est correctement calibré et que tous les composants sont en bon état.