share on:
Rate this post

Ligne d’échappement est un système crucial pour une voiture. Il est responsable de la réduction des niveaux de pollution, tout en maintenant la puissance et le rendement du moteur. Mais le rôle d’une ligne d’échappement ne s’arrête pas là. Dans cet article, nous allons examiner en détail le rôle et l’entretien d’une ligne d’échappement, ainsi que les différents prix qu’il présente. Nous allons également examiner les avantages et les inconvénients d’avoir une ligne d’échappement. Enfin, nous allons discuter des moyens de trouver le bon prix pour une ligne d’échappement. En suivant ces conseils, vous pourrez obtenir une ligne d’échappement de qualité à un prix raisonnable.

Le système d’échappement est conçu pour acheminer les fumées produites par le moteur vers l’extérieur. Il permet de réduire la température, la pression et la vitesse des gaz, mais aussi leur nocivité et leur nuisance acoustique. Pour cela, il est formé de différents composants.

🔍 Quelle est la composition d’une ligne d’échappement ?

composition ligne d'échappement

La ligne d’échappement est le système qui dirige les gaz produits par la combustion du moteur vers l’extérieur de votre voiture. Elle contribue également à en réduire la température et la vitesse. Elle est utilisée pour limiter les émissions nocives et les nuisances sonores.

La ligne d’échappement est formée de plusieurs pièces, qui peuvent varier en fonction du type de moteur (essence ou diesel) et de l’âge de votre voiture. On retrouve cependant toujours les éléments suivants :

  • Le collecteur d’échappement : c’est la pièce qui recueille les gaz d’échappement en sortie du moteur. Il comporte autant d’entrées que votre voiture a de cylindres. Ces tubes se rejoignent et ne forment plus qu’un à la sortie du collecteur, formant le conduit central de la ligne d’échappement.
  • Le catalyseur : aussi appelé pot catalytique, il sert à transformer les gaz d’échappement néfastes en substances non nocives (azote, gaz carbonique, eau…). Le catalyseur est obligatoire sur les moteurs essence depuis 1993 et diesel depuis 1999. Il est parfois doublé d’un précatalyseur, qui se trouve près du collecteur d’échappement, là où les gaz sont à leur température maximale : le catalyseur travaille à chaud.
  • Le tube intermédiaire : il sert à connecter le catalyseur au silencieux.
  • Le pot de détente, ou silencieux avant : il ralentit et refroidit les gaz après la catalyse. Il diminue ainsi la pression de l’échappement.
  • Le pot d’échappement, ou silencieux arrière : situé à l’extrémité de la ligne, il sert à réduire le bruit juste avant la sortie des gaz.

Mais d’autres éléments peuvent aussi se trouver sur la ligne d’échappement. C’est le cas du filtre à particules (FAP), obligatoire sur les véhicules diesel et certains moteurs essence. Il est destiné à retenir une partie des gaz polluants. On trouve aussi la sonde lambda, qui mesure la composition des gaz l’échappement pour aider le calculateur moteur à doser le mélange air/carburant.

Lire aussi  Peinture pare-chocs : modèles, prix et comment l'appliquer

On peut également trouver le SRC (Selective Catalytic Reduction), sorte de catalyseur nouvelle génération. Il est conçu pour transformer les oxydes d’azote (NOx) en substances non dangereuses. Il fonctionne grâce à de l’additif. Enfin, deux autres sondes complètent le dispositif :

  • La sonde de température du FAP, placée à l’entrée et à la sortie du filtre à particules pour fournir des informations au calculateur et pour contrôler l’injection, ainsi que pour favoriser une bonne régénération du FAP.
  • La sonde de pression, qui mesure la pression dans l’échappement.

Les moteurs diesel sont équipés d’une ligne d’échappement, qui se distingue de celle des moteurs à essence par la présence d’un filtre à particules et d’un système de réduction catalytique sélectif (SCR), que l’on ne retrouve pas sur les véhicules essence.

Le saviez-vous ? C’est aux États-Unis que le SCR a fait son entrée sur les voitures diesel, bien avant son arrivée en Europe et en France.

La plupart des voitures sont dotées d’un seul tuyau d’échappement. Cependant, les véhicules puissants, comme les voitures haut de gamme, en ont généralement deux. Ces moteurs, qui sont constitués de plusieurs cylindres, nécessitent un double tuyau d’échappement.

💨 Comment fonctionne une ligne d’échappement ?

Fonctionnement de la ligne d'échappement

Le système commence à l’arrière du moteur. Le collecteur relié à la culasse reçoit les gaz d’échappement et dirige la chaleur vers l’arrière de la voiture. Cela provoque l’oxydation des hydrocarbures non consommés et le monoxyde de carbone.

Le pot catalytique reçoit alors les gaz d’échappement et, grâce aux catalyseurs, transforme les gaz nocifs en vapeur d’eau et dioxyde de carbone. La toxicité des substances est alors réduite à plus de 90 %. Ensuite, le silencieux achemine les gaz vers des chambres de résonance, ce qui diminue les bruits du pot d’échappement.

En conclusion, la ligne d’échappement contribue à la réduction des toxines et des sons produits par le pot d’échappement.

📆 Quand remplacer la ligne d’échappement de sa voiture ?

quand changer ligne d'échappement

La ligne d’échappement de votre automobile n’a aucune fréquence de remplacement : convenablement entretenue, elle peut durer toute la durée de vie de votre véhicule. Néanmoins, elle est vulnérable à la saleté et à la corrosion, ce qui peut aboutir à sa perforation.

Il convient par conséquent de vérifier les différentes pièces de votre ligne d’échappement régulièrement, par exemple lors de votre révision auto. Certaines pièces sont moins durables que les autres. Ainsi, la durée moyenne de vie d’un catalyseur est de 100 à 120 000 kilomètres.

Sur les véhicules qui sont équipés, le filtre à particules requiert un entretien particulier. En accumulant les particules polluantes, il peut s’encrasser et être bouché. Pour enrayer cela, il faut le nettoyer régulièrement, soit en conduisant fréquemment à vitesse suffisante sur l’autoroute, soit en effectuant un décalaminage.

Lire aussi  Feu de recul : tout ce qu'il faut savoir

Un filtre à particules qui n’a pas l’opportunité de se régénérer fréquemment doit être remplacé tous les 80 à 120 000 kilomètres. Enfin, les sondes peuvent aussi devoir être remplacées pendant la durée de vie de votre automobile. Généralement, la durée de vie d’une sonde lambda est de 160 000 kilomètres.

🚗 Quels sont les signes d’un problème de ligne d’échappement ?

symptômes ligne d'échappement hs

Votre ligne d’échappement est soumise à de nombreuses contraintes de pression et de température, mais elle est aussi particulièrement exposée. En cas de mauvais entretien du moteur, mais aussi à force d’être exposée aux intempéries et à la saleté, elle peut s’altérer prématurément.

En cas de dysfonctionnement sur votre ligne d’échappement, vous allez constater les symptômes suivants :

  • La ligne d’échappement est oxydée ;
  • La ligne d’échappement est trouée ;
  • Vous échouez au contrôle technique ;
  • Le moteur fait du bruit ;
  • Votre ligne d’échappement est bruyante ;
  • Vous utilisez plus de carburant ;
  • Il y a des fuites sur la ligne d’échappement.

Une ligne d’échappement dysfonctionnelle entraîne une surconsommation de carburant, une émission plus importante de pollution, et une panne du moteur. Les symptômes peuvent donc être assez variés et multiples. Par conséquent, il convient de contrôler son état régulièrement et de la faire inspecter sans tarder par un mécanicien si vous pensez à un problème sur une des pièces de votre ligne d’échappement.

💰 Quel est le tarif pour une ligne d’échappement ?

prix ligne d'échappement

La ligne d’échappement est composée de divers éléments dont le prix varie. Le changement du catalyseur, susceptible de se briser à cause de températures excessives, se négocie entre 300 et 1000 € en fonction du véhicule.

Le coût d’un filtre à particules est d’environ 750 € en moyenne. Pour augmenter sa durabilité, il est préférable de réaliser un décalaminage dont le tarif tourne autour de 90 €.

Le changement du silencieux d’échappement revient entre 100 et 300 € tandis que le coût d’un remplacement de la sonde lambda se situe aux alentours de 200 à 250 €. Avant de procéder à une quelconque réparation, il est primordial que le garagiste examine votre ligne d’échappement et détermine la cause du problème.

Vous connaissez à présent tout sur la ligne d’échappement ! Comme vous l’avez constaté, elle peut être plus ou moins complexe selon votre véhicule. Dans tous les cas, vous devez veiller à bien l’entretenir pour préserver sa durée de vie et éviter tout dysfonctionnement sur l’un de ses éléments.

Quel est le rôle d’une ligne d’échappement ?

Réponse:

La ligne d’échappement a pour rôle de transférer les gaz d’échappement des cylindres vers l’extérieur pour être évacués.

Quel est l’entretien nécessaire pour une ligne d’échappement ?

Réponse:

Le principal entretien nécessaire pour une ligne d’échappement est de vérifier régulièrement les joints et les fixations pour s’assurer qu’aucune fuite n’est présente. Il est également important de vérifier que la ligne d’échappement n’est pas bouchée ou endommagée et de la nettoyer si nécessaire.

Quel est le prix d’une ligne d’échappement ?

Réponse:

Le prix d’une ligne d’échappement dépendra de plusieurs facteurs, notamment de la marque et du type de véhicule. En moyenne, le prix d’une ligne d’échappement peut aller de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros.