share on:
Rate this post

Le système antipollution des voitures est un élément essentiel pour protéger l’environnement et maintenir une qualité de l’air saine. Malheureusement, lorsque le système antipollution d’une voiture est en panne, cela peut entraîner une contamination de l’air par des polluants, ce qui peut avoir des conséquences graves pour la santé et l’environnement. Dans cet article, nous examinerons les causes et les solutions aux problèmes de défaillance des systèmes antipollution des voitures et discuterons des mesures qui peuvent être prises pour corriger ce problème. Nous aborderons également la façon dont le calendrier d’entretien peut aider à prévenir la défaillance du système antipollution et comment les propriétaires de voitures peuvent réagir si leur voiture est équipée d’un système antipollution défectueux.

Indispensable pour votre véhicule, le système antipollution s’occupe du contrôle et de la réduction des rejets polluants émis par votre pot d’échappement. Créé dans un but de sauvegarde de l’environnement, il est nécessaire pour limiter la contamination produite par votre voiture lors de vos déplacements. Découvrez dans cet article le mécanisme de ce dispositif, les signes de sa défaillance et le montant de sa réparation !

🚗 Comment opère le système antipollution d’une automobile ?

Obligatoire depuis 2002 pour les véhicules à essence et 2004 pour les véhicules diesel pour répondre aux exigences européennes, le système antipollution est un élément essentiel pour la réduction des émissions de CO2. Il s’agit d’un dispositif électronique qui surveille le niveau de pollution émis par le moteur et s’assure qu’il ne dépasse pas la valeur maximale autorisée.

Le système antipollution intervient à l’occasion de la combustion et de la phase d’évacuation qui lui succède. Voici les composants qui lui permettent de contrôler le niveau de pollution produit par le véhicule :

  • La vanne EGR : elle canalise les gaz d’échappement vers la chambre de combustion et permet d’éviter le rejet des gaz toxiques. Lorsqu’elle est défectueuse, elle entraîne une hausse des émissions polluantes ;
  • Le capteur PMH : il calcule la quantité de carburant à injecter pour obtenir le régime moteur souhaité. Ainsi, il limite la sur-consommation et réduit les émissions polluantes ;
  • Le capteur de température du liquide de refroidissement : il calcule la température du moteur et permet de la réguler afin d’éviter la surchauffe et la production excessive de gaz polluants ;
  • Le capteur de pression d’air : associé au capteur PHM, il détermine la quantité d’air nécessaire à la combustion optimale du carburant dans les chambres de combustion ;
  • La sonde lambda : également connue sous le nom de sonde à oxygène, elle se trouve à proximité de l’échappement et détermine le taux d’oxygène contenu dans les gaz évacués ;
  • La sonde de pression différentielle (diesel) : elle analyse la pression du filtre à particules pour connaître son efficacité ;
  • La sonde à oxygène post-catalyseur (essence) : elle contrôle le bon fonctionnement du catalyseur en mesurant le taux d’oxygène contenu dans les gaz polluants après leur passage dans le catalyseur.
  • Rédaction de contenu SEO optimisé pour WordPress en français.
Lire aussi  Où faut-il mettre le liquide de refroidissement ?

💨 Quels sont les signes d’un système antipollution automobile ?

Quels sont les symptômes d'un système antipollution de voiture

Les principaux facteurs de dysfonctionnement de votre système antipollution sont d’origine physique ou électroniques : plusieurs pièces peuvent être abîmées ou encrassées par la suie produite par les gaz d’échappement. Des capteurs ou autres composants électroniques peuvent être défectueux ou déconnectés.

Si votre système antipollution est inutilisable, vous en serez avisé principalement par le témoin du système antipollution, qui s’allumera sur votre tableau de bord. Il peut être accompagné par le déclenchement du voyant moteur et du voyant FAP.

Voici quelques symptômes associés à un dysfonctionnement du système antipollution de votre véhicule :

  • Une forte fumée d’échappement de couleur noire : le capteur de température de liquide de refroidissement ne fonctionne plus correctement et il affecte le fonctionnement du système antipollution ;
  • Le témoin du système antipollution s’allume : le système ne marche plus comme il le devrait et votre véhicule va commencer à émettre des gaz polluants en excès par rapport à la norme en vigueur ;
  • Le voyant du système antipollution clignote continuellement : c’est le pot catalytique qui est la source du problème, il peut provoquer des pannes importantes dans le système ;
  • Une défaillance d’un capteur PMH : elle peut avoir pour conséquence une hausse des émissions polluantes du véhicule, étant donné que la sonde lambda ne pourra plus déterminer le taux d’oxygène des gaz d’échappement ;
  • Une panne de la sonde à oxygène post-catalyseur ou de la sonde de pression différentielle : elle engendre aussi une augmentation de la pollution du véhicule et peut causer un encrassement du filtre à particules.
  • Lire aussi  Porte papillon : définition, installation, prix

    Si le voyant du système antipollution s’allume puis s’éteint, cela témoigne d’un dysfonctionnement de ce dernier, cela peut être détecté par un diagnostic chez un garagiste.

    👨‍🔧 Quels sont les moyens pour remédier à un problème de système antipollution ?

    Quelles sont les solutions pour réparer un système antipollution

    Votre mécanique est en détresse ? Ne tardez pas à vous rendre chez un garagiste pour faire contrôler votre automobile. Pour détecter les pannes, il faudra s’équiper d’une boîte à outils diagnostique. Laisser votre problème non traité engendrera une forte pollution atmosphérique, et sera sanctionné lors d’un contrôle annuel ou lors du contrôle technique.

    Selon l’origine de la panne, de nouvelles pièces seront à remplacer ou à réparer. Un nettoyage du filtre à particule peut aussi être conseillé : cette opération peut être réalisée par un spécialiste ou bien vous-même en ajoutant un additif dans le réservoir à carburant, et en faisant rouler votre véhicule à vive allure sur une autoroute.

    💸 Quel est le tarif d’une remise en état d’un système antipollution ?

    Quel est le tarif d'une remise en état d'un système antipollution

    Selon les constatations faites par le mécanicien, le prix des réparations peut doubler sur votre véhicule. Si la panne est légère et concerne une pièce pas chère, l’intervention vous coûtera entre 50€ et 150€, pièces et main-d’œuvre inclus. Cependant, si la remise en état est longue et complexe, le tarif peut monter jusqu’à 300€ ou plus. En effet, cela dépend du prix de la pièce à remplacer et du temps de travail nécessaire pour effectuer le changement. Par exemple, un catalyseur peut coûter entre 100€ et 400€ selon le modèle et la marque de votre auto.


    Vous connaissez désormais l’ensemble des raisons d’un système antipollution défaillant et les différentes solutions à mettre en place pour le réparer. Si celui-ci ne fonctionne plus correctement, il est très important de vous rendre chez un garagiste afin d’éviter une augmentation brutale de vos émissions de CO2 mais aussi car vous prenez le risque d’une panne qui peut être considérable selon l’origine de la défaillance.

    Quelle est la cause principale du système antipollution défaillant d’une voiture?

    Réponse:

    La cause principale du système antipollution défaillant d’une voiture est généralement due à une défaillance ou une usure des pièces mécaniques ou électroniques du système.

    Quelle est la solution la plus efficace pour réparer un système antipollution défaillant?

    Réponse:

    La solution la plus efficace pour réparer un système antipollution défaillant est de remplacer les pièces défectueuses ou usées et de vérifier que tous les composants du système fonctionnent correctement.

    Quels sont les dangers d’un système antipollution de voiture défaillant?

    Réponse:

    Les dangers d’un système antipollution de voiture défaillant sont principalement l’augmentation des niveaux de pollution atmosphérique et la possibilité que le moteur ne fonctionne pas correctement.