share on:
Rate this post

Calorstat est un composant essentiel de votre système de refroidissement. Il joue un rôle crucial pour maintenir votre moteur à une température optimale et garantir sa longévité. La durée de vie moyenne d’un Calorstat est d’environ cinq ans, mais il peut être nécessaire de le remplacer plus tôt ou plus tard. Dans cet article, nous allons analyser le rôle que joue le Calorstat, les différents types de Calorstat et leur prix. Nous aborderons également les avantages et les inconvénients du remplacement d’un Calorstat. Enfin, nous vous donnerons des conseils pour choisir le bon Calorstat pour votre véhicule.

Le calorstat, également appelé thermostat, est un organe de régulation de la température du circuit de refroidissement. Il peut ouvrir ou fermer la vanne reliant le moteur au système de refroidissement, fonctionnant en fonction de la température du circuit.

🌡️ Quelle est la fonction d’un calorstat ?

rôle calorstat

Le calorstat, également connu sous le nom de thermostat, est une pièce qui fait partie du système de refroidissement de votre voiture. Il s’agit d’une marque déposée par le groupe Vernet S.A.

Le système de refroidissement est composé de plusieurs éléments : radiateur, ventilateur, pompe à eau, sonde de température et des durites qui font circuler le liquide de refroidissement dans le moteur et autour des cylindres afin d’en évacuer la chaleur.

Le calorstat fait partie de ce circuit et est une valve thermostatique qui régule la température du système, comme le système de chauffage à la maison.

Selon la température du circuit, le calorstat est plus ou moins ouvert. Quand il est fermé, il isole ainsi le moteur du système de refroidissement. Plus la température augmente, plus le calorstat s’ouvre et relie le moteur au radiateur, tel un robinet.

Le calorstat permet de maintenir la température du liquide de refroidissement comprise entre 95 et 110°C. Il prévient ainsi une chute excessive de la température du liquide, réduisant les émissions polluantes, la consommation de carburant et l’usure prématurée du moteur.

📍 Où localiser le calorstat ?

radiateur voiture

Le calorstat est une capsule à clapet qui fait partie intégrante du circuit de refroidissement de votre véhicule. On le trouve généralement près du bloc moteur, à l’entrée de la conduite du radiateur de refroidissement. La partie inférieure du calorstat est en contact avec le liquide de refroidissement qui sort du moteur.

Lire aussi  Fuite d'huile moteur : tout ce qu'il faut savoir !

🔍 Comment déterminer si le calorstat est en panne ?

symptômes calorstat hs

Un bon fonctionnement du système de refroidissement est indispensable pour votre voiture. Un dysfonctionnement de ce circuit est un problème grave qui peut abîmer des pièces importantes de votre moteur, mais aussi engendrer une surchauffe de ce dernier.

Une panne du calorstat survient généralement à cause d’un blocage de la vanne. En fonction de la position dans laquelle elle se bloque, voici les indices d’un calorstat en panne :

  • Le calorstat est bloqué en position fermée : voyant de température activé ; surchauffe moteur ; pression excessive du circuit de refroidissement ; rupture du joint de culasse.
  • Le calorstat est bloqué en position ouverte : fonctionnement irrégulier et usure prématurée du moteur, la température de fonctionnement mettant du temps à être atteinte ; baisse trop rapide de la température du circuit de refroidissement ; fuite sous le moteur ; fumées noires à l’échappement ; voyant moteur allumé ; surconsommation de carburant.

⚡ Comment examiner un calorstat ?

tester calorstat

La panne du calorstat survient quand il se bloque, soit en position fermée soit en position ouverte. Pour contrôler le bon fonctionnement de votre calorstat, commencez par vérifier que le liquide de refroidissement circule correctement dans le circuit.

Cette analyse doit se faire à froid en ôtant le bouchon du radiateur. En mettant en marche le moteur, observez si le liquide tourne bien à l’intérieur du radiateur et surveillez la température affichée sur le tableau de bord. Si tout est normal, vous êtes certain que le calorstat n’est pas bloqué en position fermée.

Vous pouvez également vérifier la pression du système. Faites tourner votre moteur jusqu’à ce qu’il atteigne une température élevée puis pressez la durite de retour du calorstat et relâchez-la d’un coup. Si vous ne pouvez pas presser la durite ou si le liquide ne circule pas lorsque vous la relâchez, le calorstat est défectueux.

Il est aussi possible de tester un calorstat dans l’eau chaude. Commencez par purger votre radiateur puis déposez le calorstat pour le plonger dans une casserole d’eau. Il doit flotter dans l’eau sans toucher le fond du récipient. Faites chauffer l’eau jusqu’à 90°C, température d’ouverture du calorstat.

Retirez ce dernier de l’eau sans vous brûler et regardez s’il s’est bien ouvert. S’il ne fonctionne pas normalement, il doit être remplacé.

Lire aussi  Collecteur d'échappement : rôle, usure et prix

👨‍🔧 Comment changer un calorstat ?

changer calorstat

Le système de refroidissement joue un rôle important dans votre voiture. Il absorbe la chaleur générée par le moteur et ses organes lors de leur fonctionnement et la redistribue dans le radiateur, ce qui permet d’éviter la surchauffe et la rupture du moteur. En cas de dysfonctionnement du calorstat, vous devez le remplacer.

Matériel :

  • Calorstat neuf
  • Boîte à outils
  • Bac à vidange
  • Cric
  • Chandelles

Étape 1 : Élever la voiture[⚓ ancre « etape1 »]

surélever voiture

Attendez que le moteur de votre véhicule ait eu le temps de refroidir avant de procéder à des travaux sur son système de refroidissement, car vous risquez de vous brûler. Laissez au moins 4 heures s’écouler après avoir stoppé le moteur. Ensuite, et selon l’emplacement du calorstat de votre automobile, hissez votre voiture à l’aide d’un cric et installez-la sur des chandelles.

Étape 2 : Enlever le calorstat[⚓ ancre « etape2 »]

déposer calorstat

Dévissez le bouchon du réservoir d’expansion et placez un bac d’évacuation sous le radiateur de refroidissement. Débranchez ensuite la durite située au bas de ce dernier. Ensuite, déconnectez aussi les durites reliées au calorstat ainsi que les vis qui maintiennent le boîtier du calorstat. Vous pourrez alors le détacher.

Étape 3 : Installer le calorstat neuf[⚓ ancre « etape3 »]

calorstat neuf

Nettoiez la face d’étanchéité du calorstat et installez-en un nouveau par précaution. Placez ensuite le calorstat neuf et remettez les vis du boîtier. Rebranchez les durites attachées au calorstat ainsi que celle située en bas du radiateur de refroidissement. Pour finir, faites une purge du système de refroidissement et remettez du liquide de refroidissement.

💶 Quel est le coût d’un calorstat ?

prix calorstat

Certains modèles de calorstats sont vendus avec un boîtier d’eau, d’autres sont commercialisés seuls. Cela fait varier les prix d’un calorstat de façon importante. Ainsi, le prix d’un calorstat peut aller de 30 à 200 € environ. Pour son remplacement par un professionnel, ajoutez une heure de travail et le coût d’une vidange du liquide de refroidissement.

Vous avez maintenant une idée de l’importance du calorstat ! Comme vous l’avez lu dans cet article, il est en effet essentiel de changer cette pièce en cas de panne, car une défaillance du calorstat peut mener à une casse moteur à cause de la température trop élevée. Vous courez aussi le risque d’une rupture du joint de culasse, très onéreux à remplacer.

Quel est le rôle d’un calorstat ?

Réponse :

Le calorstat est un dispositif qui contrôle le niveau de température d’un moteur en le maintenant à une température spécifique. Il est responsable de la gestion de la température du moteur et peut être réglé pour fonctionner à des températures différentes.

Quel est le coût d’un nouveau calorstat ?

Réponse :

Le coût d’un nouveau calorstat dépend de plusieurs facteurs, notamment le type de calorstat, la marque et le modèle du véhicule. En général, le prix d’un calorstat peut varier entre 10 et 50 euros.