share on:
Rate this post

Lorsque votre pare-brise est endommagé par un objet, comme un caillou ou un projectile, il est important de réagir rapidement pour éviter tout dommage supplémentaire. Heureusement, il est possible de réparer un pare-brise endommagé, mais il est important de suivre des étapes précises pour s’assurer que la réparation est effectuée correctement. Dans cet article, nous expliquons ce que vous devez faire en cas d’impact sur le pare-brise et comment vous pouvez minimiser les dégâts et les coûts de réparation.

Malheureusement, les dégâts sur le pare-brise sont inévitables pour les automobilistes. Dans certaines circonstances, il est possible de réparer une éraflure sur le pare-brise en injectant une résine spéciale ou en utilisant un kit de polissage. Le prix du service se situe aux alentours de 100 €. Si la fissure est trop large ou que l’éraflure est trop profonde, alors le remplacement du pare-brise est nécessaire.

🔍 Quand est-ce qu’on répare un impact sur le pare-brise ?

quand réparer impact pare brise

Lorsqu’il y a eu un impact sur votre pare-brise, deux solutions sont envisageables :

L’idéal est bien entendu de procéder à une réparation. Elle se fait plus rapidement et est moins onéreuse. L’intervention consiste en un polissage ou l’injection d’une résine spéciale et ne prend que quelques minutes. Cependant, tous les impacts sur le pare-brise ne peuvent pas être réparés.

Un impact qui se situe dans le champ de vision du conducteur ou qui fait plus de 2,5 cm ne peut pas être corrigé. Dans ce cas, le remplacement de la vitre est obligatoire. Une fissure, même sans impact, doit également être remplacée.

Des conditions précises sont requises pour pouvoir procéder à une réparation du pare-brise :

  • Un seul impact ;
  • Un impact d’une taille inférieure à celle d’une pièce de 2 euros, soit environ 2 à 2,5 cm ;
  • Un cratère d’impact ne dépassant pas 4 mm ;
  • L’impact se trouve en dehors du champ de vision du conducteur ;
  • L’impact se situe à plus de 2 cm du détecteur de pluie ;
  • L’impact est distant d’au moins 5 cm du bord du pare-brise.

Pour une réparation ou un remplacement de votre pare-brise, n’attendez pas trop longtemps si vous constatez un impact. Il est préférable d’agir rapidement afin de ne pas aggraver la situation.

Saviez-vous que les impacts réparés sur le pare-brise se fissurent dans les semaines qui suivent dans un cas sur deux ? Une nouvelle fois, un remplacement du pare-brise sera alors nécessaire.

Lire aussi  Volant moteur bi-masse : fonctionnement, avantages et prix

🚗 Est-il possible de conduire avec une dégradation sur le pare-brise ?

rouler avec dégât pare brise

Une dégradation peut survenir sur le pare-brise après avoir circulé sur une route abîmée ou en cas de projectile (gravier, etc.). Si cela vous arrive, vous devez agir rapidement. Il est en effet dangereux de rouler avec une dégradation ou une fissure sur le pare-brise.

Le premier risque que vous courez est que l’impact s’aggrave. En effet, un dommage sur deux se fissure dans les trois semaines suivantes. Alors qu’un impact sur votre pare-brise peut parfois être réparé, une fissure implique le remplacement du vitrage, ce qui est nettement plus cher.

De plus, une dégradation ou une fissure sur votre pare-brise constitue un risque pour la sécurité routière. En effet, le dommage entrave votre visibilité. Pour cette raison, circuler avec une fissure sur le pare-brise est un délit au code de la route, de même que rouler avec une dégradation de plus de 2,5 cm ou placée dans le champ de vision du conducteur. Vous risquez alors une amende de 135 €.

Avoir une dégradation sur le pare-brise vous expose aussi lors du contrôle technique. Obligatoire tous les deux ans à partir de la quatrième année de mise en circulation du véhicule, le contrôle technique examine l’état de votre voiture dans un centre agréé.

Lorsqu’il y a une dégradation ou une fissure sur le pare-brise, vous pouvez recevoir une défaillance majeure ou critique. Vous obtiendrez alors un refus de contrôle technique et vous serez contraint de réaliser la réparation. Suite à ce contrôle technique infructueux, vous devrez passer une contre-visite.

Cela occasionne des frais et prend du temps. Aussi, il est préférable de réparer la dégradation sur le pare-brise dès que possible.

🔧 Comment colmater un impact sur son pare-brise ?

réparer impact pare brise

Pour réparer un impact sur le pare-brise, deux méthodes sont possibles :

  • Le polissage du vitrage, avec un kit de polissage ;
  • L’injection de résine.

Vous pouvez envisager de colmater vous-même votre impact sur le pare-brise en achetant un kit de réparation de pare-brise. Ces kits s’achètent en magasin automobile ou en centre auto. Ils comprennent soit un kit de polissage, soit de la résine et des ventouses.

Il faudra alors fixer le patch compris dans le kit sur l’impact et le fixer au vitrage grâce aux ventouses également incluses. La résine s’injecte ensuite avec une seringue puis doit sécher dix minutes environ. Pour finir, il faudra la lisser avec une lame rasoir et poser un film de finition.

Lire aussi  Les symptômes d'un boîtier papillon défectueux

Cependant, surtout si vous n’avez pas l’habitude, il vaut mieux confier la réparation de votre impact sur le pare-brise à un garagiste professionnel. Il va d’abord s’assurer que l’impact est réparable puis reboucher le trou avec la résine ou utiliser un kit de polissage. L’intervention dure environ trente minutes.

💳 Quel est le coût de la réparation d’un impact sur le pare-brise ?

prix impact pare brise

Le tarif de la réparation d’un impact sur votre pare-brise dépend de la méthode choisie. Avec une injection de résine dans un garage, prévoyez un prix moyen de 100 €. Si l’impact n’est pas réparable, vous devrez changer le pare-brise. Le coût sera alors de 300 à 500 € en fonction du type de pare-brise dont il s’agit (détecteur de pluie, vitre chauffante, etc.).

Vérifiez cependant si votre assurance couvre la réparation de votre impact sur le pare-brise ou son remplacement. Si vous êtes assuré tous risques ou que vous bénéficiez d’une garantie bris de glace, généralement incluse dans une formule tous risques ou un contrat au tiers étendu, vous pouvez être remboursé pour votre impact sur le pare-brise.

Bon à savoir : si l’impact est dû à un accident, une effraction ou encore une catastrophe naturelle, ce n’est pas la garantie bris de glace qui entre en jeu. Vous pouvez donc être indemnisé si vous êtes couvert pour ces circonstances, même si vous n’avez pas le bris de glace. Contactez votre assureur.

Déclarez le sinistre dans les 5 jours ouvrés qui le suivent pour être orienté par votre assureur. Nous vous conseillons de ne pas procéder aux réparations sans avoir préalablement contacté votre assureur et obtenu son autorisation. Généralement il vous indiquera le garage dans lequel vous devrez vous rendre. Selon votre contrat, vous devrez peut-être payer une franchise pour votre impact sur le pare-brise. Le tarif de cette franchise va généralement de 50 à 100 €.

Si l’impact sur le pare-brise est dû à un acte de vandalisme, il faut d’abord faire une déclaration auprès d’un commissariat de police. Celle-ci doit être effectuée dans les 2 jours ouvrés suivant les faits. Ensuite, contactez votre assureur. Dans certains cas, la garantie vol peut entrer en jeu. Ne commencez pas les réparations avant d’avoir l’accord de votre assureur.

Vous avez maintenant les informations nécessaires pour savoir si vous pouvez réparer un impact sur votre pare-brise ! Si vous avez besoin de faire réparer un impact sur votre pare-brise, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur de garages. Vous trouverez ainsi facilement un garagiste pour réparer votre pare-brise au meilleur prix !

1. Faut-il changer le pare-brise ?

Oui, en cas d’impact sur le pare-brise, il est conseillé de le changer.

2. Est-il possible de réparer un pare-brise endommagé ?

Oui, il est possible de réparer un pare-brise endommagé, mais le remplacement est généralement conseillé.

3. Quels sont les risques liés à l’utilisation d’un pare-brise endommagé ?

Les risques liés à l’utilisation d’un pare-brise endommagé sont l’augmentation du risque d’accident, une visibilité réduite et une diminution de la protection contre les intempéries.