share on:
Rate this post

Le réglage du parallélisme est une étape essentielle pour assurer la qualité et la précision dans le travail d’usinage. Si le parallélisme n’est pas correctement réglé, il peut entraîner des erreurs critiques et des dommages aux outils et aux pièces. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment effectuer le réglage du parallélisme de manière efficace et précise. Nous discuterons des outils et des techniques utilisés pour le réglage du parallélisme et aborderons également quelques points à prendre en compte pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

La géométrie de votre véhicule comprend le parallélisme, qui se réfère à l’angle des roues par rapport à la direction de la voiture. Ce réglage est essentiel pour garantir une bonne maniabilité et une adhérence optimale. Si le parallélisme est mal ajusté, vous risquez des dommages aux pneus et une consommation de carburant trop élevée. Notre tutoriel vous aidera à configurer correctement le parallélisme !

Matériel nécessaire :

  • Boîte à outils
  • Gants de protection
  • Ficelle
  • Marqueur
  • Gonfleur de pneu

Étape 1 : Vérifier la pression des pneus [⚓ ancre « etape1 »]

Vérifier la pression des pneus

Avant d’entreprendre les opérations du parallélisme de votre voiture, il est important de vérifier la pression des pneus. En effet, si leur pression n’est pas adaptée, cela peut fausser les résultats du parallélisme et il devra être refait. Pour connaître les spécifications du constructeur en ce qui concerne la pression pour les pneus, vous pouvez trouver un tableau à l’arête de la portière, sur la porte du réservoir à carburant ou encore dans le carnet d’entretien. Vous y trouverez également les valeurs recommandées par le constructeur pour le parallélisme de votre automobile.

Lire aussi  Bougie d'allumage : rôle, symptômes et changement

Étape 2 : Évaluer le parallélisme [⚓ ancre « etape2 »]

Évaluer le parallélisme

Les mesures du parallélisme peuvent être notées en degrés ou en millimètres. Ainsi, cela permet de déterminer l’angle formé par l’axe des roues en fonction de la direction de déplacement du véhicule. Généralement, il est conseillé de réaliser cette opération avec des matériels professionnels en garage automobile. En effet, le banc et le faisceau laser sont des outils optimaux pour évaluer le parallélisme.

Les mesures du parallélisme des roues situées à l’avant et à l’arrière doivent être effectuées en 2 étapes et séparément. Avec l’aide du marqueur, posez un repère sur vos roues au niveau de la bande de roulement. Assurez vous que les roues sont parfaitement alignées en centrant le volant au milieu. Utilisez votre ficelle pour calculer la distance entre les repères placées sur chacune de vos roues situées sur le même essieu.

Une fois cela fait pour les deux essieux, il faudra réaliser la différence entre les mesures avant et arrière. Normalement, le parallélisme doit être le même. Si vous remarquez que l’avant est inférieur, on dit qu’il y a un pincement tandis que si l’arrière est moindre, on parle d’ouverture.

Étape 3 : Adapter le parallélisme [⚓ ancre « etape3 »]

Ajuster le parallélisme

En cas de mesures inexactes de parallélisme, il faudra l’ajuster sur le véhicule. Cette opération nécessite de desserrer le contre-écrou des rotules de direction et de régler le parallélisme selon le type de direction du véhicule :

  • Avec une crémaillère : la rotule doit être tourner dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse en fonction des mesures relevées (ouverture ou pincement) ;
  • Avec une suspension à double triangulation : les manchons des rotules doivent être manipulés avec un outil spécifique pour avoir un effet sur le parallélisme.
  • Lire aussi  Roue de secours : tout ce qu'il faut savoir

    Une fois les modifications effectuées, il faut resserrer le contre-écrou et vérifier les mesures pour s’assurer qu’il n’y ait plus de défaut de parallélisme.

    Il est important de procéder au réglage du parallélisme dès que vous constatez un problème de stabilité de votre véhicule ou des pertes de trajectoire. En effet, une mauvaise géométrie du véhicule peut mettre en danger votre sécurité et celle des autres usagers de la route !

    Q1 : Qu’est-ce que le réglage du parallélisme ?

    R1 : Le parallélisme est une mesure qui vise à vérifier que les roues avant sont parfaitement alignées et doivent être réglées régulièrement pour assurer une trajectoire de conduite sûre et stable.

    Q2 : Comment effectuer le réglage du parallélisme ?

    R2 : Le réglage du parallélisme peut être effectué à l’aide d’un appareil spécialisé appelé « tournevis à parallélisme ». Il s’agit d’un outil qui permet de mesurer l’alignement des roues et de les ajuster si nécessaire.

    Q3 : Quelle fréquence faut-il effectuer le réglage du parallélisme ?

    R3 : Le réglage du parallélisme doit être effectué au moins une fois par an ou tous les 10 000 km (selon le type de véhicule et les conditions de conduite).