share on:
Rate this post

Le contrôle technique est une pratique incontournable pour les conducteurs. Il s’agit d’une vérification qui permet d’assurer la sécurité des usagers et de s’assurer que le véhicule est en bon état et conforme aux exigences légales. Malheureusement, certains conducteurs prennent le risque de rouler sans le contrôle technique, ce qui peut entraîner des conséquences catastrophiques. Dans cet article, nous allons examiner plus en détail les risques à rouler sans contrôle technique et les conseils pour s’assurer que votre véhicule est en bon état et conforme à la législation.

En France, la conduite d’un véhicule dont le contrôle technique est périmé est strictement interdite. Il vous expose à des sanctions, dont une amende de 135 € et la possibilité de perdre votre certificat d’immatriculation. Toutefois, certains véhicules sont exempts de l’obligation de contrôle technique.

🚘 Est-ce autorisé de conduire sans contrôle technique ?

peut-on rouler sans contrôle technique

En France, l’examen technique est obligatoire pour la plupart des véhicules. Depuis 1992, il doit être fait dans les six mois précédant le quatrième anniversaire de mise en circulation de l’auto, puis tous les deux ans.

Cependant, certains véhicules ne sont pas soumis à cette obligation de contrôle technique. Notamment les voitures anciennes mises en circulation avant 1960 et les véhicules collection dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes. Sont également concernées les voitures diplomatiques et les voitures sans permis.

Lire aussi  Couple de serrage de la culasse : utilité et détermination

Ces véhicules sont les seuls où le contrôle technique n’est pas obligatoire. Ils peuvent rouler sans contrôle technique, ce qui ne s’applique pas aux autres véhicules qui sont alors passibles de sanctions, même si vous avez déjà pris un rendez-vous.

À savoir : le contrôle technique doit être anticipé. Vous avez une date limite fixée lors du précédent contrôle technique et il vous appartient de passer votre prochain contrôle avant cette échéance.

📅 Quelle est la durée pour réaliser un contrôle technique ?

délai contrôle technique

Il n’existe pas de période de tolérance pour rouler sans passer un contrôle technique ; aucune durée est autorisée au-delà de la date fixée. Quand vous faites contrôler votre véhicule, le prochain contrôle est déterminé en fonction de la date du jour : vous bénéficiez alors d’un délai de deux ans pour réaliser le contrôle technologique suivant.

Si c’est le premier contrôle technique de votre auto, vous devez le passer dans un délai de six mois précédant le quatrième anniversaire de sa mise en circulation initiale.

Si vous êtes arrêté par la police sans contrôle technique, même en cas de dépassement de la date de seulement une journée, vous êtes en infraction.

Si le contrôle technique est échoué, vous devrez effectuer des réparations sur votre véhicule et passer une contre-visite. Une défaillance majeure vous donne un délai de deux mois pour le prochain contrôle. Une défaillance critique vous donne seulement jusqu’à la fin de la journée.

Dans les deux cas, vous disposez ensuite d’un délai de deux mois pour effectuer la contre-visite. Toutefois, vous ne pouvez pas rouler sans contrôle technique validé si une défaillance critique a été identifiée : le contrôle n’est pas valable durant ces deux mois.

🛑 Les conséquences de rouler sans contrôle technique ?

risque rouler sans contrôle technique

Le contrôle technique d’une voiture est requis en France, sauf pour des cas particuliers (véhicules diplomatiques, certains véhicules de collection, etc.). En circulant sans avoir effectué le contrôle technique, cela constitue une infraction et vous expose à des sanctions.

Lire aussi  ABS : le système antiblocage des roues

Voici les dangers auxquels vous vous exposez en roulant sans contrôle technique :

Il n’y a aucun retrait de points sur le permis de conduire si vous roulez sans contrôle technique. Cependant, le véhicule peut être saisi et vous n’aurez alors qu’une fiche de circulation provisoire d’une durée de 7 jours pour passer le contrôle technique.

Il est possible que votre assurance refuse de vous indemniser en cas d’accident ou de sinistre, même si vous n’êtes pas responsable. De plus, il est illégal de vendre une voiture sans contrôle technique.

À noter ! Si vous vendez votre véhicule à un particulier, vous devez lui fournir un certificat de contrôle technique datant de moins de 6 mois. Par contre, cela n’est pas nécessaire si le véhicule est vendu à un professionnel de l’automobile (garage, concessionnaire, etc.).

💶 Quel est le prix de l’amende pour rouler sans contrôle technique ?

amende rouler sans contrôle technique

Si vous roulez sans contrôle technique à jour, on parle de défaut de contrôle technique. Le montant de l’amende forfaitaire est de 135 €. Cependant, si vous réglez rapidement cette infraction, elle peut être réduite à 90 €. Si vous retardez le paiement, vous risquez une majoration qui peut atteindre 750 €.

Comme vous avez pu le comprendre, conduire sans contrôle technique est illégal. Il s’agit d’un défaut de contrôle technique, peu importe si vous ne l’avez pas passé ou qu’il soit périmé. Dans les deux cas, vous vous exposez à des sanctions.

Quelle est la pénalité en cas de non-respect de la loi ?

Réponse:

Il est interdit de rouler sans contrôle technique et la pénalité est une amende de 135 €.

Quels sont les risques pour la sécurité du véhicule ?

Réponse:

Les risques pour la sécurité du véhicule sont nombreux et peuvent inclure des problèmes de freinage ou de direction, des pièces détériorées ou usées, des soucis mécaniques, des erreurs d’entretien ou des problèmes liés à la pollution.

Est-il possible de circuler avec un véhicule sans contrôle technique ?

Réponse:

Non, il est interdit de circuler avec un véhicule sans contrôle technique.