share on:
Rate this post

L’airbag et le contrôle technique font partie intégrante de la sécurité des voitures et des autres véhicules motorisés. La plupart des pays ont des lois strictes concernant la sécurité des voitures et des autres véhicules motorisés. L’airbag et le contrôle technique sont des éléments clés pour garantir une sécurité optimale et en bon état. Dans cet article, nous allons explorer les vérifications à faire en amont pour s’assurer que l’airbag et le contrôle technique sont fonctionnels et fonctionnent correctement. Nous examinerons également le rôle important des garagistes et des spécialistes de l’airbag et du contrôle technique dans ce processus. Enfin, nous verrons comment l’utilisation d’un logiciel de contrôle technique peut aider à améliorer la précision et l’efficacité des vérifications.

Un airbag est un coussin gonflable qui se déclenche pour absorber les impacts en cas d’accident. Il est indispensable pour garantir la sûreté, et est donc vérifié lors de l’examen de routine. Un voyant est installé sur le tableau de bord, et s’il s’allume, cela signifie que l’airbag ne fonctionne pas correctement.

🚗 Évaluation de l’airbag lors du contrôle technique ?

Examen airbag au contrôle technique

L’airbag est un dispositif conçu pour protéger le conducteur et les autres passagers en cas d’accident ou de choc violent. Il faut un minimum de 15 à 25 km/h pour un choc latéral et 15 à 30 km/h pour une collision frontale afin que l’airbag se déclenche.

De nombreux éléments sont examinés lors du contrôle technique pour vérifier la conformité de l’airbag :

Lire aussi  Quels sont les signes d'une courroie de distribution à changer ?

Le témoin d’airbag est rouge. Quand il s’active, vous verrez soit AIR BAG soit une image de personne assise avec un cercle rouge sur le visage.

L’état de l’airbag est inspecté lors du contrôle technique. Si l’airbag ne se gonfle pas ou que le témoin s’allume au démarrage, cela peut être motivé par le refus du contrôle technique.

👨‍🔧 Comment vérifier le bon fonctionnement de votre airbag ?

Tester airbag

Vous pouvez tester l’état de votre airbag à l’aide de leurres, qui sont des outils spécialisés conçus pour simuler la même résistance que les airbags. Lorsque vous les branchez à la place de l’airbag, vous pouvez activer les systèmes pyrotechniques de votre véhicule. Si aucune anomalie ne se produit, cela signifie que votre airbag est en parfait état de marche.

Toutefois, si des problèmes sont détectés, cela peut être dû à un calculateur ou à un câblage défectueux. Dans ce cas, vous devez vous servir de différents outils de diagnostic. Par exemple, vous pouvez utiliser un ohmmètre pour tester le câblage. N’oubliez pas de déconnecter le leurre et le calculateur avant de procéder à l’inspection.

🛑 Comment désactiver le voyant de l’airbag allumé avant le contrôle technique ?

Désactiver le voyant d'airbag allumé

Plusieurs raisons peuvent expliquer la mise en marche du témoin lumineux de l’airbag. Il peut s’agir d’une panne générale de votre système ou de vos connecteurs d’airbag, d’une faible batterie, de la désactivation de votre airbag après le montage d’un siège auto pour bébé à l’avant de votre véhicule, etc.

Vous pouvez vous-même réaliser des contrôles pour tenter de désactiver l’éclairage de votre voyant d’airbag avant le contrôle technique. Pour cela, vous devez vérifier :

  • Les branchements des connecteurs de votre airbag : vous devrez examiner les câblages situés sous vos sièges avant en les déconnectant. Rebranchez-les ensuite.
  • L’interrupteur de votre airbag : une fois le contact mis, vous pourrez activer et désactiver cette fonctionnalité. Sachez que votre interrupteur se trouve soit au niveau du côté passager du tableau de bord, soit dans votre boîte à gants.
  • La batterie de votre voiture : utilisez un multimètre pour mesurer la tension de votre batterie. Rechargez-la à l’aide d’un chargeur de batterie, d’un booster de batterie ou avec des pinces crocodiles si sa tension est inférieure à 12 volts.
Lire aussi  Combien de temps durent des plaquettes de frein ?

Notez que le voyant ne s’allume presque jamais à cause d’un problème en rapport avec l’airbag. Il est généralement dû à un problème électrique dans votre système d’airbag.

Si votre voyant d’airbag ne s’éteint pas malgré vos tentatives, rendez-vous chez un garagiste pour effectuer un diagnostic et régler le problème avant le contrôle technique.

📍 Un voyant d’airbag allumé : un motif de refus de contrôle technique ?

voyant airbag allumé : refus contrôle technique

En réalisant un contrôle technique sur votre véhicule, sachez qu’il sera analysé selon 133 points de contrôle pouvant révéler 610 types de défaillances qui seront catégorisées en fonction de leur gravité : mineure, majeure ou critique.

Pour connaître le type de défaillance liée à votre airbag, vous devez vous référer à la manifestation du problème :

  • Dans le cas où la désactivation de l’interrupteur de votre airbag est effectuée du côté passager, ce sera une défaillance mineure.
  • Si le voyant d’airbag reste allumé en continu à cause d’une absence ou d’une inopérance de l’airbag, cela signifie une défaillance majeure.

Une défaillance majeure entraînera un refus de contrôle technique et vous donnera un délai de 2 mois pour effectuer une contre-visite.

Pour éviter cela, vous pouvez passer un pré-contrôle technique afin de détecter et de réparer les défauts avant le contrôle technique.

Vous l’aurez compris : l’airbag est un élément de sécurité fondamental pour votre véhicule. Il vous protège en cas de chocs violents ou d’accident. Il ne faut pas le négliger et sa bonne fonction est vérifiée lors du contrôle technique.

Quelle est la différence entre l’airbag et le contrôle technique?

Réponse : L’airbag est un dispositif de sécurité qui se déploie lors d’un impact et qui amortit le choc en protégeant le conducteur et les passagers. Le contrôle technique est un examen technique périodique qui vise à vérifier le bon état des principaux éléments du véhicule.

Quels sont les éléments vérifiés lors d’un contrôle technique ?

Réponse : Les éléments vérifiés lors d’un contrôle technique comprennent la carrosserie, les systèmes de freinage et de suspension, la direction, le moteur, l’éclairage et le système d’échappement.

Quels sont les risques encourus si l’airbag ne fonctionne pas correctement ?

Réponse : Si l’airbag ne fonctionne pas correctement, le conducteur et les passagers peuvent subir des blessures graves en cas d’accident. Les risques encourus sont donc plus graves, car ils n’ont pas bénéficié de la protection de l’airbag.