share on:
Rate this post

Lorsque vous conduisez, votre sécurité et celle des autres sur la route est très importante. Pour cette raison, il est essentiel de vérifier régulièrement l’état de vos pneus. Si vous ne connaissez pas les signes d’usure, vous pourriez être en danger. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment reconnaître et lire les témoins d’usure des pneus afin que vous puissiez prendre les bonnes mesures pour votre sécurité. Nous allons vous montrer pourquoi il est important de les vérifier et quels sont les risques si vous ne le faites pas. Enfin, nous vous donnerons des conseils pratiques sur la façon d’effectuer cette tâche. Alors, si vous voulez vous assurer que vos pneus sont en bon état de fonctionnement, continuez à lire !

Le signal d’usure du pneu est un petit morceau en caoutchouc se trouvant dans les rainures du pneumatique. Il s’agit d’un repère qui vous aide à contrôler l’avancement de l’usure du pneumatique. En effet, la réglementation impose une épaisseur minimale de gomme de 1,6 mm, qui correspond à l’épaisseur du signal d’usure : lorsque votre gomme l’atteint, vous devez immédiatement changer vos pneus.

🚘 Quelle est l’apparence du repère d’usure d’un pneu ?

indicateur usure pneu

À l’utilisation, les pneus de votre véhicule s’usent peu à peu. Il est nécessaire de les remplacer pour éviter une perte d’adhérence et une mauvaise tenue de route, ce qui est une très mauvaise chose. La législation prévoit donc un seuil légal d’usure des pneus, soit une épaisseur minimale de gomme : 1,6 mm.

Cette profondeur correspond à celle des sculptures du pneu, qui sont habituellement de 10 à 15 mm sur un pneu neuf. C’est grâce à elle que le pneu peut évacuer l’eau sur une route mouillée ou adhérer à la chaussée.

Informations pratiques : si vos pneus sont trop usés, vous pouvez être sanctionné par une amende et même une immobilisation de la voiture si vous êtes contrôlé par la police. Vous pouvez aussi échouer à un contrôle technique : vous devrez alors effectuer une contre-visite après avoir échangé les pneumatiques.

Le repère d’usure d’un pneu est un indicateur permettant de savoir quand un pneumatique arrive à ce seuil maximal d’usure. Il s’agit d’une saillie en caoutchouc trouvée sur les pneus de tous les véhicules. Il en existe deux types :

  • Le repère d’usure situé dans les sculptures du pneu ;
  • Le repère d’usure qui se situe à la superficie de la bande de roulement du pneu.
Lire aussi  Découverte du Département 27 : Un Voyage Cartographique au Coeur de l'Eure

Une directive européenne rend obligatoire ce repère d’usure sur les pneus de tous les véhicules à moteur et des remorques. Selon cette directive, les pneus d’une voiture de tourisme doivent avoir entre quatre et six rangées transversales de repères d’usure au moins.

Le repère d’usure d’un pneu a l’allure d’un petit pavé en caoutchouc que l’on trouve régulièrement sur la bande de roulement ou dans les rainures du pneumatique.

📍 Où se localise le repère d’usure sur un pneu ?

où se trouve repère usure pneu

Dans la majorité des cas, le marqueur d’usure du pneu se localise à l’intérieur des sillons du pneumatique. Il s’agit d’un petit bloc en caoutchouc qui mesure 1,6 mm d’épaisseur, ce qui correspond à la limite d’usure maximale d’un pneu. Il est disposé de manière régulière et en alignement sur au moins trois quarts de la largeur de la bande de roulement du pneumatique.

Pour repérer aisément un repère d’usure sur votre pneu, vous pouvez regarder du côté du flanc de votre pneumatique. Les fabricants de pneus posent en effet un symbole sur le flanc du pneu qui aide à trouver l’un des repères d’usure.

Ce symbole peut avoir diverses allures : il peut s’agir des lettres TWI, pour Tread Wear Indicator, d’un triangle, d’un petit bonhomme Michelin sur les pneus de ce constructeur, d’un autre logo selon le fabricant, etc.

Sur certains pneus, le repère d’usure peut se localiser à la surface de la bande de roulement. Il est alors intégré à la gomme. Ce sont généralement des repères d’usure numériques : le chiffre qui apparaît correspond à l’épaisseur restante de gomme. Ainsi, si vous pouvez lire le chiffre 6, c’est qu’il vous reste 6 mm de gomme.

Bon à savoir : certains fabricants utilisent un repère d’usure en pourcentage. C’est le cas de Nokian par exemple.

🔍 Comment contrôler l’usure d’un pneumatique à l’aide du témoin ?

contrôler usure pneu

Vous n’avez pas besoin de démonter votre roue pour inspecter l’usure de votre pneu avec le témoin d’usure. Il suffit de vous arrêter et de tourner les roues pour examiner la bande de roulement du pneumatique. Repérez le témoin d’usure grâce au symbole qui indique sa présence au niveau du flanc du pneu.

Une fois le témoin identifié, il suffit de vérifier la profondeur de gomme restante. Si elle est à peu près au même niveau que le témoin d’usure du pneu, vous devez procéder au remplacement des pneumatiques.

Lire aussi  Système antipollution de voiture défaillant : causes et solutions

Dans le cas d’un témoin d’usure numérique, celui-ci vous indique la quantité de gomme qui est restée sur le pneu. Vous ne devez en aucun cas atteindre 1,6 mm, qui est le niveau d’usure maximal admis par la loi.

📅 Quand est-il temps de changer ses pneus ?

quand changer pneu

Il n’existe pas de nombre de kilomètres précis pour remplacer ses pneumatiques, car leur usure peut varier en fonction de différents critères : routes parcourues, genre de pneu, qualité du pneumatique, fabricant, etc.

De même, on estime généralement qu’un pneu peut durer entre 5 et 10 ans suivant ses conditions de stockage (à l’intérieur ou à l’extérieur). Mais ce laps de temps n’est qu’une durée indicative qui ne prend en compte que les qualités du caoutchouc, qui perd ses propriétés avec le temps, et pas l’usure du pneu.

Ainsi, il n’y a pas de fréquence de changement standard pour des pneus. Qui compte, c’est de changer ses pneus en fonction de leur usure, pour être sûr de rouler toujours en toute sécurité. C’est pourquoi le témoin d’usure du pneu est si important : c’est grâce à lui que vous savez quand changer votre pneu.

Il ne faut pas que l’épaisseur de la gomme atteigne le témoin d’usure du pneu, situé à 1,6 mm. Une fois arrivé à cette hauteur, vous êtes déjà à la limite légale de l’usure et vous prenez un risque sur la route.

Vous devez donc examiner de temps à autre l’épaisseur de votre gomme pour remplacer vos pneus dès que vous êtes à proximité du témoin d’usure.

Le saviez-vous ? Michelin propose de changer son pneu lorsque la gomme atteint 3 mm d’épaisseur, soit deux fois la profondeur du témoin d’usure.

Vous voilà à présent bien informé sur le témoin d’usure d’un pneu ! Comme vous l’avez compris, ce signal est nécessaire pour savoir quand remplacer ses pneumatiques et surveiller leur état d’usure. Pour vous procurer de nouveaux pneus rapidement, passez par notre comparateur de garages !

Comment reconnaître un témoin d’usure des pneus?

Le témoin d’usure des pneus est une bande en forme de triangle qui est située sur la partie centrale de la bande de roulement et qui est visible lorsque le pneu est usé à la limite d’usure.

Comment lire un témoin d’usure des pneus?

Les témoins d’usure sont généralement gravés en millimètres et mesurent la profondeur de la bande de roulement du pneu. Pour être lu correctement, le témoin d’usure doit être lu à un angle de 90 degrés. Si la profondeur de la bande de roulement du pneu est inférieure à la profondeur du témoin d’usure, cela signifie que le pneu est usé et doit être remplacé.

Quelle est la profondeur minimale recommandée pour le témoin d’usure des pneus?

La profondeur minimale recommandée pour le témoin d’usure des pneus est de 1,6 mm. Tout pneu dont la profondeur de la bande de roulement est inférieure à 1,6 mm doit être remplacé car il est considéré comme usé.